Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 14 octobre 2012 | Mise en ligne à 15h55 | Commenter Commentaires (95)

    Baumgartner vous impressionne-t-il?

    Felix Baumgartner a relevé son défi.

    Felix Baumgartner a relevé son défi.

    L’Autrichien Felix Baumgartner a relevé son pari fou: il est devenu le premier homme à sauter d’une hauteur de 39 000 mètres et à toucher doucement le sol.

    Baumgartner s’est élancé dans le vide d’une altitude trois fois plus élevée que celle atteinte par les avions commerciaux. Mon collègue Mathieu Perreault fournit ici quelques données très intéressantes sur cette aventure.

    Selon une porte-parole de la mission, le saut de Baumgartner a duré neuf minutes et trois secondes, soit 4 min 19 sec en chute libre et 4 m 44 sec après l’ouverture de son parachute. Il a franchi, selon toute vraisemblance, le mur du son.

    J’ignore si le saut de Baumgartner servira les intérêts de la science autant que les promoteurs de l’opération l’affirment. N’empêche que l’exploit frappe l’imagination. Il nous rappelle que l’homme aime repousser ses limites.

    La complexité technique de l’opération, les années de préparation et le cran de “Félix sans peur”, comme il est surnommé, sont saisissants.

    Et vous, qu’en pensez-vous?

    La réussite de Felix Baumgartner vous impressionne-t-elle?


    • Impressionner n’est pas le mot … J’ai le vertige au 3e étage même dans mes rêves les plus fous, je n’oserais faire un tel saut. Bravo Félix.
      RedBull s’intéresse vraiment à l’avancement de la science ? Ah bon :)

    • Vous avez déjà regardé par le hublot de l’avion? Sauteriez-vous? Imaginez trois fois ca.
      Anyway, tout ca c’est une grosse pub de Red Bull. Du Labeaume exposant 10

    • J’ai suivi ce saut en live sur BFMTV. J’en ai pleuré d’émotion. La marche était haute!!! Mais il s’est posé comme une fleur… Très impressionnant…

    • Je suis entrain de réaliser que ce n’est pas le Red Bull qui est dangereux, mais ce que Red Bull fait avec l’argent de ses ventes…

    • Oui c`était impressionnant et fascinant.
      Je ne sais a quoi va servir la génération extreme Red Bull ou il faut être plus fort,plus vite ,plus violent,plus toutte mais parfois comme aujourd`hui ca frappe l`imagination et ca nous fait rêver un peu.

    • Show made in USA typique, sans interet.

    • Énormément.

      Sans compter que le but de cette mission ne se limitait pas au marketing de Red Bull.

      Si je comprend bien, on commence à élaborer des équipements de sauvetage qui permettraient à des astronautes en détresse de s’en sortir, du moins à compter d’une certaine altitude.

      Avec la prolifération des vols spatiaux, c’est une question de temps avant que cette technique ne sauve la vie d’astronautes entraînés à coûts… astronomiques!

    • Oui, je suis impressionnée! Il ne faut vraiment pas avoir peur pour tenter un tel exploit! «Félix sans peur» mérite bien son surnom! Non seulement il n’a pas eu peur, mais il a réussi!

    • Plusieurs choses impressionnantes ici. De l’ampleur du rêve en passant par les moyens pour y arriver. Ce pied de nez à la mort: on ne “voyage” certainement pas dans la stratosphère à la vitesse du son, dans une combinaison, sans risques élevés. Pour ce qui est de la commandite, on nous impose des publicités plus ou moins subtiles, qui coûtent certainement des fortunes et qui ne nous divertiront jamais comme celle-là! Chacun ses rêves. Il a choisi d’aller au bout du sien (est-ce le bout?). Seulement que pour cela, je lui lève mon chapeau.

    • Complètement fou! On a interrompu le diner de famille pour se rassembler devant le téléviseur. Silence total dans le salon juste avant que Félix ne s’élance. Tout le monde avait les mains moites. C’est impressionnant et inspirant. J’espère qu’un kid de 7,8,9 ou 10 ans quelque part s’est senti interpellé et penchera pour une carrière en science. Wow!

    • Beaucoup d’argent d’investi dans des insignifiances qui pourrait servir à bien des causes qui mériteraient de s’y intéressé. Du cash pour faire du cash.

    • J’étais assis avec mes 2 enfants et les 3 avobs retenu notre souffe.
      Ma fille de 9 ans avait les mains moites.

      Tout un exploit.
      Et mon ti-pit de 8 ans en saavait plus que moi, ayant lu son magazine scientifique.

      Chapeau.

    • Ca fait depuis la semaine passée qu’on entend parler de cet évènement et je n’avais aucun intérêt pour ca.

      Par contre je suis tombé là-dessus après-midi et j’avoue que c’était très impressionnant. Le plan de vue quand il s’est jeté en bas de capsule était magnifique. Et plus ils ont bien réussit à rendre l’effet de vitesse quand il tombait. J’avoue que j’ai mon petit rush, surtout quand il a commencé à perdre le contrôle.

    • Me demande combien de mètres de plus que cette hauteur pour plus avoir d’attraction
      terrestre???

    • Ya du monde ici qui n’ont pas compris la question. Oh boy…. Pour répondre à la question: Felix Baumgartner est un athlète INCROYABLE comme la compagnie qui a financé le projet qui en passant, est libre de dépensé comme elle le veut bien.

    • J’ai regardé en direct. Un évènement rare selon moi. Personne ne va remettre autant d’argent et de moyens pour augmenter cette marque de sitôt …

      39 000 mètres. J’ai été très impressionné mais vous savez ce qui m’a le plus impressionné, en fait ? C’est la comparaison entre Joseph Kittinger qui, lui, a sauté à 31 300 mètres mais en 1960 … A l’époque, il a atteint cette marque avec un slingshot en speedo rouge et en gougounes en comparaison à ce qu’on a vu aujourd’hui : Une équipe de com et d’ingénieurs complète digne de la navette.

      Ca n’enlève rien à Baumgartner mais pour moi, rien ni personne ne peu atteindre l’exploit de Kittinger.

    • @jutamat

      Beau racisme anti-américain. Je tiens à rappeler que c’est un autrichien qui a sauté, financé par une entreprise autrichienne également. je t’invite à regarder un film d’auteur tchèque sous-titré, question de pouvoir vivre un peu d’excitation. Bon visionnement! En attendant, moi je suis impressionné par l’exploit de l’autrichien Baugmarter (pas un américain, comme vous semblez confondre!)

    • @ acton

      Merci, vous résumez ma pensée.

      De plus, la plupart des grandes universités du monde et des hôpitaux du monde sont financé par des entreprises et de riches capitalistes philanthrope qui rêvent de voir la science avancée.

    • C’est surtout la technologie mise en oeuvre
      pour accomplir ce saut qui est impressionnant.

      Sans elle, il n’y a pas d’exploit!

    • Wow! Que dire de plus? Je me sentais comme en 1969 lorsque j’ai regardé le premier homme sur la Lune. Peu importe l’argent, ce sont des choses qui font avancer l’humanité – on se dépasse, on met ses peurs de côté, on fait ce que personne d’autre n’a fait.
      De plus,qui sait, un jour cette technologie pourrait servir à sauver quelqu’un de la SSI ou ailleurs, ce qui semblait impossible avant. Oui, je sais l’altitude n’est pas pareille, même quand même. Ce n’est qu’un début et les améliorations vont suivre.

    • ouais bon, il a sauté de 36 km… est-ce du sport? évidemment pas.
      Est-ce un exploit? oui c’en est un.

      Le problème est de savoir le pourquoi et le but de ce saut…. quelque part, ça ne sert strictement à rien, mais les trucs inutiles sont par leur nature, parfois, extraordinaires….

      il demeure difficile de classer ce saut… ce n’est pas du sport ni de la science….

    • Oui et non. Ce saut a attiré mon attention mais les hommes qui jouent les casse-gueules juste pour la notoriété, je les trouve sots. Un saut pour les sauts, quoi.

      Mireille Scarlemberg

    • Un saut pour les sots… plutôt :(

    • J’ai moi-même déjà franchi le mur du son un après-midi où j’avais rendu ma mère furieuse. Je ne suis jamais sorti aussi vite de la maison… Blague à part, oui, Baumgartner m’impressionne beaucoup. J’ai tenté de me mettre dans sa peau et franchement, une telle performance est franchement héroïque. Et non, je n’aurais pas son courage.
      À mon humble avis, la performance de monsieur Baumgartner servira la science car je suis certain qu’il était connecté à un physiographe et à un EEG et qu’à son arrivée au sol, il aura subi une prise de sang et d’urine, histoire de constater l’effet physiologique d’une telle chute et dans de telles circonstances sur le corps.
      J’ai personnellement très hâte d’en apprendre plus.

    • Ça ne m’impressionne pas. Une campagne promotionnelle de Red Bull diffusée gratos sur tous les sites de nouvelles de la planète. Ils ont réussi le coup marketing de l’année! :-/ Une chance que le gars ne s’est pas mis à saigner de tous ses orifices, on aurait trouvé ça un peu moins impressionnant. mdr

    • C’est vraiment impressionnant, fascinant, épatant. L’être humain continue de casser des barrières et de se surpasser.

      Mais le fait que le nom Red Bull soit partout est vraiment agaçant. Ça enlève beaucoup de magie à l’évènement.

    • Pas du tout…. À part vouloir démontrer sa personnalité suicidaire,ce saut ne sert absolument à rien et n’aide personne….pathétique….

    • @jutamat

      Redbull est une compagnie autrichienne soit dit en passant…

    • Wow,Wow et Rewow.L homme le plus brave du monde.Il merite la medaille de la bravoure universelle. Laissons faire le reste.Contendons nous d apprecier l exploit

    • @blitz: à l’évidence, Baumgartner n’est un syndiqué de la fonction publique du Québec qui ne fait strictement rien qui n’est pas dans sa description de tâches.
      Si le monde ne pouvait compter sur les individus tels que lui qui ont testé des autos, des avions, des sous-marins et des navettes spatiales, l’humanité serait bien triste et encore peu avancée.
      Allez quoi, un petit effort et admettez que l’exploit est remarquable.

    • Complètement fou le mec ! Il faut vraiment avoir du guts pour oser s’élancer dans le vide à une hauteur de 128 000 pieds. Vraiment impressionnant de regader ça en direct.

      Ce que j’aimerais savoir, c’est si il a ouvert son parachute 10 secondes avant de battre le record de la chute libre la plus longue par respect pour son chef de mission qui détenait le record. Après tout, il avait déja battu trois records !

    • Comme on le dit, Red Bull nous fait rêver … d’un monde plus humain où les vraies choses sont mise à l’avant plan. Avec le nombre de personnes qui meurent de faim sur la planète, on vient nous parler d’élaborer des équipements de secours pour astronautes en détresse ??? Décidemment on ne prête qu’aux riches et Red Bull nous prend tous pour des c…

    • @juta

      Red Bull est autrichien et le gars est autrichien. Lâchez les Ricains sivoupla.
      Le plus incroyable: le vrai Red Bull vient de Thailande! J’en buvais dans le temps. Avant que ca devienne ce que c’est devenu sous le coup de génie de l’Autrichien. Pas celui qui a sauté. L’autre

    • Je seconde Jutamat et blitz

      Amerian show qui sert les interets de Red Bull

      L’argent devrait etre mieux investit

    • Blitz tu as surement raison, parfois l’argent peut toujours servir a autres choses, les hopitaux , les ecoles, les memes fameuses raisons qui ont fait que Nos Expos sont disparue, car le gouvernement en 1998 avec Lucien Bouchard a dit non pour ces raisons pour un nouveau Stade, mais je voudrais jamais comparer l’exploit de l’Autrichien avec ceux du Baseball car son exploit est a la puissance 10, mais dis-toi qu’il y a peut-etre 2 – 5 -10 jeunes qui sait qui ont surement trippé aujourd’hui et qui vont aller a l’école demain avec une autre approche des sciences, car aujourd’hui on a eu droit a une lecon de Maths – Science – Biologie (Corps Humain) dans un environnement qui interesse les jeunes, j’ai regardé la monté et la descente avec mes 2 garcons de 13 et 16 ans et ils en parle encore 5 heures plus tard

    • Très très impressionnant
      J’ai suivi en direct le saut. Les images étaient extraordinaires.
      Mais, le mur du son n’est pas de 1224 kmh.
      N’empêche que c’est de loin une des grandes folies de ce monde.

    • Ces gens criant à la dépense d’argent me font bien rire. Enfin des projets qui visent à repousser les limites scientifiques et humaines. Il y a 60 ans on riait à même l’idée d’envoyer quelque chose sur Mars et en ce moment même il y a deux drônes (Opportunity et Curiosity) télécommandés par des humains pour faire progresser toujours davantage nos connaissances et repousser encore plus loin nos limites. Je suis 100 % derrière tous ces projets ! C’est en repoussant nos propres limites qu’on peut toujours aller plus loin. Être un milliardaire, je serais le premier à investir dans de tels projets.

    • Très impressionnant à regarder,en effet,mais c’était davantage un show qu’autre chose.Le jour où on remarchera sur la Lune,ou encore que l’on mettre les pieds sur Mars,là je serai vraiment impressionné…

    • Non

    • @tout ceux qui ne savent pas lire: je ne parlais pas de la compagnie, mais du
      SHOW, maide in USA, where bigger is always better.
      Ce pays ou il fond un show de 3 heures pour 5 minutes d’action.

    • Je ne crois personne qui dit ne pas être impressionné…
      …ou bedon cette personne est inconsciente.

    • À ceux qui disent ne pas être impressionnés et qui crient au gaspillage ou au méchant marketing, j’espère que vos commentaires ont bien servi votre besoin de vous sentir supérieurs.

    • Mes deux garçons ont suivi l’événement avec une attention que je leur ai rarement vue. On dit souvent que nos jeunes garçons manquent de modèle; et bien aujourd’hui, après avoir vu cet exploit, je suis certain que leur niveau d’intérêt pour la science a augmenté.

    • wow…faut le faire ce n’ est pas seulement un show,le rapport scientifique y étais pour beaucoup

    • @jutamat: l’histoire de l’humanité s’est drôlement enrichie dans tous les sens du terme grâce à l’audace et au culot de nos voisins US. J’admets qu’ils peuvent être égocentriques voire narcissiques parfois mais bon, je préfère penser qu’ils ont eu du génie parce qu’ils ne se sont pas confinés bêtement à l’intérieur des limites du “raisonnable” contrairement aux Canadiens qui préfèrtent encore à ce jour agir en spectateurs un peu jaloux de leurs exploits.

    • @ jean_saisrien

      C’est un sentiment mitigé que je ressens.

      Bien sûr que le saut est impressionnant en soi mais celui qui le fait, pas vraiment. Les gens casse-gueule ou éternels batteurs de records m’ennuient. Je les trouve souvent un peu niais même et presque toujours hyper narcissiques. Toutes leurs familles ne vivent que pour eux. Ils sont le centre de l’univers. Ces gens ne m’intéressent pas, leurs exploits non plus ou si peu.

      Mireille Scarlemberg

    • @miss.scarlett: vous devez avoir une vie ennuyante car à ce train-là, c’est sûr que les olympiques et les sports de compétition en général ne vous intéressent pas. Et non plus Christophe Colomb, Vasco De Gamma, Bonaparte ou Tintin.

    • @ teamstef

      Le fait que la personnalité de celui qui fait un exploit m’intéresse peu n’a rien à voir avec le fait de me sentir supérieure ou inférieure à lui. Le saut est impressionnant en soi. Le sot, beaucoup moins. Je considère qu’il faut être sot pour risquer sa vie pour rien sauf une gloriole. À moins que ce soit pour la science…

    • Faut être sacrément blasé, zèlé ou comateux pour ne pas être impressionné.

    • @miss.scarlett 21h14

      Je vous rejoins un peu en temps normal, mais ce saut et ce mec, m’impressionnent au plus haut point: z’avez vu le panorama que le mec avait ??? Wow!!!

      Quant au fameux Baumgartner lui-même, je pense qu’on devrait faire des moules de ses couilles et les exposer dans toutes les Cage aux Sports et les Hard Rock Café. :-)

    • La préparation est impressionnante. Rendu au saut lui-même, ça ne l’est presque plus tellement ça a l’air facile. C’est un peu tout le temps comme ça.
      @UnGabier
      Et c’est quoi ?
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_du_son
      “En effet, cette vitesse maximale de 1 173 km/h ayant été atteinte à une très haute altitude et donc à une température très basse, la vitesse du son y est bien inférieure à celle au sol (environ 1 224 km/h), de l’ordre de 1 000 km/h « seulement »note 1.”

    • @daverighetti 20h56

      Oui monsieur!

    • Signé Alain Lajoie

    • Oui, je suis impressioné quoiqu’en prétendent certains autres blogueurs. Je pensais vraiment que ce type plongeait vers sa mort … et il est atteri sur ses deux pieds comme si rien n’était !

    • @miss.scarlett (Mireille Scarlemberg)

      Vous démontrez ici une belle ignorance et un préjugé regrettable. Il faut être tout sauf casse-gueule, casse-cou ou téméraire pour réaliser ce genre d’exploit. Mais bon…si ça ne vous intéresse pas…c’est votre droit.

    • Je suis surpris de voir autant de gens citer “l’argument scientifique”…

      Personne ne parlent des Nobel de science,en temps normal.

      Ce que le monde peut être hypocrites!

      Finalement j’ai presque honte d’avoir trouvé impressionnant ce spectacle,ce happening de mégalomanes milliardaires.

      @teamstef

      Moi je pense que c’est le milliardaire qui a sauté,qui a besoin de se sentir supérieur,non?

    • Ça ne m’impressionne absolument pas et je ne vois pas ce qu’il y a d’inspirant là-dedans.

    • @disto-bob

      Il y a de bonnes chances que la prochaine fois que des gens mettent les pieds sur une lune ou une planète ce soit sous l’estampe d’une compagnie X qui aura commandité le projet. La conquête de l’espace ne se fera pas sous les agences gouvernementales, mais bien celle du privé qui y verra l’opportunité de créer un marché. L’exploit d’aujourd’hui en est un exemple frappant où une compagnie, aussi mercantile soit-elle avec le seul but de faire de la pub, réussi tout de même à repousser un tantinet la barre des exploits de l’humanité.

    • Je suis vraiment impressionné que le camion RED BULL ait amené la capsule RED BULL sous la grue RED BULL pour que celle-ci puisse l’accrocher au ballon RED BULL avant l’embarquement de félix baumquelquechose et de son casque RED BULL, sa combinaison RED BULL et son ordinateur de bord RED BULL. Tout ça pour quoi? Pour faire grimper le prix de la marque RED BULL et pouvoir vendre un peu plus de RED BULL à une bande d’attardés qui n’y voient que du feu.

    • Signé: Rolf Lug

    • Hummm… Ok. À lire certains commentaires ici je viens définitivement de perdre espoir en l’être humain.

      Il faut être complètement aveugle et/ou insensible et/ou inculte et/ou n’avoir aucune ambition pour l’humanité pour ne pas voir l’exploit DERRIÈRE la commandite.

      Pour se rendre où il est aujourd’hui, dans toutes sortes de domaines, l’homme à eu besoin d’exploits comme celui d’aujourd’hui. Cela nous sert toujours scientifiquement à en connaître plus sur l’humain, la science, notre planète, la physique, etc !! Que des gens haussent les épaules aujourd’hui en faisant: “Bleh ! AUCUN intérêt !” me scandalise au plus haut niveau.

      C’est parce qu’il existe des gens comme Baugmgartner, miss.scarlet, hyper narcissique, niais et casse-cou, qu’il existe des technologies que vous utilisez aujourd’hui. Nous avons besoin d’eux comme nous avons besoin de vous. Ni plus, ni moins.

      Pour ce qui est des commentaires sur le financement, il ne faut pas mélanger les choses. Oui, c’est un gros “show” avec du financement privé, du marketing, et qu’il manque beaucoup d’argent et de ressources sur terre, mais ce qu’il faut retenir c’est que dans les derniers siècles, l’homme réalisait les même exploits sans “logo sur le casque.” Diminuer l’exploit “à cause du show” est complètement stupide. C’est refuser de voir le dépassement de l’humain derrière ce saut.

      Je ne peux que souhaiter que certaines personnes se réveillent de leur profond coma devant les premiers pas de l’homme vers une ère réellement spatiale.

      Cessez de regarder votre nombril bon Dieu !

    • Je viens d’écouter un débat à Bazo sur la mode des extrêmes et pourquoi ce mouvement prend t’il autant d’ampleur.

      Les réponses intellos de ce genre d’émission étaient bien entendu remplies de détails tout aussi incomplets les uns que les autres! Pendant tout ce temps, je me disais :”Ben voyons! C’est les conséquences d’une anesthésie généralisée, c’est évident!”

      Plus la surface du scaphandre est épaisse, plus il faut ”tapocher” fort pour que celui qui l’habite ressente quelque chose!

      Pour ce saut, c’était pour moi comme un feu d’artifice!
      Oh! La belle bleue!
      Et après, on passe à autre chose!

    • @ miss scarlett

      Comment pouvez-vous affirmé que les gens cassent gueule sont ennuyant et niais. Certains nias et personnes inintéressantes selon vous, ont, à mon sens, fait avancer l’humanité. Yuri Gagarine et Neil Armstrong (2 imbéciles j’imagine), Christophe Colomb qui par sa stupidité a décidé d’aller à la conquête de l’Inde malgré que la Terre était possiblement plate. Sans oublier le niaiseux par excellence, Charles Lindbergh qui a effectué le premier vol transatlantique sans escale. Un geste qui n’a pas du tout influencé l’humanité. Bref, c’est vrai qu’un philospophe de café qui écris sur une terrasse de Laurier, pineau des charentes à la main est plus intéressant qu’un Baumgarter!?!!

    • Tout un exploit il va s’en dire, malgré qu”à l’époque de Kittinger, c’était encore plus fou et surtout, qu’il n’avait pas la même technologie qu’aujourd’hui !

      Bref, ma descente en vélo à 102 km/hr dans les cols suisses de cet été, est encore bien loin de ce pari démentiel !!!

      Bravo !

    • Un peu de physique…
      @ rog1947: Formellement, la gravitation est une force de portée infinie. Mais plus on s’éloigne de la terre, moins sa force de gravitation est significative par rapport au autres astres autour, dont évidemment le soleil. Donc, à un certain point, la force gravitationelle du soleil va l’emporter. Il a une équation pour trouver ce point : [d² + (masse de la Terre / masse du Soleil) ] x (d²-2d) + (masse de la Terre / masse du Soleil) = 0. La distance que l’on cherche est de 1,7 million de kilomètres… Encore loin…

      @UnGabier: La vitesse du son dépend du support dans lequel il se déplace. Pour un gaz comme l’air, ça dépend aussi de la pression. A 39 km de la terre, la vitesse du son est plus basse qu’au niveau de la mer… ça aussi, on peut le calculer, mais la formule est plus complexe… Il y a un bon article sur Wikipedia qui l’explique… http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_du_son

      IM

    • …oups, La vitesse du son dépend du support dans lequel il se déplace. Pour un gaz comme l’air, ça dépend aussi de la pression… et de la température….

    • J’ai été très impressionnée par Baumgartner. Quel homme incroyable… Moi aussi j’en avais les mains moites quand nous écoutions l’envolée et le saut en direct. J’ai ressenti une certaine inquiétude par rapport au problème de chauffage de sa visière, mais finalement, tout s’est bien déroulé. Mon coeur s’est arrêté quand il a sauté et qu’on l’entendait respirer difficilement. Je suis bien contente qu’il ait réussi une grande part de ses objectifs. Je crois qu’il n’a pas battu le record de la plus longue chute libre, mais tout de même, quel exploit…

    • Trè impressionnant! Un modèle à suivre? Sûrement au niveau de la discipline, de la rigueur dans la préparation, dans le professionnalisme. Dans l’événement lui-même? Pas sûr. Le prochain saut se fera peut-être à partir de la station orbitale. Prépare-t-on une rentrée sans navette?

    • @chip
      Pour vous. Des inventions de canadiens qui regardent passer la parade !!!

      http://www.dpcdsb.org/NR/rdonlyres/DD256A38-6169-4503-8DB4-814DC6F71F0A/26496/Top_Canadian_Inventions.pdf

    • Il m’impressionne pas mal plus que tous les claqueux de circuits qui sévissent ces temps-ci.

    • Impressionné? évidemment! Les premiers instants de la chute, avant que Baumgartner ne stabilise sa descente, c’était quand même assez intense. J’ai aussi été fasciné par les belles images pendant l’ascension.

      Mais tout du long, je n’ai pu m’empêcher de penser au fait que la marque précédente datait de 1960. Il y a plus de 50 ans! Ça m’a fait réaliser qu’à une certaine époque que je n’ai pas connu, l’humanité avait vraiment soif de repousser les limites.

      Je suis impressionné aussi de voir à quel point Red Bull a de l’argent, mais ça c’est une autre histoire…

    • @rog1947,

      beaucoup plus. Bien que l’exploit se soit nommé: «Edge of space jump», il faut rappeler que 39km d’altitude c’est encore loin d’être à la limite de l’espace. Il faudrait au moins le double pour considérer entrer dans la zone où gravite l’ISS qui est en fait plutôt à environ 100 km d’altitude, mais encore là, l’ISS est en micro-gravité, pas en apesanteur. Pour atteindre vraiment la zone spatiale, c’est plus autour de 700 km d’altitude qu’il faudrait regarder.

      Cela n’enlève rien à l’exploit. Mais, rappelons aussi que le capitaine Kittinger a effectué un saut à partir de 31 km d’altitude en 1960, soit 50 ans avant celui de Baumgartner avec une technologie bien des fois inférieure à celle déployée hier.

      Pour un parachutiste, sauter de 1500 mètres ou 2000 mètres ne fait plus tellement de différence. La hauteur et le vertige comme tels ne sont plus un facteur. C’est plutôt le passage dans des zones extrêmes de froid et de faible pression qui constitue l’exploit. D’ailleurs, la zone la plus dangereuse du saut s’établissant dans les premiers 10 km, là où la faible densité de l’air empêche de contrôler la chute et l’orientation. Le risque de vrille rapide pouvant entraîner des accélérations provoquant l’inconscience est bien réel. Lorsque l’air devient suffisamment dense, la position de chute permet de contrôler et d’éviter la vrille.

      Ce qui serait intéressant, c’est que Redbull rende disponible dans le domaine public la masse de données scientifiques accumulées lors de cette expérience.

      Ceci étant dit, suite à cet exploit. Régis Labeaume serait en train de solliciter l’appui financier de Redbull pour faire le saut en politique provinciale, le programme s’appellerait: «Edge of corruption jump» et aurait pour objectif de voir s’il est possible d’aller plus vite qu’une enveloppe brune tout en restant vivant.

    • À quoi ça a servi ? Pour avoir son non dans le Guiness pour satisfaire son narcissisme ?

    • Ce spécialiste, qui a atteint une maîtrise exceptionnelle, connaissait également tous les dangers de ce saut. On peut imaginer ce qu’il a vécu, les papillons dans l’estomac lorsque le ballon a décollé, le pouls accéléré, la détermination et la concentration au moment de sauter, l’inquiétude lorsqu’il est parti en rotation, le sang- froid qui lui a permis de rétablir sa position, le soulagement lorsque le parachute s’est ouvert. On a assisté à un grand exploit.

    • A mon avis, le principal élément à retenir d’un tel exploit c’est la passion qui anime les gens impliqués dans ce projet scientifique. On peut penser que Red Bull ne le fait que pour l’argent…peu-être!!! Mais ceux et celles qui ont apporté leurs compétences à ce projet, j’en suis certain, l’on fait avec une passion que beaucoup d’entre nous aimerions retrouver plus souvent dans dans notre société. Avoir de la passion pour ce que l’on fait veux dire de ne pas hésiter à “faire de notre mieux” et à repousser nos limites. Quel bel exemple pour notre jeunesse que cet exploit où les limites de l’homme et surtout, les limites scientifiques ont été repoussées.

    • Oui cela m.a impressionné.

      Mais quelques questions me trottent dans la tête depuis cet exploit.
      Qu’est-il advenu de la capsule et du ballon de 55 étage?????? Sont-ils encore à 39 000 m.

      Que serait-il arrivé si Félix avait heurté un oiseau lors de la descente??? Car il ne faut pas l’oublier, plusieurs espèces d’oiseaux volent entre 1 000 et 6 000 m. d’altitude lors de leurs migration.

      Finalement, un corridor d’interdiction de vol a-t-il été établi pour éviter une collision entre Félix et un avion???

      Gilbert Duquette

    • Aucunement. Je trouve les records Guiness très “quétaine”. Je ne comprend pas qu’on donne autant d’attention à ce fait divers, qui va s’en souvenir dans quelques années? Il me semble qu’il y a des sujets pas mal plus intéressants et surtout pas mal plus importants à discuter, non?

    • @UnGabier,

      la vitesse du son à l’altitude et température en question est autour de 900 km/h. Alors, oui, il a franchit la vitesse du son là où il était. Maintenant, pas de quoi faire un bang supersonique dans le sens que la densité de l’air est telle à cette altitude que l’onde de choc n’a rien à voir avec celle des images des avions supersoniques franchissant le mur du son au niveau de la mer.

    • Pour ce qui est des commentaires concernant la façon dont Redbull dispose de son argent. Bof, nous pourrions dire la même chose d’une grande quantité d’activités humaines: Sports, télévision, radio, musique, littérature, cirque, parcs d’attraction, théatre, cinéma, etc. Toutes des activités bien rémunérées pourtant, mais qui n’ont rien de commun avec la culture de la bettrave qui rend si utile la culture.

    • Ceux qui ont tout suivi sont impressionnés et même des fans comme on peut le voir dans le billet de François Gagnon.

      Alors que d’autres qui en ont entendu parler après coup sentent plus l’opération de marketing et le côté m’as-tu-vu de la chose que son réel intérêt.

      Guy Laliberté en touriste de l’espace, j’ai pas suivi cela non plus. Ici, c’est un peu plus sportif mais en même temps axé sur la promotion.

      Le sport me semble que c’est autre chose que cela mais je peux me tromper, j’ai pas suivi outre les gros titres, les vidéos courts, les articles après coup. Je le connaissais pas et là je ne le connais que peu. Alors je sais pas trop…

      Dans mon enfance, les petits gars du voisinage se prenaient pour Evil Knievel.

      Pour ce qui est du sport, je préfère le sport avec moins de tapage médiatique et où le commerce peut être présent mais de manière plus discrète. Le sport-spectacle est devenu trop gros. Et j’aime mieux les athlètes de sport d’endurance.

    • @horsjeu
      Ce n’est pas du sport? Faites le même exercice, vous vous taperez une crise cardiaque et vous verrez que c’est tout un sport. Ça fait 5 ans qu’il s’entraîne pour cet événement!

      @snooze
      Effectivement, un saut de 31 km en 1960 ou de 39 km en 2012, c’est clair que le premier était pas mal plus dangereux que le deuxième. Mettons que les probabilités de survie de Baumgartner étaient certainement plus élevées.

    • Ce qui m’a le … moins impressionné = nous étions une trentaine (party d’anniversaire du petit James) à regarder ça en direct sur LCN. Le pilote saute et 30 secondes plus tard, LCN s’en va en pause commerciale !!! Nous sommes tous retournés dans le petit bureau pour voir la suite sur un site internet ! Bravo Québécor !!!

    • Absolument magnifique !

      Ce gars-là est un fou, un rêveurs et un niais OUI ! Mais maudit qu’on a besoin de gens comme ça dans nos sociétés frileuses, propres, javellisées…!

      Toutefois, y aura toujours des pisses-vinaigre qui se formaliseront avec ce genre de folies rafraichissantes. Néanmoins, je ne pense pas qu’on assisterait aujourd’hui à ce concert d’éloge si le type avait plutôt franchi le grand canyon avec une vieille Ford Thunderbird montée sur des fusées…Le fait qu’il soit à la toute limite de la troposphère ajoute beaucoup au charme de l’exploit.

    • On dirait aussi que son imaginaire dnans son enfance a été marqué par les séries ”l’homme de six millions” et ”la femme bionique”. Coller les deux génériques et cela va ressembler à cela, non ?

      Cela devait être diffusé en Australie aussi, ces séries à l’époque.

    • Je partage l’opinion de Miss Scarlet en bonne partie.

      Je suis tres impressionnee qu’il soit en vie apres ce saut, je suis impressionnee par la fiabilite de la combinaison, par la temerite et la determination de cet homme mais…. outre cela…. ca ne m impressionne pas outre mesure les gens qui centrent leur vie sur des buts de types aventureux: atteindre tel sommet, sejour en Antartique, etc… Ils risquent leur vie et leur securite dans un but qui n est pas clair a mes yeux. Par exemple, un soldat ou un medecin sans frontieres qui se rend dans des endroits ou des epidemies ou des guerres ont lieu, le fait au risque de sa vie et de sa securite mais le but semble moins centre sur la personne elle-meme et plus emprunts d’altruisme. J’avoue que cela m’impressionne davantage. Je ne nie pas que certains personnages hors du commun ont fait avance sinon la science, du moins l’idee que l’on se fait des limites humaines de meme que des limites physiques de notre monde et ceci fut et est utile en soi. Toutefois, j’apposerais davantage le qualificatif de ‘temeraire’ que de ‘courageux’ a ces personnes.

    • Concernant le capitaine Kittinger, il a effectué un premier saut à 23km d’altitude au cours duquel il faillit y laisser sa vie ayant sombré dans l’inconscience, il a survécu grâce à l’ouverture automatique de son parachute. Trois semaines plus tard, le capitaine Kittinger sautait à nouveau de 22,7km d’altitude. Six mois plus tard il établissait le record à 31km qui n’a été brisé qu’avec le saut de Baumgartner.

      Durant son saut à 31km, il aurait dépassé la vitesse du son, mais comme cela n’a pas été formellement établi, ce record ne lui est pas attribué.

    • Question: sachant que la vitesse du son varie selon la température et la pression atmosphérique, comment déterminer le mur du son dans la chute de Baumgartner?
      A 20C, la vitesse est de 1224km/h, quelle est à -70C
      A quel moment a-t-il franchi ”ce mur”?
      Loin de moi l’idée de diminuer son exploit, mais a-t-il réellement franchi ”le mur du son” ou bien atteint la vitesse la plus rapide pour l’homme?

      G.Lambert

    • @mat123mat

      Je n’ai absolument rien contre le privé,Red Bull,ou quelque chose du genre.

      ?

      Seulement que l’on avoue la chose comme elle est:ce type est un mégalomane,comme Laliberté .Moi je trouve impressionnant leur réussite professionnelle,mais je décroche dans leur trip de riches qui peuvent tout se permettre.Les gens qui se regardent le nombril,ce sont eux.La vraie science se passent en laboratoire ou dans les universités:pas dans l’esprit de ces individus qui sont des grands entrepreneurs,avant toute chose.

      Et puis pour le courage du type,on repassera.Plein de gens l’auraient fait pour gratuit,ce saut!Seulement ne devient pas “astronaute” qui veut.Baumgartner,c’est son porte-feuille qui lui a permis de l’être,tout comme Laliberté.

      Impressionnant,oui.Spectaculaire,met-en!Mais ça s’arrête là…

    • Les satellites sont à combien de kms de la terre?
      Certaines avions peuvent elles voler à cette hauteur ou juste les ballons?
      Et ma dernière question un homme pourais-tu sauter encore beaucoup plus haut?

    • Je viens de relire tous les commentaires et je vais faire deux réponses. La 1ère s’adresse à ceux qui disent tout simplement pourquoi ils ont aimé. Ils parlent…

      d’avoir pleuré d’émotion
      que cela frappe l’imagination et fait rêver un peu
      du côté scientifique de l’affaire
      de l’ampleur du rêve en passant par les moyens pour y arriver.
      du pied de nez à la mort
      du silence total dans le salon pendant l’exploit
      du plan de vue magnifique quand il s’est jeté en bas de capsule
      des trucs inutiles qui sont par leur nature, parfois, extraordinaires….
      qu’on dit souvent que nos jeunes garçons manquent de modèle.

      Mais c’est le compte-rendu de boukledor qui m’atteint le plus:
      «J’ai été très impressionnée par Baumgartner. Quel homme incroyable… Moi aussi j’en avais les mains moites quand nous écoutions l’envolée et le saut en direct. J’ai ressenti une certaine inquiétude par rapport au problème de chauffage de sa visière, mais finalement, tout s’est bien déroulé. Mon coeur s’est arrêté quand il a sauté et qu’on l’entendait respirer difficilement.»

      Après vous avoir tous lu, il ne me reste qu’à vous remercier d’avoir apporté ces éclairages.

      Mireille Scarlemberg

    • Je viens de relire tous les commentaires et je vais faire deux réponses. Voici la 2e qui s’adresse @ ceux qui sont en colère: chip, dusk, ricot, re_re… , sideup et à celui qui remporte la palme de la colère et du j’en-reviens-pas!, numerologue .

      Non, je n’ai pas une vie ennuyante. En fait je suis une passionnée mais pas des mêmes choses que vous. Oui, j’aime les olympiques et le sport. Je dévore les livres qui relatent les exploits des grands aventuriers et des conquérants. J’ai tout lu Tintin. Bonaparte, j’avais 13 ans et je dévorais des livres sur sa vie. Je ne suis pas blasée, dusk, ni comateuse. On me dit pétillante, énergique et flyée.

      numerologue, vous écrivez «je viens définitivement de perdre espoir en l’être humain». Nous avons quelque chose en commun. Il m’arrive souvent de dire la même chose… mais pour d’autres motifs que celui des gens qui ne s’extasient pas devant Baumgartner.

      Vous écrivez aussi «C’est parce qu’il existe des gens comme Baugmgartner, miss.scarlet, hyper narcissique, niais et casse-cou, qu’il existe des technologies que vous utilisez aujourd’hui.» Je n’en doute pas un instant. J’ai dû lire 5 ou 6 biographies sur Einstein. C’était un beau fou! Je suis passionnée d’Einstein. Et de Mata-Hari et de Gainsbourg et de Louise Michel et d’Anaïs Nin et de Gaddès et de Garcia Lorca, et de Onfray, et de Béjart, et de Prévert, et de Foglia, et de sir Mick (ah, çui-là…) et de, et de.

      re_re… qui a écrit: «Plus la surface du scaphandre est épaisse, plus il faut ”tapocher” fort pour que celui qui l’habite ressente quelque chose!» Ouf! vous ne savez pas à qui vous vous adressez. J’ai l’épiderme hypersensible. C’est que nos points d’intérets diffèrent. C’est tout.

      sideup, je continue d’affirmer que la plupart des péteux de scores sont centrés sur eux-mêmes, souvent avec très peu d’intérêt pour tout ce qui ne touche pas à leur dada. Ils ne vivent que pour leur explpoit. Les autres servent de faire-valoir. Ils sont souvent assez niais en dehors de leur dada. Les hommes que vous citez (Gagarine, Armstrong, Colomb, Lingbergh) n’ont pas vécu que pour un exploit. Par exemple, Christophe Colomb n’était pas qu’un grand navigateur mais aussi un savant.

      Ravalez tous votre colère. Ce n’est pas le meilleur chemin de convaincre les autres. Pourquoi ne pas vous inspirer de boukledor ?

      Mireille Scarlemberg

    • erreur sur le mur du son franchi
      Il n’a pas atteint le mur du son . Sa vitesse maximum fut de 729m/hr. La barrière du mur du son se situe a 331.5m/s a 0c, soit, 1193km/h ou,743.3m/hr
      http://hyperphysics.phy-astr.gsu.edu/hbase/sound/souspe.html

    • @rog1947,

      si vous vous donniez la peine de lire les réponses qui vous sont destinées, vous auriez les réponses à la moitié de vos questions. 39km d’altitude c’est pas mal la limite du possible pour un ballon. Non, les avions ne volent pas à cette altitude, ils s’appellent des fusées quand ils arrivent à cette altitude le X-15 a atteint l’altitude de 107,8km en 1963, ce qui qualifiait les pilotes comme astronautes. L’ISS orbite autour de 350 km d’altitude.

      Sur un globe terrestre normal, le genre de ceux qu’il y a dans les classes, l’altitude à laquelle Baumgartner a sauté se situerait à 1 mm de la surface du globe et l’ISS orbite à environ un cm de la surface du globe.

    • Réponse @ rog1947 – 15 octobre 2012 – 14h54

      Pour la question des satellites, je crois qu’ils sont à enciron 600-700 kilomètres de la Terre…donc aucune comparaison possible !!!

      Pour les avions de ligne, je crois que le Concorde approchait les 20 kilomètres de la Terre.

    • @celsius,

      la vitesse du son dépend de la température de l’air. Allez faire un tour sur Wikipedia, il y a un beau petit graphique à la rubrique Speed of sound. Il a franchit le mur du son à l’altitude à laquelle il était.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2011
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité