Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 4 octobre 2012 | Mise en ligne à 9h25 | Commenter Commentaires (18)

    Le côté sombre de la Coupe Ryder

    Paul Lawrie n'a pas apprécié l'attitude de la foule.

    Paul Lawrie n'a pas apprécié l'attitude de la foule.

    Comme tous les amateurs de golf, j’ai été captivé par l’extraordinaire spectacle qu’a constitué la Coupe Ryder le week-end dernier. La remontée européenne de dimanche a été fantastique.

    Malgré tout,  j’éprouve des sentiments ambivalents face à cette compétition. Je déteste le comportement de la foule qui applaudit les erreurs de l’équipe visiteuse.

    Dès vendredi, à la télévision, on a vu des dizaines de partisans américains taper des mains de satisfaction lorsqu’un joueur européen expédiait sa balle dans une fosse de sable ou ratait un court roulé. Cette attitude n’est pas conforme à l’esprit sportif qui fait partie de l’essence du golf.

    Dans cet article, Paul Lawrie exlique à quel point il a été choqué par ces gestes regrettables.

    Extrait:

    Lawrie a entendu des commentaires désobligeants du genre «Manque ton coup!» ou «Vous allez perdre».

    «On nous balançait des trucs semblables à chacun des coups qu’on jouait, a-t-il précisé. Mais c’est d’autant plus satisfaisant quand, à la fin de la compétition, vous êtes là avec la Coupe Ryder devant vous, et pas eux.»

    Dans cet autre article, le golfeur écossais explique que le public européen n’est pas plus agréable lorsque la Coupe Ryder est disputée sur le vieux continent. En 2014, le tournoi aurai lieu en Écosse, à Gleneagles. Et les golfeurs américains entendront sûrement des insanités à leur tour.

    Au golf comme au tennis, le respect de l’adversaire devrait aller de soi. Ces sports ont un côté “gentleman” qui fait partie de leur héritage. Mais lorsque les athlètes représentent d’abord leur pays dans une compétition internationale, cela provoque des dérapages.

    Voilà le côté sombre de la Coupe Ryder.


    • une chance qu ils jouent pas au baseball ou au hockey , y serait ben mort d une syncope , pauvre ti chou

    • Ah ces fameux sportifs de la petite balle blanche… une fois aux deux ans pour les insultes, vous devriez vous en remettre.

    • Moi aussi cette atmosphere m`a déplu sans toutefois entendre précisémment les propos tenus par la foule.

      Mais pour moi c`est plus la différence de comportement entre une épreuve réguliere et la coupe Ryder qui sonnait faux. Alors qu`habituellement tu assiste à des manifestations guindées et snobs permise par les reglements exclusifs du golf, du jour à l`autre tu te retrouves avec un troupeau de fanatiques enragés hors de contrôle. Avoir le choix je trouve que l atmosphere de la coupe Ryder est rafraichissante et bienvenue mais elle ne cadre pas dans le carcan que le golf impose.

      Et puis faut dire qu`entendre U.S.A! U.S.A.! U.S.A.! me donne des boutons… Un peuple chauvin qui aurait besoin d`un peu d`humilité….

    • Merci beaucoup de soulever ce manque d’esprit sportif. Dès le début du tournoi j’ai été estomaqué de certains comportements de la foule. J’ai tout de suite décroché de la coupe Ryder. Le web est si grand et si généreux de performances dépourvues de ce parti-pris du plus mauvais goût.

      À ce sujet, comment ne pas souligner le comportement exemplaire des partisans comme de la foule à Wimbledon (tennis). Du pur bonheur que de voir l’assistance applaudir les bons coups de part et d’autre, bien que l’on sache que chaque concurrent a ses supporteurs.

      Rolland Garros a des croutes à manger à ce sujet. Le Open d’Australie a de la classe.

    • Je suis pas d’accord. Étant un fan et joueur assidû de golf, j’aime le côté hors normes de la coupe Ryder. Les joueurs changent d’attitude et de façon drastique, le calibre de jeu augmente car la victoire est le seul but contrairement aux tournois régulier ou une 10 places peut influener la suite. Il y a des excès mais je pense que si il n’y a pas de débordements c’est correct.

    • Je doute fort que le *patriotisme* européen atteigne les sommets d’émotivité (et souvent du ridicule) du patriotisme américain. Pour des raisons évidentes d’ailleurs.

      Et je suis prêt à parier beaucoup d’argent la-dessus.

    • Pas d’accord avec vous Mr Cantin. J’adore le golf et je joue une quarantaine de rondes par année. C’est un sport de constipé. C’est bon de voir la foule s’exciter une fois tous les 2 ans . Les fans sont bruyants , that’s what the Ryder Cup is all about. Lawrie avoue que les fans européens ne sont pas mieux, donc pourquoi s’est-il ouvert la trappe ?

    • Bonjour à tous
      Pôv M.Lawrie……Les Amer-icains sont dont méchants…..
      Héé Comann on sait très bien que la Coupe Ryder est un tournoi partisan .
      Comme son équivalent au tennis ”Coupe Davis” ou les règles habituelles de conservatisme
      et d’hétique sont laissé à la porte du stade afin de manifester toute l’enthousiame et la
      fierté de supporter l’équipe de son pays. Recemment quand le Canada est apparu en Coupe Davis les organisateurs Canadien étaient inquièts de la tiedeur des partisans canadien…..
      on les trouvaient TROP tranquilles et respectueux envers l’équipe adverse…. Alors M.Lawrie
      si vous n’acceptez pas les règles du jeu pour cette compétion il vous suffit de ne pas y participer

    • sport de mauviette …. pas capable d endurer les commentaires des partisants …lollll

      et Mysogine en plus …………

      Gênant comme sport, je comprent pas mais vraiment pas votre interet pour ce loisir de millionaires M. Cantin

    • une chance que les Holligan encourage pas les européens au golf lollllllllll

      quoi que, ca pourrait rendre le golf un tantinet interressant.

    • @petaga

      Quelqu’un peut dénoncer une situation même si cela touche le comportement de sa propre nation.
      Cette mentalité de vouloir le malheur de l’adversaire m’a toujours beaucoup irrité. Pour gagner, il faut battre l’adversaire, oui, mais il faut d’abord et avant tout une grande performance sportive pour y arriver. Andy Murray a un adversaire devant lui, mais il doit bien jouer pour gagner, peu importe l’adversaire. Il ne souhaite pas à l’autre de perdre Murray veut bien jouer pour le battre.

      C’était très excitant comme spectacle, mais le comportement de la foule a effectivement constitué un bémol. Bravo aux européens d’avoir pu faire le vide et remonter la pente.

    • GOLF: Gentleman Only, Lady Forbidden?
      Il me semble que c’est clair, dehors les gens désobligeants et les femmes. Oups, ça se joue dehors…

      Est-ce le même scénario quand après une partie de hockey, on hue la première étoile par ce que le joueur est de l’autre équipe?

    • C’est une vraie compétition partisane et patriotique. Il suffisait de voir les réactions de Poulter, Bradley et autres pour s’en rendre compte.

      Moi aussi je suis allergique aux fameux ” USA-USA-USA “, mais une fois aux deux ans, je peux endurer.

    • Déja plus de 10 ans……Papa….(XXX) que tu m’ expliquais la diffèrence entre ¨adversaires¨et ¨ennemis¨…Merci vieux fou…j’ ai compris….Je t’ aime…..(Tu avais tellement raison!)Pshittt…santé!

    • Les commentaires de Lawrie nous font comprendre pourquoi il n’avait pas joué en Coupe Ryder depuis des années. Tu ne peux pas vouloir un événement par équipe qui carbure à l’émotion et chialer comme une pleureuse parce que il y a des débordements très mineurs. Car, c’est ce que Lawrie fait ici, il chiale pour chialer.

      Sérieusement, est-ce qu’un golfeur européen pouvait vraiement être intimidé du comportement de la foule? Une foule composé d’un bon nombre de supporteurs européens d’ailleurs. Une foule qui applaudissait plus fort la présentation de Rory McIlroy que celle de certains américains. Une foule qui criait Luuuuuuuuuuuuke, à chaque coup roulé réussi de l’anglais Luke Donald (les cris étaient suffisamment forts pour présumer qu’ils ne provenaient pas que des partisans européens). Une foule qui, lorsque Ian Poulter lui a demandé de faire du bruit au départ pour imiter Bubba Watson, a répondu d’une manière tout à fait bon enfant (ils auraient pu huer, mais ont applaudit avec une ferveur semblable à celle dont bénéficiait Bubba). Une foule qui applaudissait d’excitation chaque fois qu’un joueur – américain ou européen – sortait le driver au 15e.

      C’est sûr qu’ils supportaient les américains, nous étions aux USA. C’est sûr que dans le crunch dimanche, ça devait être plus intense. Idem en coupe Davis, ça va gueuler plus au 5e match qu’au premier. Et aux olympiques, lorsque Andy Murray disputait la finale, ben oui même dans l’enceinte de Wimbledon, les gens réagissaient quand Federer ratait un coup. C’est juste normal et c’est même très bien. Guess what, lorsque la Coupe des Présidents est venue à Montréal, quand Tiger Woods ratait un roulé dans son match contre Mike Weir, les gens applaudissaient! C’était parfait de même et Tiger n’a pas braillé (et nos journalistes ne s’en sont pas indignés). La raison pour laquelle les Woods, Federer et autres vrais n’en font pas de cas est qu’ils savent que ces réactions ne sont pas contre eux personnellement, mais une conséquence du format pas équipe de la compétition.

      Sans la passion de la foule, il n’y a pas de Coupe Ryder. C’est aussi simple que ça. Si ces débordements très mineurs de passion choquent Lawrie, je suis convaincu qu’il y a une longue liste de golfeurs européens prêts “à endurer ces insanités”. Et si ça choque certains amateurs et analystes, vous avez le droit de faire autre chose sans nous faire suer avec de la rectitude politique à la con.

    • @onbo

      Wimbledon et la Coupe Ryder ne se comparent pas. Wimbledon et un majeur de golf, Augusta par exemple, ça pourrait se comparer. Et la foule d’Augusta est aussi reconnue pour son grand respect, comme nous l’avons vu lorsque Mike Weir a battu un américain en prolongation pour gagner le tournoi des maîtres.

      Mais même à Wimbledon, je pourrais vous sortir des séquences des matchs de Murray et n’écoutez pas trop fort lorsque l’adversaire de Murray rate un coup, vos belles illusions pourraient voler en fumée…

    • faut savoir faire la différence entre chauvinisme et partisanerie , que les américains qui paient leurs tickets pour aller voir un match quelconque ou qu ils soient attablés dans un bar sportif et crient usa usa n a rien `a voir avec le chauvinisme ils sont tout simplement de bons partisans , et c est pas comme si les partisans des autres nations ne font pas la même chose, pour avoir assister souvent attablé dans un bar de France ou d’Angleterre ou d’Italie à des matchs de foot de coupe d’europe je peux vous garantir que ça geule pas mal fort

    • @jeanrene775

      Toi tu as tout compris. 2 de mes chums étaient à Medinah pour les 3 jours de la compétition. Guess what ? Ne crois tu pas qu’ils en avait marre d’entendre les Olé Olé Olé Olé dimanche partout sur le parcours ? It’s the Ryder Cup ! C’est correct. Les ti coeurs sensibles, écoutez le mini putt.
      Pour ceux à qui ça donne des boutons d’entendre USA USA USA. Changez de poste et écoutez la TV canadienne.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité