Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 7 novembre 2012 | Mise en ligne à 10h52 | Commenter Commentaires (42)

    Rebondissement à Glendale

    Jerry Weiers, le nouveau maire de Glendale.

    Jerry Weiers, le nouveau maire de Glendale.

    Voici Jerry Weiers, le nouveau maire de Glendale, en Arizona.

    À première vue, son élection ne semble pas une bonne nouvelle pour Gary Bettman et Greg Jamison, les deux hommes qui veulent maintenir les Coyotes de Phoenix dans le désert.

    Selon le quotidien The Arizona Republic, Weiers a été très clair après son élection, mardi soir:  ”Nous aimons tous les Coyotes et la Ligue des cactus, mais nous ne pouvons sacrifier notre style de vie pour qu’ils puissent maintenir le leur.”

    En mentionnant la Ligue des cactus, Weiers fait allusion au complexe d’entraînement des Dodgers de Los Angeles et des White Sox de Chicago, dont la construction a aussi été financée par des fonds publics. “Glendale n’est pas votre caisse enregistreuse”, a lancé le nouveau maire aux propriétaires des Coyotes, des Dodgers et des White Sox.

    La Conseil municipal de Glendale n’a toujours pas entériné la nouvelle entente de principe intervenue entre Greg Jamison et le directeur général de la Ville, Horatio Skeete. Sans cet accord qui permettrait au groupe de Jamison de toucher 300 millions en 20 ans pour gérer le Jobing.com Arena, il serait étonnant que la vente des Coyotes se réalise.

    L’élection de mardi prive aussi le groupe de Jamison d’un appui important, soit celui de la conseillère Joyce Clark, défaite dans son district.

    Le site web du nouveau maire indique bien ses réserves face aux sommes extraordinaires investies par Glendale dans le sport professionnel. Se réjouissant de la présence des Coyotes dans sa ville, il pose néanmoins cette question: “Mais à quel prix? ”

    D’autre part, la proposition 457, visant à annuler une hause de 0,7 p.cent de la taxe de vente à Glendale, a été battue. Ce résultat donnera un peu d’oxygène à la Ville. Reste à savoir si le nouveau maire voudra investir une part de ces nouveaux fonds dans les Coyotes.

    Chose sûre, Jerry Weiers veut une entente plus équitable avec le groupe de Greg Jamison.


    • Cessons de rebondir d’une secousse à l’autre et attendons qu’une décision soit (finalement) arrêtée.

    • peut-on être contre sa façon de voir les choses???

      Les pertes des Coyotes ont explosé! En 2004, elles étaient de 7,8 millions pour se situer à 24,4 millions en 2011…. ouf…. ça prend quoi pour comprendre la non viabilité de cette concession en Arizona??….
      Chaque match à domicile coûte près de 600 000 $ de perte à l’équipe….

      Chaque match apporte son déficit… soir après soir…. et la LNH s’obstine à demeurer là…..

      Le profit de la LNH en 2011 fut de 4,22 millions….

      Où est la rentabilité pour Glendale? Pour la LNH?

    • Ouf! M. Cantin, les Coyotes ne déménageront jamais à Québec. Je demeure convaincu que l’entente avec NBC impose à la LNH un minimu d’équipes américaines. De plus, l’importance de Phoenix n’est pas dans ses profits ou pertes, mais plutôt ce que représnete son importance télévisuelle dans une entente nationale américaine. Bettman en a rien à foutre que ça fonctionne le hockey dans le désert ou non. Ce qui compte, est, ce qie cela rapporte, au net à la ligue. Si on a unminimum de bon sens, on comprend que pour la LNH, la présence des Coyotes demeurent profitable au net pour la LNH. L’avenir du hockey à Québec et Markham passe par une expansion. Si, les Coyotes étaient forcés de déménager, c’est à Seattle ou Kansas City qu’ils iront!

    • Est-ce que la LNH se laissait tirer l’oreille dans les négociations pour régler le lockout parce que le résultat de cette élection change la donne a plusieurs niveaux?

      Drôle de timing pour “l’embellie” actuelle…

    • Ça y est, c’est reparti…
      Les Coyotes déménagent à Québec.
      GTremblay
      Montréal

    • @horsjeu
      C’est pas compliqué…la LIGUE fait de l’argent over all avec tout ça! Oui, les Coyotes perdent de l’argent, mais leur présence (eux et d’autres équipes) dans un immense marché télé a permis d’aller chercher un juteux contrat de télé faisant empocher des sommes faramineuses à la ligue. C’est ridicule, mais c’est comme ça!! Beaucoup d’entreprises vivent avec des pertes. mais si ces pertes sont savamment ventilées avec des entourlopettes comptables, eh bien c’est le bonheur! Les fans dans tout ça?? On s’en fout! On fait de l’argent!

    • Donc, les gens de Glendale n’accepteraient pas que leur ville paie 300M$ pour une équipe de hockey de la LNH, mais à Québec, les gens acceptent que la ville et le gouvernement paient 400M$ pour un Colisée? C’est qui les caves?

    • @frankzero
      bon encore un frustré qui ne voit que le hockey pour les avantages de l’amphithéâtre. Cet amphithéâtre nous donnera une visibilité et accessibilité a des spectacles et toute sautres choses d’envergure mondiales qui emmèneront d’énormes tombées économiques ainsi que de la création d’ermplois… il faut penser plus loin que le hockey..

    • Voici mon résumé de la situation :
      - La LNH voit un certain avantage à garder la concession à Glendale, même si celle-ci perd de l’argent, mais ne dit pas ce que c’est (conditions dans le contrat de télé, confiance des fans dans les autres marchés à faibles revenus du Sud des États-Unis, un fan des Coyotes a des photos compromettantes de Gary Bettman). Évidemment, s’ils réussissent à vendre la franchise à quelqu’un qui veut la garder en place, ils auront cet avantage, sans être pris avec le déficit des Coyotes.

      - Si (et seulement si) les contribuables de Glendale épongent les déficits (la décision des élus municipaux se fait attendre), il y a des gens qui seraient intéressés à prendre en charge la concession.

      Maintenant, est-ce que la présence d’une équipe de la LNH permet à la Ville d’aller chercher des taxes supplémentaires (au montant de 25 M$ par année) ?
      Est-ce que des hôtels, restaurateurs, résidents, entreprises etc. iraient s’établir à Phoenix ou dans une autre de ses banlieues si ce n’était pas de la présence des Coyotes à Glendale ?
      Est-ce que des gens de Phoenix ou des autres banlieues dépensent assez d’argent les soirs des matchs des Coyotes pour que la Ville de Glendale ait observé une hausse de ses revenus de 25M$ ou plus depuis que les Coyotes se sont établis chez eux en 2003 ?

      J’en doute…

      C’est peut-être un peu cynique, mais il y a quelqu’un quelque part qui ferait de l’argent, et on voit ici une chaîne de tentatives de refiler les coûts à quelqu’un d’autre qui va probablement finir sur le dos des contribuables de Glendale.

    • l’art de faire des nouvelles avec rien…attendez donc d’avoir plus d’informations,
      @jeanfranc: je suis a Québec et j’aimerais voir tes chiffres pour les supposé retombés de notre futur éléphant blanc.

    • Avec tout l’argent que devra verser Glendale, ça ne serait pas plus rentable d’acheter le club? La ville versera 300$ millions et Greg Jamison paiera 170 millions pour acheter le club. Éventuellement, si e club fait des profits, la ville se rembousera.

    • @ frankzero

      …C’est vrai, il faut toujours protéger le Monopole du CH…Tsé Veux Dire!!!

    • @sideup
      Excellents points, tu as tout à fait raison. En ce qui concerne l’expansion à Québec, malheureusement leur seule porte de sortie serait un déménagement car ils n’ont pas les moyens de se payer les frais reliés à l’expansion. En d’autres mots, leur chat est pas mal mort…
      @frankzero
      Bingo!! Plusieurs (Yvon Pedneault en tête) crient sur tous les toits pour le départ des Coyotes à Québec sous prétexte que les “con-tribuables” de Glendale ne veulent pas financer le club alors que c’est tout à fait ce que le monde partout en province au Québec doivent faire pour les Nordiques!! Charest nous en a passé une vite et ça ne lui a même pas permis de gagner ses élections. Mettons qu’on s’est fait avoir solide par ce gouvernement de magouilleurs. Ensuite Labeaume ose commenter ce qui se fait ailleurs en province….!

    • La mauvaise foi fait dire n’importe quoi, n’est-ce pas? La seule comparaison de l’entente proposée à Glendale et la construction d’un nouvel amphithéâtre à Québec en fait la démonstration. Premièrement, l’amphithéâtre sera un équipement municipal qui permettra à toute la région de pouvoir y tenir des événements d’envergure qu’ils soient sportifs ou de l’ordre du divertissement à grand déploiement.

      Oui, cet équipement sera grandement financé par le gouvernement provincial et la ville de Québec, mais ce fut également le cas pour plusieurs autres équipements qui se trouvent à Montréal et le reste de la province à dû casquer que nous en soyons heureux ou non.

      Maintenant, si vous voulez absolument qu’on parle de l’entente dérisoire de Glendale et qu’on la compare honnêtement, il faut la comparer avec l’entente de gestion entre la ville de Québec et Québécoir puisque c’est ce dont uil s’agit à Glendale…d’une entente de gestion de l’aréna que possède la municipalité de Glendale. Donc, au lieu d’exiger un montant variant entre 2,5 et 4 millions de dollars annuellement à Québécor pour avoir les droits de gestion de l’amphithéâtre à Québec, la ville de Glendale devrait PAYER Greg Jamison 300 millions sur 20 ans (15 millions de dollars par année!) afin qu’il gère l’aréna et l’équipe de hockey.

      Je sais que vous êtes plusieurs à chercher des raisons de déverser votre fiel sur Québec (et avec l’état des choses dans la métropole, qui peut vous blâmer!), mais faites au moins un effort pour trouver quelque chose de crédible!

    • @ Sideup et justdoit

      Vous amenez de bons points. Je soupçonne également que l’entêtement de la ligue à vouloir maintenir les Coyotes en Arizona à quelque chose à voir avec les contrats de télé. Par contre, pourquoi la ligue n’a t-elle pas assumé la propriété des Thrashers pour les maintenir à Atlanta? Pourquoi s’être résigné à laisser partir les Thrashers vers Winnipeg si rapidement alors qu’Atlanta constitue un marché de télé plus important que celui de Phoenix? Je risque une explication. Je soupçonne qu’il y a un enjeu de couverture géographique. Le sud-est des États-Unis demeurait bien couvert en ayant des équipes à Miami, Tampa, Raleigh et Nashville. Tandis que dans le sud-ouest, il n’y avait que Dallas et Phoenix. Peut-être que la présence des Thrashers à Atlanta était donc moins indispensable que celle des Coyotes à Phoenix. Enfin, je n’en sais rien, j’essaie simplement de comprendre, car je ne crois pas que l’obstination de la ligue dans le dossier des Coyotes se résume à l’égo de Gary Bettman. Les enjeux sont surement plus complexes que cela.

    • Il y a un article très intéressant de Mark Spector sur Sportsnet à propos du lockout. J’ai écris sur le blogue de MB que le problème essentiel de la ligue en était un de disparité au niveau des revenus et de la profitabilité en raison du trop grand nombre d’équipes dans des marchés non-viables pour le hockey. Spector va beaucoup plus loin. Il affirme que la ligue est à court de propriétaires. Plusieurs équipes sont soit carrément à vendre ou à la recherche de nouveaux investisseurs. Malheureusement pour Bettman, on ne se bouscule pas au portillon pour acheter un club de sa ligue. Pourquoi est-ce la cas? Parce que l’on disait aux investisseurs potentiels que les pertes encourues sur les opérations de l’équipe seraient largement compensées par l’augmentation de la valeur de l’équité dans la franchise. Ce qui va à l’encontre de toute logique financière, mais ça effectivement été la cas pendant une certaine période de temps. Donc, un des enjeux du présent lockout, en fait probablement l’enjeu principal, c’est de trouver le moyen de faire augmenter la valeur marchande des concessions de la ligue.

      Spector avance également que Québec et Markham sont dans les cartons pour une relocalisation ou une expansion. Spector dit qu’une expansion pourrait aller chercher entre 300 et 400 millions. Sur ce point, je suis en désaccord. Si la ligue demande 170 millions pour les Coyotes, soit le même prix de vente que pour les Thrashers etr que les Blues se sont vendus pour 130 millions en mai dernier, comment la ligue pourrait-elle justifier de demander un prix aussi élevé? J’ai plutôt l’impression que le prix d’une équipe d’expansion sera fixé à environ 200 millions. La ligue n’a pas vraiment le gros bout du bâton la dedans tellement elle est en mauvaise santé financière. Elle a pas mal plus besoin des millions de Péladeau et des investisseurs de Toronto que du contraire.

      Voici le lien de l’article si cela vous intéresse.

      http://www.sportsnet.ca/hockey/nhl-lockout/2012/11/07/spector_nhl_cba_lockout_wednesday/

    • @frankzero
      Ouin, c’est qui les caves.
      À Québec, les gouvernements paient pour construire un équipement pour remplacer une grange qui date de 1949 qui n’est plus du tout adéquate. Pourtant, les gens de Glendale ont aussi payé le Jobing.com de leurs poches. Toutefois, Québec est une capitale nationale qui a besoin d’un tel équipement, pas seulement pour le hockey, mais aussi pour les spectacles. Glendale, de son côté, a construit un aréna alors que la ville-centre, Phoenix, en possède déjà un.
      Québécor va payer des frais de location. Jamieson, lui, veut qu’on le paie pour faire la même chose.
      Jamieson n’a pas une cenne et veut que la ville finance les pertes qu’il encourera pour gérer son équipe de hockey. Jusqu’à maintenant, Péladeau n’a jamais demandé qu’on couvre les frais hypothétiques reliés aux éventuels Nordiques.
      Donc Glendale paie l’aréna et paie pour qu’on le gère, et Québec paie l’aréna et recevra des frais de gestion. Glendale va payer les pertes de l’équipe de hockey, mais pas Québec.
      Encore une fois, c’est qui les caves?

    • @grimlock

      Et qui subventionne Péladeau et son ‘joyau’ de Québécor? La bonne vieille caisse de dépôt. Et qui met de l’argent dans la caisse de dépôt? Les Québécois. Et combien d’argent la caisse de dépôt a-t-elle perdu dans son ‘investissement’ dans Québécor?

      Encore une fois (bis), c’est qui les caves?

      Et en passant, Québec est une capitale de province, au même titre que Halifax. Alors parler de capitale nationale… c’est bon pour l’égo j’imagine?
      C’est justement ce qui me fait rire là-dedans. Comme le demandait @keeperofthesevenkeys, j’aimerais bien voir des études sur le nombre additionnel de spectacles que cet amphitéâtre va apporter. Bien entendu, excluons tous spectacle créé par Québécor pour ne pas fausser les données.

    • Si la franchise perd constamment de l’argent, et que beteman tient mordicus a conservé son équipe en Arizona, il n’a simplement qu’a la cédé aux autorité de Glendale, pourquoi épongé les déficits année apres année pouvoir profiter de la plus value a long terme…. simplement parce que personne ne veut de la patate chaude sans vider les poches des citoyens.

      Au clown qui dénigre Quebec. La ville ne donne pas d’argent dans le beurre pour épongé un déficit, on construit un infrastructure qui donnera des disponibilité pour acceuillir de gros événement, spectacle musique, sportif, etc… De plus, pensez simplement au taxe et impot généré par la construction… possiblement un 100 millions directement en plus des jobs créer a long terme par Quebecor la dedans…. Autrement allez chialez contre l’argent donné pour la salle de L’OSM ou argent gaspiller pour rendre le vieux port plus beau. Mon argent loisir compte aussi

    • Je suis tanné d’entendre le monde chialer contre le financement public du nouveau Colisée. Etes-vou allés au vieux dernièrement ? La ville de Québec a besoin d’un amphithéâtre moderne. Qui du privé va payer ça ? Corey a perdu sa job chez Molson parce que le Centre Bell a été un échec financier. Un stade, c’est un équipement collectif. Ben oui PKP va en bénéficier. Ses milliers d’employés québécois aussi.

      Pourquoi personne a chialé pour la Maison de l’OSM ? 300M$ pour 1 500 places assises. Pour perpétrer la musique classique européenne du 18e siècle ? C’est correct, j’ai rien contre mais le Colisée va servir pour notre sport national, des foires commerciales payantes et des spectacles qui vont attirer jusqu’à 20 000 personnes. Par tête de pipe d’utilisateur, me semble que c’est un meilleur investissement.

    • @frankzero
      Je n’ai pas inventé l’expression de Capitale-nationale, même les libéraux l’utilisent. Québec est la capitale de la nation québécoise, nation reconnue par Ottawa.
      Quand je demande qui sont les caves, je trouve ceux de Glendale sont durs à battre puisqu’ils paient l’aréna ET l’équipe, ce que Québécor n’a pas demandé.
      Et que vient faire le financement de Québécor là-dedans? Hors sujet.

    • @signal11
      ”…le Colisée va servir pour notre sport national”

      Je crois que le danger de comparer la maison de l’OSM et le Colisée est là : on a battit la salle de l’OSM en sachant très bien qu’il y allait effectivement y avoir un orchestre qui allait y jouer, alors qu’avec le Colisée, c’est plutôt une supposition.

      Remarquez, je n’ai rien contre le fait de moderniser les infrastructures de Québec, mais je n’ai pas aimé la façon dont tout ça s’est déroulé ; principalement le fait de protéger l’entente avec l’aide des tribunaux, ça paraissait louche (surtout avec ce qu’on apprend ces jours-ci avec la comission…)

    • @grimlock
      Le ROC a le Québec-bashing, le Québec a le Québécor-bashing. S’il s’agissait d’un Ted Rogers de Toronto ou d’un George Gillett de Vail Colorado, personne chialerait mais un riche Québécois de Montréal, wouach !!!

    • @signal11
      Bingo!

    • @marcab
      Charest était très au fait qu’au Québec, dès qu’il est question de dépenser 1 cenne d’argent public, ça soulève automatiquement un tollé . Pis la santé ???????

      Est-ce qu’il aurait allongé 200M$ sans avoir un très grand espoir que les Nordiques reviendraient ? Je ne pense pas.

      Est-ce que Régis aurait fait tout ce bordel avec Maltais pour fournir un studio à PKP pour faire Star Académie et pour les Remparts ? Je ne pense pas.

      Québécor est un excellent candidat pour devenir franchisé de la LNH et Québec est un excellent marché pour le hockey. Il n’y a aucune raison de ne pas espérer le retour des Nordiques.

      Oui l’OSM est vivante mais combien génère-t-elle de revenus ? On doit plutôt parler en terme de subvention dans son cas.

    • Vous ne trouvez pas que toute cette histoire commence a devenir legerement ridicule…vont-ils rester un jour !!! vont-ils quitter l’aurte jour !!!! cela fait combien de temps que nous assistons a ce cirque…… c’est toujours finalement une question de gros sous…. alors qui du grand cirque a interet a ce qu’ils restent…. une response SVP……………SERAIT APPRECIEE

    • @signal11
      Si on avait quelqu’un d’autre que Bettman à la tête de la LNH, j’aurais peut-être plus d’espoir qu’il voit la logique d’amener une équipe à Québec plutôt que de s’entêter à la garder dans le désert.

      Si Seattle voit son projet d’amphitéâtre se concrétiser (pour la NBA) je ne serais pas surpris que Bettman soit plus intéresser à déménager les Coyotes à l’intérieur des États-Unis…

      On s’entend tous pour dire que le hockey à Québec serait une bonne chose, mais pourquoi tout cet empressement ? Est-ce qu’on s’est assuré de vraiment payer le prix le plus bas ?
      Et puis regardez le résultat : on a du changer de localisation parce qu’on s’était pas assurer que le sol était décontaminé…
      J’ai l’impression qu’encore une fois on va payer trop cher avec, en prime, aucune réelle assurance du retour des Nordiques.

    • @baghdadbob. J’ai dit la même chose très souvent sur les blogues de la presse. Je me demande toujours pourquoi ce n’est pas une options envisagée par la ville et la LNH. Être contribuable de Glendale, je ne pourrais pas supporter l’entente.

    • Il y a toute une différenc entre les 300 millions de Glendale et les 400 de Québec, à Glendale c’est une perte sèche et pour la réailiser il faut une augmentation de 0.7% des taxes municipales mais plus il faut aussi fermer les piscines publiques, couper dans les forces de pompiers et police ainsiq ue dans d,autres service. Mias le fameux 0.7% a passer parce que des cnadidats contre le Coytes qui ont gangé disaient que le 0.7% étaient pour servir d,âbord pour les service aux contribuable dont un pompier qui a gagné lequel a dit dans sa campagne ainsiq ue celui qui fut élu, si les écoyots veullent utiliser le Jobbing Arena pas de problème mais devront paer un loyer et pas de subvention. donc poser la question c’est y réponde mais où iront-ils ça c’est une toute autre chose mais dans les deux ans pas le choix autre que Québec, Seattle et Mrkham pas d’amphithéâtre et Kansas-City déjà tout louer pour trois ans.

      mainteant l,amphothéâtre de Québec oui il pourra servir au hockeyde la LNH, mais cela représente que 25% de son utilisation, comme le Centre Bell d’ailleurs, donc il y aura d’autres évènements sportifs ou culturels (spectacles) donc nous sommes loin d’une perte sèche d’autant plus que l’amphothéâtre sera un bien public,tout comme la salle des concerts de Montréal aux coûts de 350 millions entièrement payer pas le Gouvernement du Québec.

    • @marcab
      La seule logique de Bettman, c’est l’argent. Show me the money et PKP en a et n’aura pas peur d’en perdre parce que l’important, c’est de faire rouler TVA Sports. Ce qu’il va perdre d’un côté, il va le gagner de l’autre.

      Pourquoi tant d’empressement ? Justement parce qu’on a affaire à un avocat de New York qui regarde le Canada et surtout le Québec de haut. Il faut qu’on soit en avance sur les autres le jour où une équipe sera disponible. Est-ce que Winnipeg aurait eu les Trashers avec le vieux Winnipeg Arena et seulement un projet de construire un nouvel aréna dans plusieurs années ? Probablement pas. Le plus dur pour la construction, c’est d’obtenir les fonds publics. Bettman le sait très bien. En réglant rapidement le financement, Québec se positionnait devant Seattle justement.

      Régis, c’est un fin renard, un homme d’affaires avisé. Il a compris la game. Go fast ! Est-ce que c’est sûr que les Nordiques vont revenir ? Bien sûr que non mais qui ne tente rien n’a rien.

      Pour ce qui est du terrain et des coûts de construction, c’est autre chose. Régis a dit qu’il irait jusqu’à choisir personnellement les robinets chez Rona pour s’assurer qu’on respecterait le budget. On verra, laissons la chance au coureur.

      Pas sûr qu’à Brooklyn on se soit assuré de signer les Nets et les Islanders avant de construire. Philippe ?

    • @mes amis de la région de Québec : Lâchez nous avec la salle de l’OSM ! Dès qu’un blogueur évoque la nature du financement de la construction de l’amphithéâtre (100% public) on revient avec le mossus de cube… Pensez-vous que l’amateur de sport montréalais moyen est content de la construction de cette salle !?!? Ben non, tout comme vous, il trouve que 300M pour une salle où il n’ira jamais c’est de l’argent drôlement investi (scusez l’euphémisme) !
      Cependant, est-ce que le fait d’avoir déjà fait une niaiserie cautionne les niaseries suivantes ? “Ils ont gaspillé 300M$ de fond public à MTL, nous à Québec on va être plus big, pis on va en claquer 400M$ ! Thing big stie ! Pis pas grave si on paye 400M pour un gros truc vide !”

    • molsonex,

      Y’a pas plus Montréalais que moi. J’ai choisi la salle de l’OSM parce qu’on parle d’un équipement à peu près comparable. Moi je suis admiratif de l’énergie qui se dégage de la ville de Québec. Régis fonce et dote sa ville d’un équipement essentiel, bravo ! On a eu quoi à Montréal pendant ce temps-là ? Des bécyks.

      Vide ? Bel optimisme.

    • C’est clair que la LNH a ses raisons de vouloir conserver cette équipe dans le désert… Alors il faudra que Bettman n’ait vraiment aucune autre avenue possible pour qu’il autorise le déménagement de la franchise.

      Possiblement

      Il y a certes de bonnes chances qu’on en arrive là. Mais il y a aussi des chances que Québec se fasse coiffer au fil d’arrivé par une ville comme Seattle par exemple.

    • Oups! j’ai accroché un bouton.

      Je voulais écrire la phrase: possiblement que ça a quelque chose à voir avec les réseaux de télé américains.

    • @ signal11 “Pourquoi personne a chialé pour la Maison de l’OSM ? 300M$ pour 1 500 places assises. Pour perpétrer la musique classique européenne du 18e siècle ? ”

      Mon dieu, quel ignare. Commentaire transpirant ton statut d’inculte, mais aussi fort risible! L’OSM ne joue que de la musique Européenne de l’époque de Joseph Haydn, selon toi?

      Personne n’a critiqué un investissement en culture, étrange n’es-ce pas? Les investissements en théâtre, en littérature, en science, en éducation, et même en sports amateurs sont généralement applaudis. Ce qui élève l’esprit des hommes est une nécessité, un bien commun, exultant les plus belle réussites de notre peuple. Le sport professionnel est la glorification de demeurés millionnaires, travaillant pour des hommes d’affaires encore PLUS millionnaires qu’eux, et qui te demande à toi, le cancre, de payer de ta poche LEUR lieu de travail.

      L’argument des grands spectacles majeurs internationaux est risible. Vous voyez souvent des artistes mondiaux arrêter leurs tournées dans des villes de 500,000 habitants? Si oui, ils doivent également arrêter à des villes “célèbres” comme McAllen et Mission Viejo aux USA qui ont la même population et l’infrastructure nécessaire.

      Retombés économiques? De ou exactement? Une étude qui a suivi les dernières grève dans la LNH et le Baseball majeur a démontré que globalement, AUCUN argent n’a été perdu par les villes touchées, seulement redistribués dans d’autres commerces. Contrairement à des évènements comme la F1 ou le carnaval de Québec, une équipe de sport professionnel fait son argent dans les poches locales et, bien sur, n’amène AUCUNE renommé international à sa ville (Buffalo est-elle célèbre grâce à ses sabres?)

    • @jfleduc: je ne veux pas me mêler du débat mais…je tiens à répondre à ceci
      Buffalo est-elle célèbre grâce à ses sabres? Non
      Mais est-ce qu’ils attirent les étrangers avec les Bills? Oui. Demandez à un douanier pour voir. (J’y suis moi-même allé 2 fois! Et je suis du Canada).
      Je suis également allé au hockey (CH) avec des français, des Suisses, des Belges, des Américains et…des Mexicains! Oui oui! Et ils n’avaient pas de liens de parenté avec Scott Gomez, je vous assure ;-)

    • @jfleduc
      Le 18 octobre dernier, Bruce Springsteen s’est arrêté à Ottawa, ville assez comparable à Québec non ? Dire qu’il n’ y a que 500 000 habitants à Québec, c’est intellectuellement malhonnête tout comme affirmer que je suis trop ignare pour ne pas savoir qu’on joue autre chose que du Haydn à l’OSM. Dans un forun de discussion, on prend des raccourcis en espérant que les autres sauront comprendre notre esprit de synthèse.

      Je maintiens qu’à Montréal, je trouve exagéré que nous nous soyons doté d’une des meilleures salles de concert au monde. La musique classique fait partie de notre ADN national ?

    • @signal11: a te lire ont se croirais entendre Jérome Landry..toujours des comparaison avec Montréal qui ne se tiennent pas debout, l’OSM a aucun rapport dans le débat comme le reste de tes comparaisons, celle de Ottawa est particulièrement malhonnête, pour les organisateur de tournée Ottawa est une ville de classe 1 comme Montréal, Toronto et Vancouver alors que Québec est de classe 3 comme London en ontario, le road manager de Rush ans l’émission backstage pass et Michel Brazeau l’explique très bien et nouvel amphi ou non ça va rester classe 3,
      A Québec je doute qu’ont ai les moyen de se payer un club de hockey et encore moins un building qui va avoir plus de sieges que le Madison Square Gardew, le ACC a toronto entre autre ont vois bien que c’est ridicule.
      Mais le plus drole ce sont ceux qui disent que jamais PFK et Régis 1er se seraient lancer dans un tel projet sans garantie..come on arrêter de nous prendre pour des imbéciles

    • @keeper
      On a les moyens de se payer une salle de concert par contre. Combien ça coûte à faire rouler l’OSM + sa maison ? Combien de médecins on pourrait former avec ça ? Pourtant, personne ne remet ça en question.

      Je vais utiliser un terme à la mode pour essayer de préciser ma pensée. Si on a fait le choix de société d’investir dans une forme de culture qui s’adresse à une toute petite minorité (jf, j’ai seulement parlé de la musique classique, pas de toutes les formes de culture), en quoi ce serait mal de le faire pour notre sport national et la culture populaire ? Hé oui, Marie-Mai, Céline, Star Académie. Le monde aime ça, c’est mal ? On a le droit de collectivement vouloir se payer du fun.

      C’est sûr qu’en pensant petit, Québec va rester classe 3. Si on t’avait dit il y a 10 ans que Paul McCartney, Elton John, Roger Waters, Madonna et Johnny viendraient sur les Plaines, tu aurais dit quoi keep ? Ils ont eu quoi à London ON pendant ce temps-là ? April Wine ?

    • Avec une saison écourtée la LNh a un gros problème avec les Jets à cause du voyagement, cependant elle règlerait leproblème rapidement en transférant le Coyotes dans L,est tout probablement Québec et changer la scédule de Jets avec celle des Coyotes considérant que le novueau Maire de Glendale a dit que l,entente entre la ville et Jamison ne tient plus et que les Coyotes devront payé un loyé mêne s’il est minime mais pas question de financer la vente à Jamison.

    • jfleduc

      8 novembre 2012
      21h57

      Interessant mais je ne suis pas tout a fait d accod. premierement buffalo est a la frontiere can-usa. et beaucoup de canadiens assistent aux matchs des sabres. alors il y a des retombes importantes pour la ville.

      **cela dit, je suis contre les taxes et les impots pour financer des activites culturelles et de sport professionelle. le marche est capable de se financier lui meme si c est rentable. quand j ai achete ma maison, j ai contracte une hypotheque. j ai pas demande une subvention a quiconque.

    • @tous:

      J’ai lu tous les commentaires et les arguments de tous et chacun se défendent bien mais le vrai truc, le “bottom line ” comme on dit, c’est que s’il n’était pas question d’un éventuel retour possible des Nordiques, jamais il n’aurait été question d’un nouvel amphithéâtre à Québec.Poser la question, c’est y répondre.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2012
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    26272829  
  • Archives

  • publicité