Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 8 août 2013 | Mise en ligne à 11h05 | Commenter Commentaires (12)

    Une médaille aux partisans de l’Impact

    La pluie a tombé fort en première demie

    La pluie a tombé fort en première demie

    Il faut saluer les partisans de l’Impact qui, sous une pluie diluvienne pendant la première demie du match, ont encouragé leurs favoris à pleins poumons, hier. Ils méritent clairement une médaille!

    Le Stade Saputo n’était pas plein mais, sous l’impulsion des Ultras, la foule était très enthousiaste.  Bref, une belle soirée malgré cette température pas commode.

    Deux héros dans ce match.

    D’abord, le gardien Evan Bush  qui a stoppé un penalty dès la 10 e minute de jeu. Compte tenu des ennuis offensifs de l’Impact récemment, un but rapide des adversaires aurait fait très mal.

    Ensuite, le nouveau joueur désigné, Hernan Bernardello, qui a vite montré de quoi il est capable. On n’a pas vu souvent des joueurs de l’équipe réussir un coup franc aussi solide que celui ayant conduit au seul but du match.

    Il se passe beaucoup de choses intéressantes en Major League Soccer ces jours-ci. L’arrivée de Clint Dempsey à Seattle, avec un salaire annuel de 6,8 millions, en constitue un exemple. La ligue, selon Sports Illustrated, aurait versé un frais de transfert de 9 millions à Tottenham pour obtenir ses services.

    Avec l’embauche de Bernardello, l’Impact a montré son intention de contribuer activement à l’évolution de la MLS.


    • Vrai que tranquillement mais sûrement l’Impact s’implante solidement dans la communauté. Faut dire que Saputo prend les moyens nécessaires pour y arriver. On est loin des expos à Brochu. S’il fallait que l’Impact aille assez loin dans la Ligue des Champions, des matchs pourraient être disputés au stade!
      .
      Changement de sujet, après les Coyote, c’est au tour des Devils d’être sous la coupe de la LNH. Est-ce que cette ligue est vraiment en santé? Est-ce qu’un sauveur va se manifester pour garder cette équipe au NJ? Est-il trop tard pour les déménager à Qc?

    • Les gens qui ne sont jamais aller au stade saputo doivent vraiment tenter l’expérience. Je suis allé pour la première fois l’année passé en mi-saison et je n’ai pas manqué un match au stade depuis, c’est sans contredit la meilleure ambiance de match de saison régulière des 4 sports professionals que Montréal a eu (oui incluant le centre bell, peut-être pas encore durant les séries mais on verra cet automne à quoi ça de l’air le stade saputo en séries).

      L’Impact n’offre pas du grand soccer malheureusement les derniers matchs, mais Bernardello va changer les choses, son premier match hier a été sublime. Avec lui et Bernier au milieu, ça va jouer au soccer et Di Vaio pourra recevoir beaucoup plus de ballons.

    • @Atchoum, était-ce VRAIMENT nécessaire de parler des Nordiques dans un article traitant de l’Impact?

      On peut pas lâcher le hockey 2 SECONDES au mois d’AOÜT pour parler d’un autre sport? Incroyable…

      Bravo M. Cantin pour avoir mentionné l’Impact et ses fans. Il a plu pendant toute la première demie hier, et pas seulement quelques gouttes. La pluie est partie en deuxième demie, récompensant les 15 000 + qui étaient présents.

      ALLEZ L’IMPACT!

    • Momo

      Je suis en partie d’accord avec votre point. Mais nous avons appris aujourd’hui que les Devils étaient sous tutelle. En plein mois d’août. Absolument. Et c’est ce blogueur qui nous a plus parlé le plus souvent du possible rachat des Coyotes.

      Quant à l’Impact, diffiicle pour moi d’en dire plus puisque je ne reçois pas TVA sports et je n’habite pas Montréal. C’est pourquoi vous ne me lisez pas sur le blogue à Milano.

    • Bien que je sois d`accord avec l`essence de vos propos, je ne peux que déplorer le fait que nous soyons devenus frilleux avec le temps et le temps…et que oui on est faits en sucre…

      Dans mon temps,dit-il le dos courbé ,on allait se faire geler le lunch au stade olympique pour les finales de la ligue canadienne, on allait au parc Jarry alors que le printemps était encore juste un souhait. Et puis on jouait dehors beau temps mauvais temps au football,au hockey sans rechigner.

      Alors la partie d`hier ne faisait que refleter la vraie vie ,le jeu,la pluie ,les souvenirs qui y sont associés. Pas de ouate ou de petit popotin au chaud.

    • De plus en plus intéressant l’Impact! Dire qu’il y a à peine quelques années, le seul sport d’été vraiment considéré à Montréal était le football des Alouettes…..j’ai maintenant l’impression qu’ils passent sous le radar.

      Je ne suis jamais allé voir un match au stade Saputo, mais ça ne saurait tarder.

    • Merci pour cette tribune M. Cantin et bravo à nous, les fans de l’Impact, qui se sont déplacés et se déplaceront pour encourager cette merveilleuse équipe. Et svp, veuillez créer une nouvelle tribune parlant de la tutelle des Devils pour @atchoum.

      Et moi, la pluie je trouve ça bien, ça me permet d’avoir une bière perpétuelle ! La soirée coûte ainsi moins cher.

      @ momo +1

    • Mon cher Atchoum, à la suite de votre deuxième réponse, je comprends mieux votre situation.

      Moi je suis un homme comblé car j’ai des billets de saison et j’ai rajouté TVA Sports à mon forfait. Nos situations sont donc assez différentes.

      C’est pourquoi aussi je ne veux pas entendre parler de hockey en ce moment.

      Le soccer c’est l’été, et notre été passe assez vite merci, pas besoin d’évoquer l’automne et l’hiver avant leur temps.

      Je vous souhaite un excellent reste d’été!

    • momo

      L’été est d’autant plus court qu’il a neigé par chez nous avant l’arrivée de l’halloween l’an dernier. Mais bon, rien de plus vrai, profitons de l’été pendant qu’il y est!

    • J,adore le soccer depuis la MLS surtout, l’Impact fait maintenant partie du portrait sportif de Montréal, mais c’est surtout populaire chez les jeunes, j’ai deux petits fils de 11 et 13 ans qui préfèrent jouer au soccer qu’au baseball maintenant.

    • En 1989, j’ai assisté au GP du Canada et il a plu les trois jours pas mal sans arrêt.
      J’attends toujours ma médaille. Quand t’as acheté un billet, tu y vas c’est tout. Y’a pas de médaille à donner à quiconque. Les loisirs aujourd’hui sont tellement dispendieux que tu ne jettes pas ton argent par la fenêtre juste parcequ’il pleut.

    • Des températures semblables sont monnaie courante dans les grands championnats européens, qui se jouent de la mi-août jusqu’au printemps, donc surtout automne/hiver. C’est là l’origine des fameux foulards aux couleurs des équipes. Brrr.

      Ici, le soccer était avant tout un sport estival et le défi de la transition en MLS était majeur au niveau des assistances. Jusqu’ici, les fans ont répondu présent car l’Impact a terminé second l’an passé pour la moyenne des assistances et est 3ème cette saison avec une moyenne de près de 21 000, donc au niveau des grands championnats européens.

      Pierre T

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2013
    D L Ma Me J V S
    « juin   sept »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité