Jean-François Plante

Jean-François Plante - Auteur
  • Jean-François Plante

    Après un passage aux faits divers entre 2002 et 2006, Jean-François Plante assure la couverture quotidienne des différentes équipes de hockey junior et mineur de la région pour Le Droit depuis 2007.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 7 décembre 2012 | Mise en ligne à 10h12 | Commenter Un commentaire

    Vendredi olympique

    Brassard

    Duel Olympiques/Voltigeurs au centre Robert-Guertin ce soir. Les Gatinois ont pris un point aux Voltigeurs la semaine dernière avec une victoire en fusillade au centre Marcel-Dionne.

    Sans dire qu’ils sont l’équipe de l’heure dans la LHJMQ, les Voltigeurs vont bien. Fiche de 7-2-1 à leurs 10 derniers matches. Aucune défaite en temps réglementaire à leurs cinq derniers matches.

    Seul problème, pour les amateurs de hockey de l’Outaouais, c’est que Domenic Graham (6-6-1, moyenne de 3,42 et ,848 de pourcentage d’arrêt) connaît des difficultés cette saison et semble même avoir perdu son poste de gardien numéro un au profit de la recrue Louis-Philip Guindon (11-6-0, moyenne de 3,26 et ,875 de pourcentage d’arrêt).

    Graham est en chute libre depuis sa participation au Championnat du monde des moins de 18 ans avec l’équipe nationale canadienne. Ça tombe bien mal puisque c’est l’année de repêchage du gardien originaire d’Aylmer.

    Chez les Olympiques, le filet sera confié à Éric Brassard ce soir. Michael Nishi a été blessé à une jambe en fin de troisième période mercredi soir quand un joueur est tombé sur lui. Une crampe l’empêchait de plier sa jambe correctement après le match. Il a eu congé d’entraînement hier. S’il n’est pas apte à appuyer Brassard ce soir, c’est Robert Steeves qui lui servira d’adjoint.

    Même si Steeves a commencé à s’entraîner avec l’équipe cette semaine, il est clair qu’il n’est pas en grande forme. «On ne veut pas le faire jouer. Il n’est clairement pas prêt. Sa condition physique est déficiente. Le jeu est trop rapide pour lui présentement», a confié Benoît Groulx hier.

    Pour la deuxième partie de suite, les Olympiques auront une formation de 20 joueurs ce soir. Simon Tardif-Richard sera rappelé pour disputer un septième match. Benoît Groulx a signalé son intention de conserver ses services après les Fêtes. Le joueur serait ouvert à cette possibilité à condition de pouvoir compléter sa session scolaire à Gatineau.

    Pour le moment, Tardif-Richard pourrait même être considéré pour un poste de joueur de 20 ans l’an prochain. Les Olympiques n’ont que trois joueurs de 19 ans cette saison: Robert Steeves, Tomas Hyka et Mikaël Langlois.

    Ailleurs, le collègue Steve Turcotte du Nouvelliste nous apprenait hier soir qu’Olivier Jodoin avait été soumis au ballottage par les Cataractes de Shawinigan. L’attaquant de 19 ans fait 6’3’’ et il a amassé huit points en 24 matches cette saison. Pourrait-il intéresser les Olympiques?

    La réponse est oui. Les Olympiques sont petits. C’était frappant contre le Drakkar mercredi.

    Au ballottage, les Olympiques détiennent le quatrième choix. Jodoin se rendra-t-il jusqu’à eux? Selon Steve Turcotte, une transaction se cache derrière cette soumission au ballottage. Une équipe est dans le besoin — les Olympiques manquent d’attaquants — mais comme la période des transactions n’est pas commencée, on glisse un joueur de 19 ans au ballottage qui peut être réclamé gratuitement. À l’ouverture des marchés, les Cataractes obtiendront une compensation de l’équipe qui aura obtenu Jodoin. On parle d’un choix au repêchage tardif dans son cas. Les Olympiques avaient déjà refilé Mike Hoffman aux Voltigeurs de Drummondville de cette façon en 2007-08.

    Pour terminer, pourquoi une autre petite histoire de malchance pour les Olympiques?

    De retour à Terre-Neuve où il a repris l’entraînement cette semaine, Jordan Kennedy a encore été victime d’une mésaventure. Se remettant d’une légère dislocation de l’épaule, l’attaquant de 17 ans a trébuché sur un bâton de hockey à l’entraînement mercredi et il a frappé la rampe de plein fouet. Résultat? Son état de santé est pire qu’il ne l’était lorsqu’il s’est blessé une première fois dans un entraînement à Gatineau il y a trois semaines. Kennedy devait rejoindre les Olympiques en fin de semaine prochaine. Il est maintenant hors de combat au moins jusqu’à Noël. Benoît Groulx pense qu’un Être supérieur teste son caractère!


    • On a beau dire que Groulx est douteux comme DG, mais avec toute la malchance qui suit les olympiques depuis son retour a Hull, il faut comprendre qu`il est un gagnant et qu`il fait parfois des échanges (on trouve qu`il paie cher) pour trouver des solutions et remettre l`équipe sur les rails.
      Aussi en sachant ses qualité d`entraineurs les autres DG l`attendent et lui font payé le double du prix, une prise de conscience et etre moin émotif permettrait peut-etre de faire moin de cadeau, car en bon sage il devrait savoir de dilapidé sa banque de choix n`àmenera que du bon pour le moment et tout sera a recommencer l`an prochain avec moin de munition et tout autant de trou a combler, alors un pas en arriere vaut mieux que deux tu l`aura er gaspiller la releve.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité