Jean-François Plante

Jean-François Plante - Auteur
  • Jean-François Plante

    Après un passage aux faits divers entre 2002 et 2006, Jean-François Plante assure la couverture quotidienne des différentes équipes de hockey junior et mineur de la région pour Le Droit depuis 2007.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 29 janvier 2013 | Mise en ligne à 15h44 | Commenter Commentaires (3)

    P.K. apprendra l’humilité!

    Montreal

    Ainsi donc, les médias de Montréal rapportent que Michel Therrien aura une «discussion honnête et franche» avec P.K. Subban aujourd’hui.

    Si sa tête a de la difficulté à passer entre les cadres de porte du bureau du nouvel entraîneur du «CH» demain, je peux vous assurer que P.K. risque d’en sortir avec la queue entre les jambes!

    Il faut espérer que les caméras de RDS y soient pour filmer la scène.

    J’ai retenu une chose de Michel Therrien à l’époque où je le côtoyais quand il dirigeait les Prédateurs de Granby. Un joueur pouvait tomber de son piédestal en quelques secondes devant ses phrases «punch» qui peuvent vous clouer au sol.

    Oh, il s’est adouci en passant chez les pros, mais il n’a vraiment pas perdu de sa verve avec l’âge. Quelques histoires savoureuses me viennent à l’esprit, mais sans son consentement, elles sont impossibles à raconter pour le moment. Peut-être dans un livre plus tard? Ou dans ma propre télésérie?!

    Je vous avais déjà raconté l’histoire de Therrien et du gars aux «bonnes mains» en 2010. Ça donne une idée du personnage.

    J’ai rencontré P.K. pour la première fois au tournoi de la coupe Memorial 2008. Il jouait avec les Bulls de Belleville. En entrevue, c’était du bonbon. J’étais avec le collègue du Journal de Montréal, le retraité François Ferland, quand nous avons fait sa découverte. Nous étions estomaqués par la candeur de ce défenseur qui parlait de son véritable attachement au Canadien. Ce que P.K. disait à 18 ans, c’était rafraîchissant. Un moulin à paroles!

    J’ai croisé P.K. à nouveau au Championnat du monde junior disputé à Ottawa en 2009. Cette fois, il était passé à la prochaine étape de son vedettariat. P.K. était tout sourire devant les caméras de TSN, mais dès que la lumière s’éteignait, il ne lui restait soudainement plus rien à dire aux journalistes de l’écrit. L’écrit, c’est moins glamour.

    P.K. a un talent fou. Il le sait et ses coéquipiers le savent un peu trop à leur goût.

    J’aimerais vraiment le voir sortir du bureau de Therrien demain.

    Une rencontre «honnête et franche» dit Therrien. Je sais ce que ça veut dire dans le vocabulaire du coach!

    P.K. risque de faire connaissance avec l’humilité… À long terme, ça va faire de lui un meilleur joueur et aussi un meilleur joueur d’équipe. Attention! Sky is the limit.


    • Enfin un joueur qui sort de l’ordinaire avec le CH c’est rafraîchissant! Mais un peu trop pour MTL j’imagine!!!

    • À l’instar de Chris Chelios, Subban connaîtra éventuellement une superbe carrière dans une ville où les gens s’intéressent à bien d’autres choses que l’équipe de hockey locale et où il ne jouira pas d’un distrayant statut de demi-dieu.

    • Selon le point de vue, l’arrogance de l’un devient la confiance de l’autre… Pour tous les joueurs qui sortent la cassette et balancent des platitudes il y a en qui détonnent et qui dérangent. Anyway, sa plus grande force c’est son énergie et son enthousiasme au jeu!!!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2010
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité