Philippe Cantin

Archive, mars 2012

Vendredi 30 mars 2012 | Mise en ligne à 10h49 | Commenter Commentaires (82)

Serge Savard et les Québécois

Les Québécois respectent Serge Savard.

Les Québécois respectent Serge Savard.

Geoff Molson a pris sa meilleure décision depuis son arrivée à la tête du Canadien en appelant Serge Savard en renfort.

Les Québécois respectent Serge Savard.  En voici une preuve éloquente.

En avril 2009, au moment où plusieurs groupes s’organisaient dans l’espoir d’acheter le Canadien, La Presse a publié un sondage de la firme Angus Reid. La question était simple: qui souhaitez-vous comme propriétaire du Canadien?

La réponse a été très claire. Serge Savard a doublé tous ses concurrents et recueilli l’appui de 34 % des répondants.  En deuxième place,  loin, très loin derrière lui,  on retrouvait Guy Laliberté, co-fondateur du Cirque du Soleil. On parle pourtant  ici d’une très grosse pointure.

Les autres noms mentionnés n’ont pas franchi le cap des 10 %: René Angélil (9 %), les Molson (7 %) et Quebecor (7 %).

Que Savard ait été le préféré du public devant des entreprises et des gens aussi importants au Québec en dit très long sur sa cote de popularité. Les Québécois ont confiance en Serge Savard. C’est une marque de reconnaissance exceptionnelle.

Le retour de Savard chez le Canadien annonce une période de profonds changements. L’organisation vient de retrouver ses racines et le talent francophone, autant dans les postes de direction que sur la patinoire, sera enfin mis à profit.

Une fois son mandat rempli et le nouveau DG en poste,  je serais très étonné que Savard ne conserve pas un rôle important de conseiller avec le Canadien. Son influence continuera de se faire sentir. Et c’est une excellente nouvelle.

Lire les commentaires (82)  |  Commenter cet article






Jeudi 29 mars 2012 | Mise en ligne à 9h26 | Commenter Commentaires (85)

Suivez-vous toujours le baseball?

Ce n'est plus pareil depuis le départ des Expos.

Ce n'est plus pareil depuis le départ des Expos.

Je viens de terminer la lecture du “Baseball Preview” de Sports Illustrated. Un numéro intéressant, comme à chaque année. Et qui me redonne le goût du baseball.

Mais comme c’est le cas depuis le départ des Expos, je me demande toujours si cet intérêt subsistera au fil du long calendrier. Lorsqu’on n’a plus d’équipe à suivre d’aussi près, il est facile de décrocher en attendant le dernier droit de la saison et les séries éliminatoires.

Des nombreux chiffres fournis par Sports Illustrated, celui-ci m’a marqué: la concession Expos-Nationals n’a pas participé aux séries depuis 30 ans, le plus haut total des majeures devant les Royals (26 ans), les Pirates (19 ans) et les Blue Jays (18 ans).

Si la saison 1994 avait été jouée au complet et que les Expos avaient poursuivi sur leur lancée jusqu’à la Série mondiale, il y aurait sans doute encore du baseball majeur à Montréal aujourd’hui.  La vente de feu de 1995 n’aurait pas eu lieu et l’ambiance autour de l’organisation aurait changé.

Mais trêve de nostalgie. En 2012, Sports Illustrated prévoit une victoire des Angels sur les Giants en Série mondiale.

Suivrez-vous cette saison?

Lire les commentaires (85)  |  Commenter cet article






Mercredi 28 mars 2012 | Mise en ligne à 9h55 | Commenter Commentaires (12)

2 milliards pour les Dodgers!

Le Dodger Stadium accueillera de nouveaux propriétaires.

Le Dodger Stadium accueillera de nouveaux propriétaires.

Voilà, c’est fait!

Les Dodgers de Los Angeles ont été vendus à un groupe dont font partie Stan Kasten, l’ancien président des Braves d’Atlanta, et Magic Johnson, l’ancien joueur des Lakers, pour la somme de 2 milliards. Il s’agit d’un record absolu pour une équipe de sport professionnel.

Selon cette dépêche, le montant le plus élevé versé jusque-là pour une équipe était de 1,47 milliard. C’est le prix payé en 2005 par Malcom Glazer pour acquérir le Manchester United, la mythique équipe de soccer de la Premier League anglaise. Glazer détient aussi les Buccaneers de Tampa Bay, de la NFL.

En 2009, Stephen Ross a accheté les Dolphins de Miami, aussi de la NFL, 1,1 milliard.

Comment peut-on payer 2 milliards une équipe et espérer rembourser ses emprunts et générer un profit? Grâce aux revenus de télévision. Les Dogers mettront les leurs à l’encan l’hiver prochain. Et ils obtiendront plus que les 3 milliards en 20 ans obtenus de Fox Sports par les Angels de la Californie.

En écononie sportive, les chiffres n’en finissent plus de grossir.

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2012
    D L Ma Me J V S
    « fév   avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité