Jean-François Plante

Jean-François Plante - Auteur
  • Jean-François Plante

    Après un passage aux faits divers entre 2002 et 2006, Jean-François Plante assure la couverture quotidienne des différentes équipes de hockey junior et mineur de la région pour Le Droit depuis 2007.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 7 novembre 2012 | Mise en ligne à 23h17 | Commenter Commentaires (2)

    Canada-Russie: pourquoi ne pas partir de l’ouest?

    superseries

    Quand j’ai commencé à couvrir les activités de la Ligue canadienne de hockey en 2007, la Super Série Subway Canada-Russie était en perte de vitesse. Les Russes ne prenaient pas la tournée canadienne au sérieux. Ils se faisaient laver. Il n’y avait aucun punch. L’intérêt pour cette série était en déclin. La vente des billets stagnait.

    Depuis deux ans, la Super Série porte mieux son nom. Après avoir signé un engagement avec Hockey Canada, les Russes envoient maintenant une solide équipe. La preuve, c’est que Nail Yakupov, le premier choix du dernier repêchage de la LNH, a pris une pause de la KHL pour venir au Canada cette année. La série a repris de son lustre et soulève à nouveau les passions des amateurs de hockey junior à travers le pays.

    Ça donne un spectacle excitant et une bien meilleure unité de mesure pour les dirigeants de Hockey Canada. C’est une chose d’être dominant dans la LHJMQ. C’en est une autre pour l’être dans cette série. Certaines vedettes du circuit Courteau ont été complètement effacées cette semaine. À titre d’exemple, je m’attendais à beaucoup mieux de William Carrier (Cap-Breton) et de Jean-Sébastien Dea (Rouyn-Noranda).

    En contrepartie, André Tourigny en a fait saliver plusieurs en réunissant Jonathan Huberdeau, Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin pendant le match d’hier. Wow! Ils ont été en mesure d’exécuter des jeux à très haute vitesse avec des résultats spectaculaires. Quatre points chacun dans la victoire de 5-2!

    Malgré les 17 ans des deux Mooseheads, je ne dirais pas non à ce que ce trio demeure intacte au Championnat du monde junior. Hockey Canada n’est pas très à l’aise avec la présence des joueurs de 17 ans dans un tournoi de joueurs de 19 ans, mais avec ce qu’ils ont démontré hier, il sera difficile de justifier leur exclusion.

    Un détail m’agace avec la formule de cette série. J’en ai déjà parlé par le passé.

    Pourquoi ne pas commencé la série dans l’Ouest canadien pour faire changement ?

    Chaque année, c’est la même rengaine. Les Russes arrivent frais et dispos pour affronter les étoiles canadiennes de la LHJMQ dans le premier duel du lundi. Dans certains cas, des joueurs en sont à leur quatrième match en autant de jours. L’Armada a même décidé de laisser quatre de ses joueurs de côté dans leur match à Bathurst dimanche afin de mieux les reposer pour cette série importante pour le recrutement de Hockey Canada.

    Il est un peu normal que les étoiles de la LHJMQ éprouvent des difficultés dans ce premier match et c’est leur fiche qui en souffre énormément.

    Les Russes étaient à Val-d’Or mercredi soir. Ils devaient prendre l’avion pendant la nuit pour se rendre à Guelph où ils joueront le troisième match de la série aujourd’hui. Les Russes en seront à leur troisième match en quatre soirs. À présent, ce sont eux qui iront s’offrir en pâturage aux étoiles de l’Ontario.

    Pas surprenant que la Ligue de l’Ontario conserve un dossier de 18-0 contre les Russes dans le contexte de la Super Série. La formule favorise l’Ontario et l’Ouest.

    Les Russes se fatiguent à mesure que la tournée se dirige vers l’ouest.

    Ne pensez-vous pas qu’il serait intéressant pour les vedettes de la LHJMQ d’affronter la Russie quand elle se trouve en fin de voyage?


    • 100% d’accord. La formule très simple pour l’alternance? Tu commence la série, là ou que la coupe memorial est présenté. Donc Cette saison sa aurais dû être Ouest, Ontario, Québec. L’an prochain Ontario, Québec, Ouest ensuite Québec, Ouest, Ontario ainsi de suite.

      Mais cela permet a Hockey Canada encore une fois de dire, vous voyez, le Québec n’est pas si fort, voila pourquoi peu de vos joueurs sont avec nous bla bla. Le canada anglais en profite et en son fière.

      Bien content de la victoire de ce soir. Mackinnon-Drouin vont nous laver face a notre club sans âme et caractère vendredi devant la TV National..

      P.S J’aurais aimé voir un Poirier au lieu d’un Henley.. vraiment Henley?? Qu’on me dise pas, sa prend des joueurs de 3-4e trio pour jouer physique bla bla.. Désolé mais les 2 dernières années que le Canada a misé sur cela, on a vue le résultat. Sa prend du gros talent sur les 4e ligne.

    • La seule explication logique que j’ai trouvée au fait que la série se déroule toujours d’est en ouest est reliée au décalage horaire et de transport. La presque totalité des joueurs russes jouent dans les deux fuseaux horaires les plus à l’ouest de la Russie. En commençant la série dans l’ouest, ceux-ci devraient composer avec voyage beaucoup plus long ainsi qu’un décalage horaire de 11 ou 12 heures. À moins d’avoir 4 jours de repos à Vancouver pour se remettre de ça, les Russes mangeraient une volée à leurs deux premiers matches et par la suite la fatigue associée au calendrier chargé (en plus de perdre une heure à chaque changement de fuseau horaire lors de leurs déplacements vers l’Ontario et le Québec/Maritimes) ferait son oeuvre.

      Je conviens toutefois que dans un monde idéal sans décalage horaire et sans longiues distances à parcourir, un système d’altermance tel que suggéré par mlahaie_7 serait plus juste pour tout le monde.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité