Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 25 mars 2013 | Mise en ligne à 13h58 | Commenter Commentaires (7)

    L’effet domino

    Les Kings demeureront-ils à Sacramento?

    Les Kings demeureront-ils à Sacramento?

    Pourquoi s’intéresser autant à l’avenir des Kings de Sacramento, de la NBA? Parce que s’ils prennent la route de Seattle la saison prochaine, un nouvel amphithéâtre aussi capable d’accueillir une équipe de la LNH sera construit dans cette ville du nord-ouest américain.

    Les dirigeants de la LNH n’ayant jamais fait mystère de leur intérêt pour cette région, on comprend vite que Seattle deviendrait alors une rivale de premier plan pour Québec dans l’espoir d’obtenir une équipe du circuit Bettman.

    Mais voilà: Sacramento s’organise pour sauver ses Kings et faire un pied-de-nez aux promoteurs de Seattle, même si ceux-ci ont déjà une entente de principe avec les propriétaires actuels de l’équipe, la famille Maloof, pour acheter la concession. Sauf que la NBA a accordé une ultime chance à la capitale de la Californie de garder son équipe.

    Samedi, un accord a été trouvé afin de payer la construction d’un nouvel amphithéâtre à Sacramento. D’une valeur de 447 millions, l’édifice serait financé à hauteur de 258 millions par la Ville et 189 millions par des investisseurs privés. Ces derniers sont aussi prêts à déposer une offre pour obtenir l’équipe.

    Le conseil municipal de Sacramento se prononcera mardi sur le financement. Puis, le 3 avril, des représentants de Sacramento et Seattle feront entendre leurs arguments devant la NBA à New York. Possible qu’une surenchère soit lancée entre les deux groupes.

    La NBA prendra une décision finale sur l’avenir des Kings lors de la réunion du Bureau des gouverneurs, les 18 et 19 avril prochains, à New York.

    Si Sacramento conserve les Kings, cela retardera le projet de Seattle. Ce qui sera une bonne nouvelle pour Québec. L’effet domino, en quelque sorte.


    • La phrase clé dans votre article est

      “Ces derniers sont aussi prêts à déposer une offre pour obtenir l’équipe.”

      Sont-ils prêts à payer une somme équivalente à ce que les promoteurs de Seattle offrent? On pourrait voir une surenchère.

    • Si Seattle est si importante que ça, pour n’y a jamais-t-il eu auparavant aucune possibilité d’expansion ou de relocalisation dans cette ville? La LNH y servirait de bouche-trou entre les parties de basket, tant que la NFL, MLB, ou MLS ne présentent pas de partie.

      Se pourrait-il que la LNH entretienne la possibilité Seattle surtout pour tenter de créer une surenchère à Québécor, pour tenter d’arracher à celle-ci un prix maximum pour les Coyotes? C’est sûr que puisque personne d’autre que Québécor semble intéressé sérieusement d’acheter le cadavre des Coyotes, la ligue n’a pas le gros bout du bâton dans sa négo.

    • @grimlock…. on retrouve plusieurs grosse fortune a seatle, ne pensez qu’au fondateur de microsft, boing et plusieur autre…. la réalité comme vous dites, c’est que personne ne veut construire un amphithéatre là-bas sans le basket, mais Betteman veut tellement une équipe a Seatle qu’il pourrait lui-même transféré son équipe la-bas et s’assurer de vraiment faire chier Quebec. Personne ne veut conserve le canard boiteux a Phoenix mais amener une équipe a Seatle et je suis sur qu’a ce moment, ses amis se lèverait la main pour acheter l’équipe. Cependant, personne ne veut acheter, faire des promesses et porter l’odieux de la chose !!!

    • Pour moi le clou pour Québec fut lors du ré-alignement des conférences.
      Dificile de justifier l’arrivée d’une 17ème équipes dans l’Est, au même titre qu’il sera difficle de re-négocier un autre changement de conférence sous peu.

    • Aucune cause a effet entre Seattle et Quebec.
      Avec la refonte des associations, Quebec n’est dans le portrait
      que si une equipe de l’est devrait etre demenagee, et cela n’est
      pas pour demain.

    • moi ce qui me fait bien rire, c’est de voir ceux contre la venue d une équipe a Québec nous cassez les oreilles avec beteman et sa supposée haine de Québec.(alors que même aubut qui connait très bien l homme qu est beteman nous dis le contraire)…enfin bon trois chose me dit que les coyotes ddevrait atterrir ici a Québec cet automne>>>>de un: la ligue ne voudrait surtout pas garder les coyotes encore une autre saison sous sa tutelle sinon il vont devoir épongé des pertes de plus de 30 million par saison>>>de 2: la seule ville prête a cour terme est Québec et pas aucune autres>>>de 3: la refonte des conférences ne dureras que 2 ans d ici 2015 tien donc comme par hasard la fin de la construction du nouveau Colisée^^,.mais rien n emperchera les nordiques (défunts coyotes) de jouer dans la même association que les coyotes comme l ont faite les jets qui joues dans la même conférence que les habs depuis 2 ans. avec des compensations monétaire pour compenser les pertes du aux voyages plus long …>>…pour finir pour pkp ne pas avoir eu son équipe avant ça, est pour lui enfin j imagine un soulagement car jouer dans le vieux Colisée représente des pertes de l ordre de 20 million$ par années, alors que pkp avait a la radio de Québec dit qu il était prêt a perdre du ca$h, mais pas plus de 2 a trois ans dans le vielle édifice.. comme les choses s’arrange bien vu que justement il ne reste que 2 ans avant que le nouvelle amphithéâtre ne voit le jour… rendez-vous tous cet automne pour une renaissance d un club !!!!

    • Les pseudo analystes économiques de ce blogue me font rire. Nul d’entre eux, incluant amateurs, journalistes, observateurs, ne savent ce qui se trame vriament dans ce dossier. Et puis, partisans du CH, abstenez-vous donc d’analyser tout ceci, vous avez de la difficulté à analyser un simple match de hockey sauf de dire Canadien en 6 ou Canadien en 5 ou quelque chose du genre. La présente situation est compliquée sauf peut-être pour Bettman ou d’autres personnes impliquées comme Péladeau lui-même. Alors, on peut bien tergiverser, analyser, scruter, nul ne connait le secret de cette affaire. En attendant, je tiens à remercier mes Sabres pour leur brillante performance de samedi soir, en espérant aussi que mes Penguins et mes Bruins sauront eux aussi nous faire honneur en pulvérisant cette équipe représentant la ville la plus corrompue en Amérique du nord.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2012
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité