Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 31 octobre 2012 | Mise en ligne à 12h38 | Commenter Commentaires (7)

    Le travail des quatre commissaires

    Âgé de 78ans, Bud Selig est le doyen des commissaires.

    Âgé de 78 ans, Bud Selig est le doyen des commissaires.

    Les commissaires à la tête des quatre grands circuits professionnels d’Amérique sont les nouveaux monarques du sport. J’évoque ce thème dans ma chronique de mercredi.

    À mon texte, j’ajouterai ceci: à plusieurs niveaux, ils ont accompli un excellent travail. Mais ils ont aussi commis des erreurs. En voici un survol:

    Bud Selig a contribué à relancer le baseball après la grève de 1994: matchs inter-ligues, partage des revenus, augmentation des droits de télé…

    Mais c’est sous son règne que le baseball a été frappé par le scandale du dopage.

    David Stern a transformé une ligue aux prises avec de multiples ennuis (bas revenus, mauvaises cotes d’écoute) en un circuit solide et dynamique. La NBA d’aujourd’hui est en bien meilleure santé que celle du milieu des années 1980, lorsqu’il est entré en poste.

    Mais il a été incapable d’éviter un conflit de travail lors de la dernière négociation en 2011. Résultat, la saison régulière a été réduite à 66 matchs.

    Roger Goodell a conclu en 2011 une convention collective de dix ans avec les joueurs sans annuler un seul match. Et les revenus de télé du circuit atteindront bientôt 6 milliards par saison, une somme inouïe.

    Mais le lock-out des arbitres en début de saison a fait mal à la crédibilité de la NFL. Et la manière dont il gère les contestations des joueurs dans le dossier des primes contre blessures (Saints de la Nouvelle-Orléeans) est douteuse.

    Gary Bettman a introduit un plafond salarial en 2005. Les revenus de la LNH sont passés de 2,1 à 3,3 milliards au cours des sept dernières années.

    Mais sa stratégie d’expansion dans des marchés du sud des États-Unis connaît des ratés. Et en septembre dernier,  il a décrété un troisième lock-out en 18 ans.

    Et vous, quel regard jetez-vous sur le travail des quatre commissaires?


    • Le commissaire “modele” est Roger Goodell: il n’y a qu’a regarder la facon qu’il accueille personnellement les premiers choix au repechage pour se rendre compte a quel point il veut etre pres des joueurs, qui sont la base de la “business-NFL”. Malgre le fait que ce soit une operation de relations publiques, je n’ai jamais doute de sa sincerite quand il fait l’accolade aux joueurs repeches. Aucun des autres comissaires ne pourrait se permettre un tel comportement: cela n’aurait tout simplement aucune credibilite (quoique je ne connais pas beaucoup Stern).

    • La NFL a réussit là o û les autres veulent réussir: devenir un happening, une référence. Malgré la finale des Séries Mondiales, les cotes d’écoute de la NFL n’ont pas diminué, ou si peu que ça ne fait aucune différence.

      Les joueurs de la NFL sont bien payés ($1.9M/année) et les contrats non garantis permettent une certaine flexibilité aux proprios.

      La NBA, pendant l’ère Jordan, Barkley, Magic est passée près de devenir aussi puissante mais n’a pas su se renouveler avec la perte de ces grands noms. Bien que très bon, Scottie Pippen ne pouvait devenir la face de la NBA. On s’est essayé avec K. Bryant et maintenant King James mais ont est loin des années ‘80.

      La MLB vit dans un vase clos et avec plus de parties par saison, c’est difficile de perdre de l’argent ($30 le billets x 12 000 spectateurs x 81 matchs à domicile = près de $30M de revenus, sans tenir compte des revenus de la télé, radio, concessions, stationnement, ventes d’objets promotionnels et revenus de la ligue. Évidemment, une partie des revenus de billets va à l’équipe adverse mais ça s’égalise dans le temps)

      Seule la NHl ne va pas très bien. Vrai que les équipes canadiennes et celles du nord des USA vont biens (pas Columbus ou NJ par contre) mais trop d’équipe sont en déficit. À mon humble avis, il y a trop d’équipes pour la qualité de talent disponible. Réduisons à 20 le nombre d’équipes et chancune d’elles pourra avoir 3-4 vedettes dans ses rangs ce qui évitera les surenchères à la Weber.

    • @madmaf

      Pas d’accord que le probleme est le manque de telent pour la LNH mais la taille des patinoires et le non respect du livre des reglements. L’année passée avec toutes les blessures aux joueurs vedettes, mêmes si ils étaient 3-4 par équipe, il n’y en aurait pas eu 3-4 par équipe qui joueraient. D’ailleur les dernières coupes semblent prouver que le but n’est pas tant d’avoir des vedettes qu’un bon équilibre offense/défense pour avoir du succès.

      Le spectacle de la LNH n’as pas son pareil quand le sport est bien joué mais les joueurs modernes manquent d’espace sur les petites patinoires nord-américaines. En aggrandissant les patinoires et en appliquant le livre des reglements, on favoriserait de plus petits joueurs et augmenteraient le nombre de vedettes qui présentement ne sont pas capable de percer mais qui ont du succes en europe. En arbitrant de manière impartiale (c’est a dire en aillant pas un livre secret de regles tacites) Les joueurs savent a quoi s’attendre et seraient moins tentés de se faire justice soi-même, ce qui diminuerait la quantité de coup salauds et par conséquent plus de vedettes en santé.

    • Il me semble très difficile de demander à un fan d’évaluer le travail d’un commissaire.

      L’objectif unique des commissaires est de maximiser l’investissement des propriétaires, sans égard aux fans ou aux joueurs. Évidemment, il s’agit d’un exercice délicat, car si on exagère, on perd les fans, et donc des revenus. Mais ne nous leurrons pas, si Goodell a obtenu des concessions des joueurs sans annulation de match, c’est d’une part parce que, lors de la dernière grève, les joueurs n’ont rien gagné (au contraire) et d’autre part parce que les carrières des footballeurs sont extrêmement courtes, à peine une saison ou deux pour un grand nombre d’entre eux, donc perdre ne serait-ce que 4 matchs est énorme.

      Mais si on se borne à évaluer les commissaires (ou présidents de ligues) selon les profits qu’ils ont apportés aux propriétaires, alors il faudrait conclure que Clarence Campbell fut un excellent président pour la LNH, bien qu’il fut complice du détournement des sommes du fonds de pension des joueurs par les propriétaires. En fait, selon des paramètres strictement basés sur la profitabilité apportée au circuit, ce détournement serait même un de ses “bons coups”.

    • Je suis moi-même actionnaire d’une grande entreprise. J’ai un président qui travail pour moi. Si il fallait que mon président me prive de plusieurs mois de revenus a chaque fois qu’il y a un enjeu de nature monétaire ou autre avec les employés je le jugerais incapable d’accomplir une partie importante de son boulot et le congédierais assez rapidement. Je ne comprends absolument pas la façon de raisonner, d’un point de vue strictement affaire, des propriétaire

    • 2 éléments: 1: je ne comprends pas pourquoi les proprio ne changent pas la règle du 8 sur 30??? 2: trois noms pour remplacer cet ( disons-le ) anti Québec, pour ne pas dire anti canadien ( pas l’équipe ) incompétent personnage. Marcel Aubut, Ken Dryden ou même Serge Savard. Évidemment cela n’arrivera pas parcequ’ils sont tous les trois des canadiens… À réfléchir…

    • L’appui de 8 propriétaires sur 10 ressemble étrangement à une dictature maquillée. Mr Bettman tiens donc les plein pouvoir. Mais la question que je me pose est la suivante: La LNH devrait plutôt songer à changer ses statuts et faire en sorte qu’une réelle majorité (l’appui de 16 propriétaires) soit la règle, comme dans toute organisation démocratique qui se respecte. Et c’est la, à mon humble avis, que réside le coeur du problème.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2011
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité