Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 28 février 2012 | Mise en ligne à 21h50 | Commenter Commentaires (14)

    Sacramento travaille pour Québec

    Un nouvel amphithéâtre pour les Kings?

    Un nouvel amphithéâtre pour les Kings?

    Dans ma chronique de lundi dans La Presse, j’écrivais ceci:

    À tous ceux qui souhaitent le retour des Nordiques, encerclez la journée de jeudi sur votre calendrier. On en saura plus long à propos de l’avenir des Kings de Sacramento, de la NBA.

    Quel rapport, vous demandez? C’est très simple. Si les Kings et la Ville de Sacramento ne s’entendent pas sur le financement d’un nouvel amphithéâtre au plus tard le 1er mars, la NBA pourra autoriser l’équipe à déménager. Seattle semble être la destination de choix.

    Un tel scénario accélérerait le projet de construction d’un nouvel amphithéâtre dans cette ville, qui deviendrait alors une très grande rivale pour Québec dans la course à l’obtention d’une concession de la LNH. À Seattle, de la NBA à la LNH, les vases sont communicants.

    Et bien voilà! Le dossier des Kings a été réglé lundi. L’équipe devrait demeurer à Sacramento si le conseil municipal entérine, le 6 mars, l’accord conclu entre la Ville et l’équipe. Ma collègue Stéphanie Martin, du Soleil, livre ici tous les détails.

    Il s’agit d’une bonne nouvelle pour Québec puisque Seattle n’entreprendra pas la construction d’un nouvel amphithéâtre sans la garantie d’obtenir des équipes de la NBA et de la LNH. Voici ce que j’écrivais à ce propos la semaine dernière:

    Le projet de Seattle est différent de celui de Québec. Un investisseur privé, Chris Hansen, promet 290 millions. Le solde de 200 millions serait obtenu par la vente d’obligations, remboursées grâce aux taxes générées par le nouvel édifice. Ce montage financier n’est pas sans risque et soulève déjà des questions.

    Plus important encore: pas question de construire sans l’assurance d’obtenir des équipes de la NBA et de la LNH. Le défi n’est pas banal.

    Jeudi dernier, un responsable public a affirmé au Seattle Times: «Chris Hansen ne versera pas d’argent sans garantie d’obtenir une équipe. De notre côté, nous ne verserons pas d’argent avant qu’il n’en verse lui-même.»

    Bref, beaucoup de fils restent à attacher.

    L’avenir d’une autre concession de la NBA, celle de La Nouvelle-Orleans, suscite des interrogations. Mais selon le commissaire David Stern, la ligue, propriétaire de l’équipe, annoncerait bientôt la vente des Hornets à un investisseur local. Cela écarterait la menace de déménagement.

    Seattle, de son côté, poursuit les analyses afin de déterminer l’opportunité de construire un nouvel amphithéâtre. Cet article du Seattle Times fait le tour de la question.



    • Dans le LA Times on parlait plutot d’un demenagement des Kings a Anaheim, puisque le Honda Center est a la recherche d’un second locataire…

    • Petite question d’un non-expert: Betteman a toujours dit qu’il ne pouvait pas garantir la présence d’une équipe avant qu’un amphithéâtre soit construit. Québec a accepté cette condition et un amphithéâtre sera construit dans l’espoir qu’une équipe y déménage un jour.

      Sachant cela, comment se fait-il que la candidature de Seattle soit considérée comme une candidature sérieuse, alors qu’ils disent ouvertement qu’ils ne construiront pas d’amphitéâtre sans avoir la garantie qu’ils allaient obtenir une équipe ?

    • Très bonne nouvelle en effet. Une équipe de la LNH au plus tôt à Québec pour qu’enfin dans notre belle province nous ayons une véritable équipe de hockey pour faire changement du Gainey Show à Montréal. Je rêve d’une équipe jeune, dynamique, moderne, menée par des dirigeants allumés et non par des dinosaures imbus de leur personne comme à Montréal. Pas certain qu’une équipe ayant comme proprio PKP tolérerait longtemps des “plans quinquénaux” à la Gainey-Gauthier qui mènent à la cave du classement tout en traitant la clientèle comme des ignares abrutis.

    • Avant de regarder dans la cours de l`autre, il faudrait qu`on regarde dans la notre avant tout.

      Le dossier de l`amphithéatre est dans une phase clé. Avant de penser a une équipe de hockey qui n`a jamais été garantie on devrait affronter les vraies choses et se concentrer la dessus. Le cout du projet.

      On en est plus dans la pensée magique on est dans le concret et ca se gâte d`autant plus que le gouvernement ne laissera pas le maire diriger seul cette étape cruciale.J`ai pas l`impression que le maire va avoir beaucoup de corde autrement que celle de jouer sa carriere politique car si le cout de projet n`est pas conforme aux devis ,la population de Québec va difficilement accepter.

      Faut pas oublier qu on en est qu`aux couts initiaux qui vont dépasser les couts prévus. On a pas encore affronté les légendaires dépassements de couts que les firmes de génie conseils et les tits namis de la construction vont se partager. Un projet comme ca c`est l`occasion de faire la passe !

      C`est pas une équipe dans le trouble ailleurs aujourd`hui qui va changer les choses. Si et je répete SI une équipe est relocalisée, ca ne sera pas avant un bon 5 ans ,pas avant que l`amphithéatre soit construit et fonctionnel. La politicaillerie et les théories magiques sont nuisibles à ce stade ci parce que c est crunch time comme on dit. Ca passe ou ca casse.

    • C’est drôle comment l’article parle uniquement de la nba, puis à la fin un petit paragraphe sur le hockey.

      Ils s’en foutent complètement du hockey à seattle. Pour eux le hockey c’est comme le cricket pour nous autres.

    • l’avenir du Hockey au Québec, et par ricochet du bien-être de nombreux Québécois, passe par… le Basketball!

      Ma chère maman me disait toujours de manger mon Brocoli pour devenir grand.

    • Parions que les cancres de la LNH vont trouver une nouvelle ville très rapidement pour remplacer la potentielle Seattle. Vous aurez compris ici que ce propos est rempli de sacasmes. Alors les villes nouvellement inscrite au derby effet de levier type NHL, seront les suivantes: Milwaukee. Une ville du nord, pas éloignée de Chicago et Détroit, bref la ligue y verra un “gros marché”potentiel. Pourquoi pas Myrtle Beach tiens ! Le jour on y joue au golf, le soir, on installe une immense patinoire près de l’Atlantique. Tout le mond sait qu’à Myrtle Beach les gens ne vivent et pensent qu’au hockey. J’ai aussi pensé à Nouvelle Orléans. Ils ont tellement eu d’eau en 2005, on pourrait utiliser cette eau pour former une patinoire pour la LNH. Gary serait entiché par cette option. Il pourrait y avoir aussi Aspen, on pourrait créer une saine compétition avec l’Avalanche du Colorado. Bref, Québec fait comme Winnipeg, on tente de charmer une belle jeune fille qui dans le fond, ne veut pas de nous. Mais comme au temps de la guerre, il y aura possiblement un mariage forcé dû au fait que la fille en question ne trouve pas l’homme de ses rêves et qu’elle devra se contenter d’un nouvel allié tout à fait ordinaire. Ce que la fille ne sait pas encore cependant, c’est que le futur marié de Québec a beaucoup plus de fric qu’escompté et que cela pourrait palier à un manque de revenus des autres propriétaires. Enfin, une belle histoire de prostitution légalisée si vous voulez mon avis. Québec fera donc partie de la LNH mais à contre coeur selon les critères de la LNH. Mais Gary dira ce qui suit lors du retour des Nordiques: ” The NHL is very happy to be back in the wonderful Québec city”. Il le dira sans rire bien entendu.

    • “Seattle n’entreprendra pas la construction d’un nouvel amphithéâtre sans la garantie d’obtenir des équipes de la NBA et de la LNH.”

      Voilà une administration réaliste et compétente, contrairement au tandem Charest-Labeaume qui dilapide des fonds publics pour un projet qui ne verra jamais le jour.

      Un gros amphithéâtre qui va coûter 600 millions pour du pee-wee et 7-8 shows par année, et dont tous les profits vont aller au privé. Yes sir.

    • To bad pour eux, car le dossier de québec lui est bien ficellé, aucun plan d’archithèque défénitif, aucun montage financier défénitif, aucun site confirmé, aucun budget sur qui paiera les infrastructure nécessaire (route, stationnement ect…) et malheureusement le gouvernement confirme qu’il n’investiront pas plus que les 200 millions promit, désolé mais ce projet demeurera un projet.

      Pendant ce temp, Bell investira plus (en vrai argent dans la construction, pas dans les droits de nom) dans le projet de Laval que Québécor à Québec.

    • Seatle n’a jamais été dans la course pour obtenir une équipe de la LNH à cours terme puisque cette ville n’a pas d’amphithéâtre capable d’accueillir une équipe de la LNH contrairement à Québec qui rénovera bientôt le Collisé Pepsi de Québec un amphithéâtre de calibre de la LNH et qui sera prêt dès l’automne prochain à accueillir une équipe de la LNH si bien-sûr la LNH désire vendre et transférer l’équipe des Coyotes dans une autre ville. Québec avec son Collisée Pepsi bientôt prêt à accueillir une équipe de la LNH à une longueur d’avance sur pratiquement toutes les villes prétendantes au déménagement des Coyotes de Phoenix.

    • Je suis persuadé que PKP , Labeaume et Charest, ont reçu l’assurance de la part de Bettman qu’il y aura une équipe à Québec. Prenez-vous Jean Charest pour un idiot (…) ? Construirait-il un amphithéatre sans l’assurance d’avoir une équipe de la LNH ? Après avoir réglé ce dossier, Charest devra oeuvrer au retour des…Expos en collaboration avec le futur maire de Montréal (Coderre ou Fortier).

    • c’est une très mauvaise nouvelle pour Québec,

      Car le but premier à Seattle de la construction de leur amphithéâtre , était de rammener le Basket… maintenant qu’ils ont perdu ce privilège, ils vont se consacré uniquement sur le hockey… SI , déménagement il y a , Cette semaine ou en début de semaine prochaine, la NHL va annoncé que Jamieson Gray a acquis les Coyotes pour 158 millions de $$$ Et qu’il va les garder à phoenix.

    • Le seul probleme c’est que la NBA n’est pas une ligue en santé. Elle est a l’image de la NHL, ou vice-versa. Sacramento n’est qu’un des concessions en difficulté. Une autre pourrait tres bien déménager vers Seattle.

    • bizzarement, les fans de basket à Seattle vivent plus ou moins (sauf pour quelques petites différences) la même triste expérience que les fans des Nordiques dans les années 90.

      A leurs dernières saisons à Seattle, les Super Sonics étaient parmi les pires équipes de la ligue et dans les deux derniers repêchages avant de déménager en Oklahoma, ils ont pris Kevin Durant au 2e rang en 2007 et Russell Westbrook au 4e rang en 2008. Ces deux joueurs électrisants (en plus, pour ajouter à l’injure) ont transformé cette franchise et Oklahoma City est maintenant parmi les 3-4 meilleurs équipes de la ligue, ils pourraient gagner le championnat dès cette saison.

      tout comme les gens de Québec ont pu voir Sakic-Nolan-Sundin arriver, il était évident que la franchise allait connaitre de meilleurs jours…ailleurs.

      ca serait un pilule un peu difficile à avaler pour les fans de basketball de Seattle s’ils devaient hériter des Kings de Sacramento, qui sont une des pires franchises de la NBA. c’est comme si les Islanders avaient déménagé a Québec a l’an 2000, pendant les grosses saison de l’Avalanche.

      on pourrait aussi faire le même parallèle avec les fans des Browns de Cleveland de la NFL, qui ont vu leur franchise devenir les Ravens de Baltimore, équipe qui a un certain succès depuis une bonne dizaine d’années alors que la nouvelle franchise qui a été redonnée à Cleveland trois ans après le déménagement en arrache toujours. (et encore pire: ils sont dans la même division)

      cumuler ces expériences de fans maltraités par leur ligue/$$$/”mauvais sort”, me semble que ca ferait un bon livre à lire…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2011
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité