Jean-François Plante

Jean-François Plante - Auteur
  • Jean-François Plante

    Après un passage aux faits divers entre 2002 et 2006, Jean-François Plante assure la couverture quotidienne des différentes équipes de hockey junior et mineur de la région pour Le Droit depuis 2007.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 15 janvier 2013 | Mise en ligne à 11h39 | Commenter Commentaires (3)

    Enfin de l’espoir

    Depuis son retour du Championnat du monde junior, Martin Reway a inscrit trois buts et sept points en quatre parties.

    Depuis son retour du Championnat du monde junior, Martin Reway a inscrit trois buts et sept points en quatre parties.

    Quand les Olympiques de Gatineau ont amorcé leur dernier voyage de quatre matches dans les provinces maritimes, il y avait une lueur d’espoir dans l’air.

    Pour la première fois depuis le début de la saison, l’équipe allait disputer des matches avec une équipe relativement en santé.

    Le gardien numéro un, Robert Steeves est de retour au jeu depuis un mois. Normal qu’il soit rouillé, mais plus il accumule les minutes, plus il devrait retrouver ses repères. À mon avis, il n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière. Les retours au jeu de Taylor Burke, Tomas Hyka et Martin Reway ont également offert un meilleur équilibre à l’attaque de Benoît Groulx.

    Les résultats du dernier voyage ont été concluants avec trois victoires en quatre parties.

    Et si on veut être un peu conciliant avec les Olympiques, il faudrait peut-être ajouter qu’ils ont perdu 5-3 contre Moncton en disputant un troisième match en quatre soirs. C’était le match du samedi. Les Wildcats n’avaient pas joué depuis six jours et le match contre les Olympiques était leur seul entre le 7 et le 15 janvier. Ils ont eu tout le temps nécessaire pour préparer la visite des Olympiques. C’était aussi le premier match de Philip Danault, le joueur le plus convoité pendant la période des transactions de la LHJMQ.

    Le pointage ne serait pas un bon indicateur de l’allure de la rencontre. C’était 3-3 à mi-chemin en troisième période, mais au chapitre des tirs, les Wildcats ont eu le dessus 42-16.

    Dans le reste du voyage, les Olympiques ont soutiré des victoires de 7-0 au Cap-Breton, de 4-2 à l’Île-du-Prince-Édouard et de 6-4 à Bathurst.

    Ces triomphes placent les Gatinois à deux points du Titan au 13e rang. Les Olympiques ont deux matches en main. Ils s’approchent dangereusement du deuxième tiers du classement, l’objectif établi par Benoît Groulx.

    La série de quatre matches a également permis d’établir une chimie entre certains joueurs.

    Le trio de Rock Régimbald, Martin Reway et Simon Tardif-Richard a été électrisant. Les trois joueurs ont récolté sept points chacun pendant les quatre parties.

    Simon Tardif-Richard
    s’avère une addition de taille chez les Olympiques. Il a marqué au moins un but dans chacun de ses sept derniers matches. C’est la troisième plus longue séquence de la saison dans la LHJMQ. La plus longue est celle de Nathan MacKinnon (9). Comme il a aussi amassé au moins un point dans chacun de ses neuf derniers matches, Tardif-Richard détient également la plus longue séquence active du circuit Courteau.

    Vraiment impressionnant de la part d’un joueur qui évoluait dans la Ligue junior AAA du Québec en première moitié de saison! En 20 parties avec les Olympiques, Tardif-Richard a déjà récolté 10 buts et 18 points. Le comble, c’est qu’il n’a rien coûté.

    Vous voulez une preuve que Rock Régimbald a retrouvé la forme de sa dernière fin de saison? Le centre de 20 ans affichait un différentiel de moins-16 au 27 novembre dernier. Il est rendu à moins-3. Lors des 17 dernières parties, il a amassé 18 points avec un différentiel de plus-13. Voilà enfin des statistiques qui ressemblent à ce que Benoît Groulx avait projeté en début de saison.

    Groulx a d’ailleurs évoqué la participation offensive de plusieurs joueurs pendant le voyage. Taylor Burke, Adam Champan, Deric Boudreau, Émile Poirier, Tomas Hyka.

    Ça fait maintenant huit attaquants qui peuvent produire des points sur une base régulière. C’est que Groulx avait anticipé au mois d’août pour se trouver dans le haut du deuxième tiers du classement. Si cette production diversifiée peut se poursuivre, l’ascension au classement devrait suivre lentement.

    Les Gatinois occupent la 14e place du classement général. Il sera vraiment difficile pour eux de grimper de deux, trois ou quatre échelons.

    Je vous explique. Il reste 25 matches à disputer cette saison.

    Les Olympiques ont un retard de 2 points sur Bathurst (13e), 4 points sur Victoriaville (12e), 8 points sur Val-d’Or (11e) 9 points sur Chicoutimi (10e), 11 points sur PEI (9e) et 12 points sur Drummondville et Moncton (7e, 8e).

    On convient que Gatineau joue mieux depuis 10 parties. Leur fiche pendant la séquence est de 5-3-2 pour un total de 12 points.

    Examinons celles des équipes à rattraper.

    BAT (6-4-0) pour 12 points – aucun rattrapage depuis 10 matches
    VIC (5-4-1) pour 11 points – rattrapé un point depuis 10 matches
    VDO (6-4-0) pour 12 points- aucun rattrapage depuis 10 matches
    CHI (6-4-1) pour 13 points – perdu un point depuis 10 matches
    PEI (6-4-0) pour 12 points – aucun rattrapage depuis 10 matches
    DRU (6-2-2) pour 14 points – perdu un point depuis 10 matches
    MON (4-5-1) pour 9 points – rattrapé 3 points depuis 10 matches

    À moins d’amorcer une longue séquence de victoires, je vois les Olympiques terminer l’année entre la 11e et la 14e place.

    Mais l’important sera d’entrer dans les séries en confiance et avec du momemtum. Pour la première fois cette saison, l’espoir renaît. Restera à voir ce que les Olympiques feront contre Rouyn-Noranda et Victoriaville le week-end prochain.


    • Ce que j’ai aimé de ce voyage est que sur les trois victoires deux le furent face a des équipes mieux positionnés que les Olympiques au classement.

      J’ai l’impression que cette équipe en deuxième moitié de saison va remporter plus de match face a de meilleurs équipes sur papier qu’elle ne la fait en première moitié.

      The boys are back on track for a hell of a ride!

    • Finalement, quelques ajustements peu coûteux, le retour des éclopés et le départ d’un infime nombre de malheureux semblent avoir été suffisants pour que les Olympiques se mettent nous donner ce en quoi on est en droit de s’attendre quand on regarde la formation sur papier.

      D’ici la fin de la saison, le plus important pour Groulx ne devrait pas être d’atteindre le deuxième tiers du classement (quoique ça aiderait à éviter de tomber sur un trop gros client en séries) mais plutôt de faire jouer ce groupe de joueurs comme l’équipe de milieu de peloton qu’il est supposé être et de lui faire atteindre son apogée vers le 20 mars. Si tout le monde met l’épaule à la roue et accepte le rôle qu’on lui donne en pensant d’abord à l’équipe, la formation qui affrontera les Olympiques en première ronde ne l’aura pas facile comme l’Armada au printemps dernier.

    • Je crois aussi que nous aurons droit a toute une 2e moitié de saison mais la 1er moitié aura fait très mal aux Olympiques. D’un autre sens, c’est un mal pour un bien..

      Je crois que nous allons réussir a rester devant Shawinigan, Sherbrooke, CB, SaintJohn et sa sera une chaude lutte a 3 pour la 12 et 14e positions entre nous, Bathurst et Victo.. VDO devrais jouer en haut de 600 d’ici la fin et par la suite sa sera dure a rattrapper.

      D’un autre coté, si on termine 14e.. On repecherais 5e.. On parle d’un très gros repechage, d’un jeune de 16 ans qui pourrais immédiatement nous aider l’an prochain.. Même en repechant 7e, nous aurions toute un jeune.. Je crois que sa la meilleur chose qui peut arriver..

      Donc je souhaite une très belle fin de saison mais en souhaitant que les autres clubs montent aussi d’un sens.. Nous aurons un excellent futur jeune avec une très bonne fin de saison.

      Présentement 2-3 clubs je veux pas affronter.. Halifax et Moncton sont les 2 clubs sure a 100% je veux pas faire face. En série sa va faire mal.. Ensuite, je crois en nos chances.. Baie-Comeau sera un club dure mais Rimouski. très jeune. Rouyn vient de perde Hojzan et trop tard pour amener un autre gardien d’ailleur que sur leur liste de protection.. BLB sa ne marche plus aussi bien. QC, Roy semble avoir manquer son coup coté transaction et Grigo qui risque de rester NHL.. Ensuite, PEI?? je crois très bien en nos chances..

      Donc On finira pas 16e, on oublie Halifax en 1er ronde.. Donc Moncton pourrais finir 4e (affronteront la 13e position). Présentement, on affronterait Rouyn et comme je dit, la perte de Hojzan risque de faire mal..

      En plus, si faut que Soumakis redevient le joueur qu’il était et que Kennedy continue son bon travail.. Sa sera dangereux en séries..

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité