Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 11 janvier 2013 | Mise en ligne à 15h21 | Commenter Commentaires (11)

    La NBA retournera-t-elle à Seattle?

    Le nouvel amphithéâtre de Seattle sera construit près des stades existants.

    Le nouvel amphithéâtre de Seattle serait construit près des stades existants.

    L’automne dernier, les élus de Seattle ont donné leur accord à la construction d’un nouvel amphithéâtre destiné au basketball et au hockey. Mais sous réserve d’une condition majeure:  le projet verra le jour uniquement si la ville obtient d’abord une concession de la NBA.

    Or, une rumeur a surgi cette semaine selon laquelle les Kings de Sacramento seraient vendus à un groupe dont font notamment partie Chris Hansen, le promoteur derrière le projet de l’amphithéâtre, et Steve Ballmer, PDG de Microsoft. Les néo-Sonics disputeraient leurs matchs au désuet Key Arena en attendant l’ouverture du nouvel édifice. Prix de la vente: 500 millions.

    Mais voilà que cette information a été niée par la famille Maloof, propriétaire des Kings. George Maloof a soutenu que l’équipe n’était pas sur le point d’être vendue.

    La famille Maloof n’est pas populaire à Sacramento ainsi qu’au bureau-chef de la NBA. Au printemps dernier, elle n’a pas donné suite à un accord qui aurait pu mener à la construction d’un nouvel édifice dans la capitale californienne. L’avenir de l’équipe demeure très incertain.

    Chose sûre, les gens de Seattle sont sérieux dans leur projet d’obtenir une concession de la NBA. Et si l’amphithéâtre est construit, la LNH rêvera d’y implanter à son tour une équipe. Bill Daly, l’adjoint de Gary Bettman, a déjà manifesté son enthousiasme pour ce projet.

    Pour l’instant, Québec conserve une solide longueur d’avance face à Seattle si une équipe de la LNH devait déménager. La construction du nouveau Colisée est amorcée. Mais si le chantier ouvre à Seattle, la capitale nationale se retrouvera face à un concurrent sérieux.

    Évidemment, une expansion pourrait aussi conduire à l’addition de deux nouvelles équipes dans la LNH. Mais après ce très long lock-out, la direction du circuit voudra sûrement consolider ses assises avant d’envisager un élargissement des cadres.

    Tout ce dossier connaîtra sûrement d’autres rebondissements en 2013.


    • Le fait que la construction d’un amphithéâtre à Québec soit amorcée est-il la seule raison pour laquelle vous dites que Québec a une longueur d’avance?

      La LNH a-t-elle déjà manifesté de l’enthousiasme pour un retour à Québec? J’ai des doutes. Pour Seattle, cependant, comme vous le mentionnez, il y en a eu de l’enthousiasme. Pour moi, la “longueur d’avance”, c’est ça et c’est Seattle qui l’a.

      Je ne serais pas du tout surpris de voir la LNH à Seattle (et même Hartford) bien avant Québec.

    • je suis convaincu que la LNH procédera à une expansion de 2 équipes avant de songer à un déménagement. Leur projet de réaménagement montrait clairement la place pour 2 concessions supplémentaires dans l’Est.

    • Malgré ce que vous en dite, Seattle a une longueur d’avance si jamais il y’ a une expansion
      http://bleacherreport.com/articles/1478060-nba-breaking-news-sacramento-kings-close-to-moving-to-seattle

    • Si Greg Jamison ne parvient pas à compléter l’achat des Coyotes avant le 31 janvier, ce qui est probable, le nouveau conseil de ville annulera probablement la subvention de 324 M$ au groupe de Jamison. À ce moment, la LNH pourrait autoriser le transfert vers Seattle dès l’an prochain. À moins que des poursuites potentielles de l’ancien propriétaire Jerry Moyes ne l’y en empêche. Pour Québec, il semble de plus en plus probable qu’elle retrouvera ses Nordiaques via une expansion.

    • Seattle pourrait être une très bonne ville de hockey. Ils ont déjà gagné la coupe Stanley, plus récemment que Québec même! Et si la finale de 1919 n’avait pas été interrompue à cause de la grippe espagnole, ils auraient remporté deux coupes Stanley, autant que Québec…

    • Bettman est en extase devant les villes americaines et a du dedain devant les villes canadiennes. Je serais meme pas surpris qu’il prefererait une equipe a Plattsburgh, NY au detriment de Quebec.

    • attendons le départ de Bettman en cour d’année et quelques déménagement seront autorisés. Et Québec, et Seattle auront leur équipe

    • Chose certaine, Seattle a une longueur d’avance (et pas a peu pres!) sur Quebec pour vendre des loges a des entreprises capables de se les payer ! Malgre vos campagnes pour ramener une equipe a Quebec, AUCUN journalistes n’est en mesure de nommer 60 compagnies qui peuvent se payer 175-200 000 $ minimum par annee pour des loges.

      Et de grace, enlevez les societes d’Etat, elles arretent celle du Centre Bell graduellement. Enlevez aussi les firmes de genie-conseil qui ne pourront plus inviter d’elus municipaux, idem pour les compagnies de construction, alors vont elles se payer ce luxe inutile maintenant. Il reste quoi ??? Celles qui en ont a Mtl ne se payeront pas une autre a Quebec, dans un contexte economique incertain qui demande constamment des sacrifices a ses employes.

      Il est la le probleme a Qc, c’etait le meme qu’il y a 20 ans et personne ose le dire ! Oui le ‘fan base’ est la, mais cest les loges qui permettent de faire vivre une equipe. Parlez en au Canadien, qui commencait a capoter debut des annees 2000 quand les baux de loges ne se renouvelllaient plus au Centre Molson…et les rumeurs de vente et demenagement qui en emmanaient. On oublie vite et surtout on reve en couleur surtout avec Bettman en place.

      Comme Winnipeg et Ottawa seront toujours sur la corde raide, les fans sont la, mais les grosses compagnies ne le sont pas ou tres peu.

    • En dehors des «freaks» de Québec, qui s’intéresse vraiment à l’avenir du sport professionnel à … SEATTLE?!?!
      APratte
      Sherbrooke

    • J’ai le coeur déchiré. J’ai grandi à Québec avec les Nordiques. Mais j’habite Seattle depuis plus d’une décennie. Je souhaite hardiment que Québec retrouvent une équipe, mais d’un point de vue plus égoïste, j’aimerais vraiment une équipe chez moi, en plus avec un potentiel pour une rude (et amusante) rivalité avec Vancouver.
      Mais à Seattle c’est une situation un peu problématique: nous avons besoins d’un nouvel aréna (le Key Arena n’est vraiment pas adéquat), ce qui ne pourrait pas être possible sans une construction conjointe comme stade de basketball. Mais là est le hic: nous avons déjà les Mariners et les Seahawks. Seattle n’est pas une petite ville, mais elle n’est pas énorme non plus. J’ai des doutes qu’elle puisse supporter QUATRE équipes pros…

    • Il n’y aura jamais de hockey de la LNH à Québec tant que Gary Bettman sera là. Si Québec était situé quelques kilomètres au sud, dans le Maine ou dans le Vermont ce serait déjà fait. Il serait content d’ajouter une équipe dont les gradins seraient pleins soirs après soirs. Il fait tout pour garder des marchés qui ne fonctionnent pas du tout mais Winnipeg avait comme condition de vendre presque tous ces billets pour les 3 prochaines saisons en un temps très court pour avoir une concession. Essayez les mêmes conditions à Glendale, Miami, Tampa et Uniondale. Les Devils font la parade de la coupe Stanley dans un parking de centre d’achat ! Arrêtez de rêver.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité