Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 29 mai 2012 | Mise en ligne à 11h10 | Commenter Commentaires (20)

    Citation, prédiction, recommandation

    Mike Richards est déterminé.

    Mike Richards est déterminé.

    D’abord, la citation du jour. Peter DeBoer, l’entraîneur des Devils, nous parle de Mike Richards, le puissant attaquant des Kings, qu’il a dirigé dans les les rangs juniors.

    «Nous avons gagné la coupe Memorial et un championnat du monde junior ensemble. La victoire le suit partout. C’est un joueur spécial et je suis très content de voir où il est rendu. Je ne suis pas surpris.

    “Je sais aussi que Mike Richards me passerait sur le corps avec sa voiture pour gagner la coupe Stanley. Mais il viendrait me visiter à l’hôpital après.»

    Ensuite, ma prédiction pour la finale de la Coupe Stanley: les Devils en 7. Je vois les choses comme François Gagnon et pas du tout comme Mathias Brunet, dont l’analyse est néanmoins – comme à l’habitude – très solide.

    Les Kings n’ont pas perdu un seul match à l’étranger depuis le début des séries. Je serais étonné que cette séquence se poursuive jusqu’au bout. Si les Kings échappent le premier match au New Jersey, comment réagiront-ils par la suite? Comment composeront-ils avec l’adversité?

    Les Devils sont coriaces et je pense que Martin Brodeur fera la différence dans la série. À 40 ans, même s’il envisage de poursuivre sa carrière la saison prochaine, il sait très bien qu’il s’agit sans doute de sa dernière chance de remporter la Coupe Stanley.

    Enfin, une recommandation de lecture. Il s’agit du magnifique texte d’une lectrice de la Presse, Mélanie Dugré, Shawiniganaise d’origine, qui explique la signification de la victoire des Cataractes, en finale de la Coupe Memorial, pour les gens de la région.

    Les Cataractes, explique-t-elle, c’est bien plus que du hockey…


    • L’expérience des Devils vont bien les servir en finale, donc je prédis une vicrtoire des Devils à l’arraché en 7. comment réagiront les Kings si jamais les Devils en gagnent les deux premières à Neward.

    • Rappelons que le très mauvais Trevor Timmins a préféré sélectionner Andrei Kostitsyn à Mike Richards au repêchage de 2003.

      Cette gaffe monumentale est presque aussi gigantesque que celles d’avoir choisi Kyle Chipchura au lieu de Mike Green en 2004, ainsi que David Fischer au lieu de Claude Giroux, Ben Maxwell au lieu de Milan Lucic, et Mathieu Carle au lieu de Brad Marchand en 2006.

      Ça fait beaucoup d’erreurs graves pour l’incompétent Timmins. Mathias Brunet va bientôt manquer d’excuses pour justifier l’incompétence de son copain Trevor.

    • j’aimerais bien que les devils l’emportent mais je dois avouer
      que les kings sont toute une machine de hockey & ils devraient
      gagner le gros trophée .
      merci à toi philippe pour ta recommandation de lecture du texte
      de mélanie dugré au sujet de la victoire des cataractes
      quel beau texte

      batre les champions des trois ligues

    • Je vais aller dans le sens de l’histoire… Les Kings ont disputé 14 matchs depuis le début des séries, les Devils 18. Depuis 1987, chaque fois qu’ue équipe s’est présenté à la finale ayant disputé 4 matchs éliminatoire de plus que son adversaire, elle a perdu: Philadelphie en 1987, Los Angeles en 1993 et Calgary en 2004. Donc ce seront les Kings.

      Très joli texte de Mélanie Dugré. Pour le coup, on va même pardonner à sa famille l’apparente absence d’objectivité vis-à-vis l’équipe que le papa couvre comme journaliste (mais peut-être n’est-il plus affecté à la couverture des Cataractes – l’histoire ne le dit pas).

    • @Cad3

      Pour prouver votre bonne foi, faites la liste des bons coups de Timmins…

      Subban?, Pacioretty?, McDonagh?, Price?

      Ils ont été choisi avant qui, eux?? Vive les lunettes noires!

    • @cad3

      Votre méthodologie pour évaluer les recruteurs souffre de manque de rigueur. On ne peut pas faire une démonstration avec une série d’exemples.

      En 2003, Mike Richards a été sélectionné 24e au repêchage. Ça fait un paquet d’équipes qui ont pris d’autres joueurs à sa place. Le Canadien a repêché A. Kostitsyn au 10e rang. Celui-ci a disputé à ce jour 398 matchs dans la LNH. Au 12e rang, les Rangers ont repêché Hugh Jessiman. Celui-ci a disputé à ce jour 2 matchs dans la LNH.

      En 2004, Mike Green a été sélectionné au 29e rang. Ça aussi, ça fait un paquet d’équipes qui se sont trompées. Le Canadien a repêché Chipchura au 19e rang. Il a disputé 216 matchs dans la LNH. Au 10e rang (bien plus haut), les Thrashers ont repêché Boris Valabik, qui a disputé 80 matchs dans la LNH et est maintenant à la retraite.

      2006, Claude Giroux sélectionné 22e, Milan Lucic sélectionné 50e, Brad Marchand sélectionné 71e. Ça fait un sacré paquet d’incompétents qui ont raté leur chance de les prendre. Le Lightning a sélectionné Riku Helenius au 15e rang (Fischer était au 20e). Il a à ce jour disputé 1 match dans la LNH. Ben Maxwell, repêché au 49e rang, a disputé 47 matchs dans la LNH. Tomas Kana, repêché 31e (18 rangs plus haut que Maxwell) n’en a disputé que 6. Mathieu Carle, repêché au 53e rang, n’a disputé que 3 matchs dans la LNH. Carl Sneep, repêché 32e (21 rangs plus haut!) par Pittsburgh, l’équipe aux excellents recruteurs, en a disputé 1 à ce jour.

      Nommez-nous une équipe, une seule, qui n’a commis aucune erreur du genre de celles que vous dénoncez, au cours des 10 dernières années.

    • Je ne me souviens plus en quelle année mais je me souviens très bien que Détroit avait perdu seulement deux parties avant de se faire balayer par les Devils en grande finale.

      Je pense que L.A est du pour frapper un mur. J’avoue que je n’oserais pas parier contre eux mais j’ai un feeling que Brodeur gagnera encore.

      @ cad53 11h53

      C’est tellement facile a dire après. Avez-vous critiqué Timmins sur le coup? Et comme le dit si bien guillaumem, prouver votre bonne foi.

    • @ guillaumem

      La production de buts et de points par match de Max Pacioretty et de David Perron est identique (0,25 contre 0,26, et 0,59 contre 0,56), mais pendant que Pacioretty peinait à s’installer dans la LNH à ses trois premières saisons, Perron a donné 225 matchs aux Blues les trois premières années après son repêchage.

      Avec ses statistiques, Kopitar aurait été le meilleur pointeur du Canadien chaque saison depuis quatre ans. Et il participe déjà à la finale de la Coupe Stanley, alors que Price n’a jamais franchi la seconde ronde (sauf assis sur le banc pour regarder l’excellent Halak).

      On va attendre avant de canoniser Ryan McDonagh, qui ne compte qu’une saison complète dans la LNH.

      Quant à Subban, la seule catégorie où ce clown domine depuis deux saisons, c’est au chapitre des pénalités individuelles de deux minutes (47 et 42). Et sa production de buts a diminué de moitié (de 14 à 7) l’an passé malgré une surutilisation, notamment en avantage numérique. Wayne Simmonds, repêché 18 rangs après le pauvre Subban, a déjà joué deux fois plus de matchs dans la LNH (322 contre 160) et récolté trois fois plus de buts (67 contre seulement 21).

    • @cad3

      Blablabla… on l’a assez entendu celle-là. Cet argument ne tient pas la route. Subban, en 2007… pendant ce temps les Flyers repêchait Kevin Marshall.

      Tout le monde fait de bons coups et de mauvais coups.

    • @sylvainchartrand

      C’était 1995. Mais s’il est vrai que les Red Wings n’avaient perdu que 2 matchs avant d’atteindre la finale, les Devils eux-mêmes n’en avaient perdu que 4, donc l’écart était relativement faible. Cette année, les Devils ont déjà perdu 6 matchs en séries.

      Je me demande comment John MacLean se sent, en ce moment. Je suis assez étonné qu’une équipe (les Hurricanes) l’aient embauché comme entraîneur adjoint.

    • @guillaumem

      29 mai 2012
      15h51

      S’cusez! vous parlez de Price, ce gardien qui s’effondre toujours en séries éliminatoires? Il ne gagnera jamais que la coupe Molson dans la LNH. Les présentes séries nous démontrent que Price n’est certes pas parmis les meilleurs de sa profession.

    • @ cad3

      Le problème avec votre approche, c’est qu’elle est complètement isolée de la réalité (qui est que tous les recruteurs font des mauvais choix).

      C’est un peu l’équivalent de dire:

      “Derek Jeter a vraiment de la difficulté au bâton cette saison, il se fait retirer 2 fois sur 3.”

      Ça peut avoir l’air mauvais si on ne connaît pas le baseball et qu’on pense qu’ils devraient tous frapper pour ,1000, mais en réalité, ça donne une superbe moyenne au bâton de ,333.

    • @ cad3

      Pour continuer, en soulignant simplement les erreurs, on peut conclure que tous les recruteurs de la LNH sont nuls.

      Par exemple, je pourrais dire que celui des Kings est très mauvais, parce qu’il a choisi:

      - En 2003, Brian Boyle et Jeff Tambellini devant Corey Perry, Shea Weber, P. Bergeron, L. Eriksson, D. Backes, etc.

      - En 2004, Lauri Tukonen devant D. Stafford, Radulov, Zajac, Mike Green, Alex Edler, R. Callahan, etc.

      - En 2005, Dany Roussin devant K. Letang, K. Yandle, S. Kostitsyn, etc.

      - En 2006, Jonathan Bernier et Trevor Lewis devant Claude Giroux. Il a aussi choisi Joey Ryan devant M. Lucic et B. Marchand.

      - En 2007, T. Hickey devant L. Couture, K. Shattenkirk, R. McDonaugh, M. Pacioretty, D. Perron, PK Subban, etc.

      - En 2008, C. Teubert devant E. Karlsson, J. Eberle, M. Del Zotto, etc.

      Et je pourrais continuer longtemps (et faire le même exercice pour chaque équipe).

      Pourtant, on est tous en train de saluer le travail du recruteur des Kings, parce qu’il a grandement contribué à bâtir cette équipe qui se retrouve en finale cette année (Kopitar, Quick, Brown, Doughty, Voynov, et, dans une moindre mesure, Martinez, Nolan, King, etc.).

      Donc, selon vous, le dépisteur des Kings est-il bon ou mauvais?

    • Le repêchage n’est pas une science exacte. En 2006, il n’a pas seulement une équipe qui a laissé passé Giroux. Anaheim on repêcher Mark Mitera au 19e rang, les Rangers Bob Saguinetty au 21e rang, le Ligntning on repêcher Riku Helenius au 15e. Ce qui représente des erreurs aussi graves que celle de Timmins. D’ailleurs, il m’est arrivé d’entendre ou lire à plusieurs reprises qu’en 2006 l’homme de Timmins était Giroux, mais que c’est Bob Gainey et Pierre Gauthier qui aurait dit a Timmins de ne pas le repêcher… En 2007, qui auriez vous préférer entre Angelo Esposito ou Ryan McDonagh? Je suis certain que la majorité d’entre vous étiez outrer que le Canadien ait Ignorer Esposito, maintenant 5 an plus tard, votre discours risque d’être très différent! Il ne faut pas jeter tout le blâme sur Timmins, tout le monde en fait des erreurs, et parfois, c’est pas le développement du joueur qui fait défaut! Ce n’est pas pour rien que des joueurs comme Ryder, Ribeiro, Robidas, Beauchemin S. Kostytsin etc tournait en rond avec l’organisation du canadien et qu’aussitôt partie de montréal, il devenait le joueur que les dirigeants voyait en lui… Bref, ce que je souhaite c’est que les joueurs comme eux atteindront leur plein potentiel à Montréal avec la nouvelle direction en place.

      Par ailleurs, en 2003, outre Fleury, Staal, Vanek et Suter les joueurs qui auraient du compléter le top 10 ont été repêcher en 2e moitié de la 1ere ronde, soit Getzlaf(19e),Parise(17e), Perry(28e), Bergeron(45e), Kesler(23e) Richards(24e), Carter (11e), donc le canadien n’est pas le seul avoir fait une erreur cette année là!

      P.S. Prédiction :Je suis certain que le joueur que le canadien repêchera au 3e rang deviendra très bon et un excellent joueur pour le Canadien. Par contre, dans 3-4 ans lorsqu’on regardera un joueur repêcher au 26e rang cette année, on dira que c’est lui que le CH aurait repêcher…

    • Tous ont droit à leur opinion, mais le Timmins-bashing sort souvent de la bouche de ceux qui trouvent que le Canadien n’aligne pas assez de Vincent Lecavalier, de Claude Giroux et de Martin Brodeur, que l’équipe devrait faire honneur à sa tradition. Tout cela est vrai, mais la réalité est que le Canadien est une équipe dans une ligue de 30, dont plusieurs avec des moyens et une tradition (presque) semblables. De casser du sucre sur le dos de Timmins est soit de la mauvaise foi ou la démonstration d’une connaissance très limitée du hockey professionnel en 2012. Personnellement, et c’est mon humble avis, Marc Bergevin a fait un très bon coup en gardant Timmins. Sa moyenne au bâton est excellente.

    • @cad3 Allez voir le blogue de Mathias, vous y trouverez le repêchage de 1990, les 21 choix de première ronde… Après la carrière, c’est facile de dire qu’on s’est trompés, mais au moment du repêchage, on évalue le talent et l’impact immédiat des joueurs… Sans être d’accord avec tous ces choix, Timmins fait un très bon travail, sauf pour l’aspect québécois.

    • Pour en finir définitivement avec les raccourcis de CAD3, qu’on congédie tous les recruteurs encore actifs des 31 équipes qui n’ont pas vu l’opportunité de repêcher Pavel Datsiuk (Rang 171 en 1998)

    • Pour en finir avec l’incompétent Timmins, il est renversant de voir à quel point ses supporteurs radotent toujours la même rengaine avec sa soi-disant bonne moyenne au bâton.

      Oui, plusieurs joueurs repêchés par le mauvais Trevor évoluent dans la LNH, mais la vaste majorité d’entre eux n’ont aucun impact et sont interchangeables. Va-t-on vraiment glorifier Timmins pour les sélections de Ryan O’Byrne, Kyle Chipchura, Ryan White, Matt D’Agostini, Yannick Weber, J.T. Wyman, Maxim Lapierre, etc.?

      Où est le coup de circuit de Timmins? Ne me sortez surtout pas le nom de Subban. On cherche ici un joueur fiable et efficace, pas un bouffon plongeur, gaffeur et égocentrique qui multiplie les sparages pour attirer l’attention.

      Les erreurs de Timmins sont nombreuses et très graves. Qu’il ait laissé passer autant de talent en 2003 était déjà révélateur, mais qu’il choisisse en 2006 un David Fischer qui n’a jamais même réussi à se tailler un poste avec le club-école montre clairement que le pauvre Trevor est trop souvent dans le champ.

      Avec une équipe solide, sa médiocrité aurait moins d’impact, mais avec un petit club de 28e place, il doit prendre sa part du blâme.

    • @cad3 tu en veux des bons coups de Timmins? en voilà! Et là je parle uniquement des choix éloigner!

      2003 : Joroslav Halak (9e ronde)
      2004: Mark Streit (9e ronde)
      Mikail Grabovski (5e ronde)
      Alexei Emellin (3e ronde)
      2005: Sergei Kostytsin (7e ronde)

      Ce n’est pas des joueurs concession, mais tous des attaquants de 50 points et plus par saison, Streit est des meilleur défenseur offensif de la ligue, Emelin potentiel d’un top 4. Halak gardien de but no. 1 dans la ligue. Certes, ils ne sont pas demeurer avec le canadien, mais ce n’est pas de la faute de Timmins pour sa!

      Et il y a ces 3 joueurs là qui ont le potentiel de devenir des coups de circuit
      2009: Gabriel Dumont (5e ronde)
      2010: Morgan Ellis (4e ronde)
      Brendan Gallagher (5e ronde)

      Bref, a tout les repêchage il y des déceptions et des surprises et ceux pour toute les équipes! Le travail de recruteur est de projeter un adolescent de 17-18 ans et de voir à qu’elle joueur il ressemblera lorsqu’il aura 25 ans, ce qui est très difficile! J’ai déjà vu une entrevu donner par un recruteur Des Devils du New Jersey qui disaient qu’il avait repêcher un joueur en 2e ronde sur lequel il fondait beaucoup d’espoir. Mais 1 an et demi après l’avoir repêcher le joueur a abandonné le hockey puisqu’il a eu beaucoup de problème personnel! On ne peut pas connaître l’avenir d’un joueur on peut essayer de la projeter, par contre un simple petit détail peut grandement bouleverser un joueur.

    • @Jp_martel Je peux vous confirmer que le papa est toujours journaliste mais qu’il ne couvre plus les activités des cataractes!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2011
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité