Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 10 avril 2013 | Mise en ligne à 12h00 | Commenter Commentaires (21)

    Les Marlins et leurs partisans

    La saison sera longue à Miami.

    La saison sera longue à Miami.

    Les Marlins de Miami n’ont pas fait salle comble à leur premier match local de la saison, lundi, un phénomène très rare pour une équipe évoluant dans un stade encore si nouveau.

    Pire encore: des partisans venus manifester leur mécontentement envers la direction de l’équipe, qui a procédé à une vente de feu au cours des derniers mois, ont été expulsés. L’ami Jeffrey a vraiment le tour de se faire des amis!

    Hier, 14 222 personnes ont assisté au deuxième affrontement de la série entre les Marlins et les Braves d’Atlanta. Il s’agit de la plus faible assistance depuis l’inauguration du stade, un palace de 634 millions, en avril 2012.

    L’équipe de Loria affiche un dossier d’une victoire et sept revers depuis l’ouverture du calendrier.

    Les Marlins semblent faire par exprès pour heurter leurs fans, ce qui n’est certainement pas le cas des Rays de Tampa Bay, une solide formation. Pourtant, cette autre équipe de la Floride éprouve aussi des ennuis aux guichets. La saison dernière, les Rays ont terminé au dernier rang des majeures à ce chapitre. Les Marlins risquent de leur ravir ce titre peu enviable en 2013.

    Les Rays aimeraient bien obtenir un nouveau stade. Mais l’expérience des Marlins pourrait nuire à leurs démarches.

    Seule consolation pour les Marlins en ce début de saison: d’autres équipes ont attiré de petites foules mardi. Ainsi, il y avait moins de 11 000 personnes à Seattle pour l’affrontement entre les Astros et les Mariners.

    Ah oui: vous voulez des nouvelles de mon pool de baseball? J’ai déjà changé un de mes releveurs, John Axford, des Brewers, qui connaît un fort mauvais début de saison. J’espère que Glen Perkins, des Twins, fera mieux…


    • Les gens ne comprennent rien aux principes d’une reconstruction visant à bâtir un powerhouse.

    • @simon snake “Les gens ne comprennent rien aux principes d’une reconstruction visant à bâtir un powerhouse.”

      j’espère que ton commentaire est sarcastique… on parle de jeffrey loria ici, pas de billy bean

    • Exactement le même phénomène se produit à Toronto, mais dans le sens contraire !

      N’en déplaise aux dénigreurs des grosses masses salariales, lorsque votre équipe délie ses cordons de bourse pour embaucher plusieurs joueurs vedettes, cela crée un engouement majeur et certain. Alors, que l’équipe qui liquide ses actifs en vente de feu crée une déception énorme, qui dans bien des cas se répercute au guichet ! Les Expos de 1995, quelqu’un ?

      Et comprenez-moi bien, je n’ai rien contre le fait de bâtir son équipe par les filiales. Néanmoins, le cas des Marlins n’est en rien similaire à celui des Royals par exemple qui ont construit leur équipe en grande partie par le développement des joueurs par leur propre filiale. Les Marlins ont laissé une impression de trahison à leur partisan.

      On n’a pas besoin d’aller bien loin pour s’en convaincre, pensons juste aux Marlins de 2012. Nouveau stade, nouveau logo, nouvelle identité, plusieurs joueurs vedettes et les caméras de Showtime pour couronner le tout. L’engouement qui prévalait l’an passé à Miami s’est transformé en désillusion totale cette année.

      Loria est déjà perdant avec cet échange, il a laissé un goût amer aux partisans floridiens, de la même manière dont il l’avait fait à son passage ici à Montréal.

      ***
      Par respect pour Montréal et pour l’organisation des Rays, la MLB devrait destituer Jeffrey Loria, lui racheter ses parts des Marlins, laisser l’équipe et le Marlins Park aux propriétaires des Rays, puis transférer l’autre équipe à Montréal !

    • @simon_snake

      Je veux bien, mais les Marlins ne seront jamais un powerhouse. Ils échangent leurs joueurs lorsqu’ils sont tout près de faire sauter la banque.

      Je comprends votre principe de gestion des actifs, mais la science des “prospects” au baseball en est une très inexacte. Pas pour rien qu’il y a au-dessus de 45 rondes! Si vous n’avez pas une bonne équipe pour encadrer vos équipes dans les ligues mineures, vous réduisez d’autant les chances de le produire, votre powerhouse…

    • @ simon_snake :

      Faite la différence entre ‘ventes de feu’ et ‘reconstructions’.

      Il suffit de voir la manière dont les Expos ont donnés tant de bons joueurs à partir de 1994 pour comprendre que l’idée n’étais pas de construire une powerhouse mais simplement de tenter de faire bonne figure avec des jeunes prospects ne coûtant pas trop cher.

    • simon_snake

      10 avril 2013
      12h08
      Les gens ne comprennent rien aux principes d’une reconstruction visant à bâtir un powerhouse.

      J’espère aussi que tu fais dans le sarcasme… un powerhouse? Nous savons très bien que Stanton ne finira pas l’année à Miami, et que d’autres partiront avant que les joueurs acquis des divers échanges n’arrivent à maturité en…2015? 2016? C’est encore pire que les Expos…

      Loria est un véritable Scam Artist, mais pîre que lui, la MLB a mordu 2 fois…

    • Oui les marlins ont un excellent potentiel pour le futurs, mais regarder aller Stanton depuis le début de la saison… il s’en fout et sa demandé l’hiver dernier : priere de m’échanger le plus tot possible. Un powerhitter qui est désintéresser, tu peux rien en tirer autre que de l’échanger pour d’excellent prospect !!!

    • Mais vous monsieur simon_snake, vous l’avez compris? C’est ça.

    • Jeff Luhnow est un dieu. La domination des Astros débutera en 2016, et durera 10 ans, avec Carlos Correa en tête.

    • @ simon_snake : si seulement c’était juste ça.

      Si c’était une entrée de blogue à propos des Astros, je te donnerais raison. Par contre, les partisans des Marlins ont l’impression qu’ils sont le dindon de la farce, et honnêtement je crois qu’ils n’ont pas tort.

      1- Loria est également détesté parce qu’il a extorqué un stade de 600 M$ aux contribuables en pleine crise économique. Ses arguments :
      - c’est la seule manière de mettre un club gagnant sur le terrain
      - sinon je déménage le club

      Maintenant, quand vient le temps de mettre un bon club sur le terrain, il imite la méchante proprio du film “Major League”.

      2- Je n’ai pas l’impression que l’idée c’est de bâtir un powerhouse. J’ai beaucoup plus l’impression que l’idée c’est de mettre un club gagnant sur le terrain une fois de temps en temps (comme en 1997 et 2003), juste pour ré-accrocher les partisans assez pour leur faire avaler un autre 7-8 ans où les Marlins et leur payroll de 30M$ vont perdre 90 matchs, mais permettre au proprio de se remplir les poches avec les revenus partagés par les Yankees.

    • @snake

      quand vous serez DG d’une équipe PROFESSIONNELLE avec une feuille de route à la Ken Holland et non un recruteur amateur, vous pourrez faire la morale et pas avant.

      oops…

    • Tant et aussi longtemps que Loria en sera propriétaire des Marlins bien il n’y aura pas d’assistances digne d’une équipe des majeurs à Miami, pour Tampa-Bay aucun sport professionnel n’a réellement de succès dans les assistances à moins de pratiquement faire des ventes de billets, c’est justement ce que fait le Lithtning beaucoup de deux pour un et la même chose pour les Rays, même le football ne fait salle comble souvent.

      Pour les Marlins ce n’est pas une reconstruction c’est tout simplement du délestage de salaire, ils étaient tout simplement à un ou deux lanceurs près d’une équipe dominante. Tant et aussi longtemps que les joueurs auront ensemble une masse salariale entre 40 et 50 millions, mais tout joueur faisant dépasser cet objectif sera tout simplement échangé contre des joueurs et prospects faisant 5 fois son salaire.

    • @ Simon : Du wishful thinking mon ami.

      C’est bien beau Correa, mais les autres prospects (Singleton, Springer, Cosart et autres) ne sont pas à tous casser. Le repêchage de cette année ne produira pas de talent “exceptionnel” alors permettez-moi de douter de la “déification” de Lunhow. J’aime beaucoup mieux l’approche (et les repêchages…) des Rays.

    • Difficile de parler de Loria sans s’énerver…

      Quand on obtient des centaines de $millions des contribuables pour construire un nouveau stade, il y a une entente tacite que, pour les 3-5 premières années, on va dépenser un max pour le remplir, même si il n’y a évidemment aucune garantie qu’on va remporter la Série mondiale. L’idée est de créer de l’engouement et de remporter son lot de victoires.

      Il me semble que Loria avait accepté cette règle non écrite, en affirmant que c’était la construction d’un nouveau stade (évidemment subventionné) était la seule façon d’avoir une équipe compétitive. Maintenant il se dédit, mais au moins personne n’est surpris.

      Quant à moi, je n’ai aucune envie de suivre les activités d’un sport majeur (ou même mineur, d’ailleurs) où un tiers des équipes essaieraient de remporter le championnat et les deux autres tiers chercheraient à finir dernières pour bâtir un powerhouse.

    • @vieuxbouc

      Je dirais qu’en Floride au complet, le sport professionnel n’attire pas les foules escomptées. Pourtant, les événements sportifs universitaires sont remplis à craquer!

    • @Leplombier79: pas pour rien que les stades sont vides en Floride pour le sport professionnelle, mis a part le Heat, aucun des équipes n’a fait mention qu’ils sont prêt a tout pour mettre une bonne équipe compétitive qui vise le championnat…. a part peut etre le ligthning

      Panthers: on tourne en rond depuis des lunes,
      RaysL dès qu’un joueur gagne trop chere, on le virent… année apres année on tente d’être compétitif mais la culture est de vider le club lentement des gros salariés
      Marlins: pas besoin de détails
      Dolphins: l’improvisation est a son comble depuis le départ de Marino
      Jacsonville: C’est une vrai honte au niveau dévellopement, coaching et gestion de personnelle.

      Beaucoup de prestigieux programme universitaire au foot et au Basket viennent toutefois compenser pour les déboire au niveau professionnelle !!!

    • @ Snake; à quand un powerhouse au Cap Breton? M’semble que ça tourne en rond dans cette organisation…et puis pour un powerhouse avec les Marlins, on va oublier ça toute suite!! Stanton sera le prochain à partir et dans 2 ans ça sera le tour du jeune lanceur Jose Fernandez!! Les Astros? Pas tellement convaincu…on disait que la fenêtre des Royals de K.C s’ouvrait pour 2012-13 et 14. C’est pas tellement bien parti. Le baseball et ses prospects est très difficile à prédire quand vient le temps de faire des projections!!

      Pour Mr Cantin, la principale difficulté des Rays est justement leur stade!! Qui a envie d’aller s’enfermer durant les beaux soirs d’été dans un stade couvert? Et c’est sans parler du quartier peu recommandable qu’il s’y trouve.

    • @antiquebecor

      Êtes-vous déjà allé dans ce stade? Notre stade Olympique est merveilleux comparé à ça! La concession des Rays ressemblent un peu à celle qu’était jadis les Expos: un bon système de filliales, un bon réseau de recrutement, un excellent gérant, des spectateurs absents. La difficulté d’attirer des gens aux guichets a une relation directe avec le fait qu’ils ne gardent pas leurs joueurs.

      La différence: en séries ou en course au championnat, les gens ici se pointaient au Stade. Je veux bien le quartier peu recommendable mais leur stade est en bordure d’autoroute, avec des bretelles qui entrent et sortent directement dans le parking!

    • Les Braves d’Atlanta avaient moins de 5000 spectateurs dans les estrades à partir de la fin des années 70 jusqu’à la fin des années 80 et ils sont encore là. Les Marlins, c’est pathétique….. Miami n’est pas un marché de baseball….. Dire que l’on a perdu nos Expos et que les Marlins ont encore leur équipe. C’est injuste.

      Luc A. Lang
      Québec, QC

    • @LePlombier79

      au moins une dizaine de fois…mes parents possèdent un condo à Indian Rocks Beach. Pour avoir discuté à gauche et à droite avec les gens là-bas, l’inconvénient #1 est le stade couvert suivi de sa situation géographique (quartier). Ceci dit, mon “mini sondage” n’a rien de scientifique :)

    • @antiquebecor

      Le stade est franchement laid, aucun doute là-dessus. J’y suis allé moi aussi et c’est vraiment dans les pires que j’ai fait! Le quartier, sans trop m’y être promené, était… pas riche riche, avec des coins pas très recommendables, j’en conviens. Mais quand j’y suis retourné, in and out du stade en 5 minutes, c’est dur à battre! Surtout quand on compare au Fenway…

      Ceci dit, des stades dans des endroits peu recommendables, y’en a plein les États-Unis! Washington a construit ça en plein quartier défavorisé…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité