Jean-François Plante

Jean-François Plante - Auteur
  • Jean-François Plante

    Après un passage aux faits divers entre 2002 et 2006, Jean-François Plante assure la couverture quotidienne des différentes équipes de hockey junior et mineur de la région pour Le Droit depuis 2007.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 13 décembre 2012 | Mise en ligne à 22h59 | Commenter Commentaires (2)

    Les Olympiques rappelent un Gatinois de 16 ans

    Jonathan Boursier

    Les Olympiques ont hésité longtemps avant de rappeler Jonathan Bourcier.

    Parce que ses équipiers sont tombés comme des mouches depuis septembre, Benoît Groulx a rappelé un paquet de joueurs de 16 ans cette saison. Benjamin Bohémier (2e ronde) et Philip Sardinha (5e ronde) ont goûté à la LHJMQ. Nicholas Latulippe (3e ronde) est venu donner un coup de main à la ligne bleue.

    Alexandre Carrier et Kameron Kielly sont deux joueurs de 16 ans qui ont fait le club dès le camp d’entraînement.

    Chez les joueurs de 16 ans repêchés par les Olympiques en juin dernier, seuls le défenseur William Bélanger (6e) et Jonathan Bourcier (8e ronde) n’avaient pas vu d’action dans la LHJMQ.

    À 5’6’’ et 148 livres, on se demandait s’il allait être assez fort physiquement pour suivre le rythme du hockey junior majeur.

    Benoît Groulx a cependant récompensé le produit local de l’Intrépide de Gatineau en soirée jeudi en le rappelant pour le voyage en Abitibi en fin de semaine.

    Jonathan Bourcier était sur une lancée. Il a amassé au moins un point à ses 13 derniers matches. Pendant la séquence, il a récolté 24 points. Pour l’ensemble de la saison, il pointe au 11e rang des compteurs de la Ligue midget AAA du Québec avec 34 points en 29 matches, mais il faut dire qu’il avait connu un lent départ avec seulement cinq points à ses 11 premières parties.

    Bourcier n’a pas volé son rappel. Je me souviens d’un match contre les Cantonniers de Magog où il avait éclipsé Philip Sardinha. Ce soir-là, il avait avoué qu’il s’était imposé un défi personnel. Il voulait démontrer aux recruteurs des Olympiques qu’il était le meilleur des deux joueurs afin d’être le prochain joueur rappelé.

    Pourtant, c’est Sardinha qui a reçu l’appel quand le besoin s’est fait sentir chez les Olympiques.

    Sardinha n’a pas récolté de point en deux matches à Gatineau. Bohémier a été blanchi en six parties.

    Bourcier était le meilleur marqueur des trois avec ses 34 points.

    Sardinha est classé 22e dans la Ligue midget AAA avec 27 points en 29 matches.

    Bohémier est en panne sèche depuis son dernier rappel. Il est rendu 109e marqueur de la ligue avec 13 points en 24 matches.

    Le petit Bourcier a toujours pris Jean-Gabriel Pageau en exemple. Il est un ami de la famille Pageau. Petit de taille, il a toujours voulu suivre son chemin. Pageau avait même pris le temps de le féliciter via Twitter quand il avait été choisi par les Olympiques en juin dernier.

    Son tour est venu. Il sera le 4e Gatinois dans la formation ce soir après Rock Régimbald, Simon Tardif-Richard et Olivier Knight-Rouleau. Il disputera son premier match dans la LHJMQ à Rouyn-Noranda. Le jeune homme de 16 ans est particulièrement efficace en avantage numérique où il a récolté la moitié de ses points avec l’Intrépide.

    Peut-être pourra-t-il donner un coup de main à ce chapitre en Abitibi?


    • Souhaitons lui bonne chance, et bravo au olympique de lui donner sa chance, il a pris son mal en patience et a travaillé son égo en voyant tout ses joueurs rappelé avant lui, mais n`a pas désespéré et a continué a joué avec acharnement et cela lui a été bénifique.
      Les petit joueurs on souvent eu la cote Briere, Ménard , Pageau, a souhaité qu`ils est de cette ligné.
      Aussi souhaitons que dans le futur les olympiques font confiance au gars de la place, car malheureusement trop de joueurs ont été laissé pour compte et revenait nous hanté, meme si cela est impossible de tout les prendre on devrait porté une attention particuliere.

    • tout a fait d’accord.. On dirais nos dépisteurs ne sont même pas capable de bien évaluer nos joueurs d’ici..

      Je me souvient d’un article extrêmement interessant de JF sur le jeune Michael Joly.. On passe a coté pour qui.. ah oui ce gros Américain que je me demande si un jour il sera ici. Nous aurions facilement été capable de repecher Joly a la place et repecher Klein en 10e ronde.

      a 16 ans, Joly frole pas loin du 20 points deja et a connue un lent départ, il semble maintenant lancé..

      @mlahaie_7: Rendu en 9e ronde, Michaël Joly ne représentait pas un gros risque pour l’équipe qui allait le repêcher. Combien de choix de 9e ronde font le saut à la LHJMQ à leur première tentative? Joly avait ce potentiel. Il a compris le message qu’on lui lançait en ne le sélectionnant pas plus tôt. Difficile de laisser des mains en or de côté jusqu’en 9e ronde. Bravo à l’Océanic d’avoir osé.

      JFP

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2012
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité