Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 29 novembre 2011 | Mise en ligne à 16h11 | Commenter Commentaires (17)

    Bravo à la LNH ! (oui, oui)

    Stéphane Quintal occupe un poste important dans la LNH.

    Stéphane Quintal occupe un poste important dans la LNH.

    Clarence Campbell tomberait en bas de sa chaise!

    Pour la première fois de son histoire, la direction de la LNH s’ouvre à d’autres langues que l’anglais. En début de saison, elle a mis en ligne des versions tchèque, slovaque, finlandaise, suédoise, allemande et russe de son site internet.  Et voilà qu’est apparue, en novembre, une version française destinée au marché québécois et aux francophones hors-Québec. Mieux vaut tard que jamais.

    Au-delà de cette excellente initiative, il y a mieux: la nomination de Stéphane Quintal au poste d’adjoint à Brendan Shanahan. Un francophone qui occupe un poste important à la direction de la ligue, ce n’est pas arrivé souvent.

    Sur son intéressant blogue, mon collègue Mathias Brunet présente la vidéo dans laquelle Quintal fournit les motifs de la suspension à Max Pacioretty. Entendre un officiel de la LNH expliquer dans leur langue aux amateurs francophones un enjeu important constitue une petite révolution!

    Souhaitons que Quintal répète régulièrement l’expérience. Il ne faudrait pas que la LNH limite ses présences sur vidéo aux occasions où un joueur du Canadien est en cause.

    Pendant des années, la LNH a été dirigée de Montréal par Clarence Campbell. Pour comprendre les articles des journaux francophones, il devait se les faire traduire! Cela donne une idée de la place du français dans l’histoire de la ligue.

    Les gestes posés cet automne sont utiles et la LNH mérite des félicitations.


    • Oupsss, désolé, je me suis tromper de blogue……

      En effet, en espérant que la LNH continue dans cette direction pour la langue.

    • Et un gros chooooooou au Phoenix de Sherbrooke.

    • Bien content que vous en fassiez l`objet d`une chronique!

      Je crois effectivement qu`il faut féliciter la ligue nationale pour ce progres. Car c`est un progres que permet le web.

      Ici à Montréal parfois avec raison nous sommes portés à constater que le francais n`est pas souligné à sa juste valeur dans le succes de la ligue. Mias qu`un journaliste comme vous souligne le progres va peut-être adoucir les ceintures flechées qui par mauvaise foi ignorent la réalité de la ligue. Il est important de constater que ces modifications s`inscrivent dans le cadre d`une ouverture mondiale avec des sites de 8 langues différentes.

      L`embauche de Quintal est aussi une bonne chose car au dela de sa carriere de joueur il a toujours été un commentateur apprécié par sa perspective et sa vision du hockey.

      Vous ne le mentionnez pas mais je crois que cette ouverture et tout le changement de structure a la LNH est une suite logique de ce qui s`est passé à Montréal l`an dernier avec l`incident Max Pac / Chara. La ligue avait alors atteint un point de non-retour. La prochaine éventualité était la mort en direct d`un de ses athletes. La ligue ne pouvait se le permettre pas plus qu`elle ne pouvait ignorer le fait que maintenant,les petites passes et incongruités comme la présence de Campbell ne pouvaient plus être tolérées.

    • Cela en a pris des années pour savoir qu’il y avait des francophones à Montréal chef lieu du CH, du québec et du Canada, ou du moins les prendre un peu en considération, mais seulement après en avoir reconnu elles des 7 deeniers arrivés. Mais bon c’est comme les coups à la tête, maintenant à quand les bagares inutiles, et venez pasme dire qu’ils servnet à protèger les plus faible, il me semble qu’une bonne application des règlements actuels serait bien plus approprié, mais encore là les Bruins et le Flyers font encore partie de la LNH vous me direz.

    • excellent texte m.cantin

    • Mmmm, je suis pour la défense du français à tous les niveaux (familial, municipal, provincial, fédéral, alouette!).

      Mais c’est drôle, je me fous éperdument que la LNH produisent des vidéos en français ou en anglais… aucun intérêt. J’imagine que c’est bien pour ceux qui ne parlent pas anglais… mais a-t-on pensé à tous les Tchèques, à tous les Slovaques, à tous les pauvres Biélorusses? Eux aussi ont le droit de comprendre Brendan! ;)

    • Jamais trop tard pour bien faire.
      Aussi heureux de lire dans ces pages, un ami d’enfance, qui couvre les activités de NHL en Floride…Je parle ici d’Alain Poupart, journaliste sportif à Miami depuis près de 30 ans. Alain est un fidèle partisan des Canadiens…malheureusement…
      Tu peux sortir un gars de sa ville, mais tu peux pas sortir la ville du gars.

    • Pouvez-vous m’écrire à pcantin@lapresse.ca?
      Philippe.

    • Si seulement on pouvait accéder aux match de notre choix en direct et en HD pour n’importe quelle combinaison avec un forfait unitaire, hebodmadaire etc, ce serait une belle ouverture.

      Mais la langue, qui s’en préoccupe ?

    • Quelle blague ce premier vidéo de Stéphane Quintal. On nous montre clairement qu’en lançant, le corps de Letang s’éloigne du point d’impact potentiel et que la tête reste là… donc la tête devient le point d’impact potentiel par défaut. Et ils disent, pendant qu’on voit ces images “la tête n’a pas bougé significativement donc pacioretty a visé la tête”.

      Eille casse de bain, la tête bouge pas, mais tout le reste bouge, c’Est le même résultat, sa tête devient vulnérable à cause qu’il décide de lancer la puck. C’est la MÊME CHOSE que lorsqu’ils nous ont expliqué dans un beau vidéo que Campoli s’était rendu vulnérable en prenant la passe… Bein Letang s’est rendu vulnérable en prenant un lancer.

      Une vraie risée… Bravo Stéphane Quintal d’être le porte parole d’une moquerie semblable.

      En passant M. Cantin, dans votre article sur le canadien, vous dites “Pacioretty n’a pas tenté d’éviter Letang”… Ben voyons donc, depuis quand on essaie d’éviter un gars qui est en train de couper en plein milieu de l’enclave et va pour prendre un bon lancer? On veut au contraire le tasser de là… Pensez-y 2 minutes, vous allez comprendre.

    • Ce joueur n’était plus présent au jeu qui se déroulait, il a «quitté»le jeu et la pensée qui s’est imposée était la cible (rappelez-vous celui qui a planté Lindros): cette façon d’agir doit être pointée et je suis d’avis que chacun est responsable de ses gestes malgré la rapidité de l’action, surtout que ces joueurs sont formés et ce sont des professionnels, ils son rapides à déceler les f
      failles tout comme ils sont rapides à trouver des alternatives.
      .

    • Tu as tout à fait raison, Philippe. Bravo NHL…
      Mais il y a encore du boulot. En effet, j’habite en Martinique (désolé) et je suis abonné à NHL.com afin de suivre mon sport national et bien sûr le club de mon enfance, le CH.
      Sur ce site, quand tu regarde une partie, tu as le choix entre la chaine de télé du club receveur et la chaine du club visiteur. Cependant, quand tu visionne une partie du CH, tu as le choix entre la chaine du club adverse (OK) et la chaine du club CH bien c’est…TSN, CBC ou autre réseau anglophone.
      J’ai hâte de voir RDS sur le site et d’apprécier le professionalisme de Messieurs Houde et Denis.
      Courage…faut y croire !!!

    • Oups, ce n’est pas le bon blogue, c’est un premier essai.

    • Maintenant que la LNH donne au français la place qu’il mérite, souhaitons que:

      - La LHJMQ se déniaise et force toutes ses équipes à avoir des sites Web en français (il faudrait aussi éliminer sur le site de la ligue des sottises comme «Le Rocket de Prince-Edward Island);
      - Les médias québécois cessent de parler de NBA, NFL, CFL et PGA, mais utilisent plutôt les acronymes en français que sont ANB, LNF, LCF et AGP;
      - Les journalistes anglos de la Gazette, CJAD et TSN 990 cessent d’angliciser les noms de francophones, comme Marty Brodeur, Frankie Bouillon, Vinny Lecavalier, Patty Brisebois, Danny Brière, Reggie Houle, etc.;
      - Lapresse.ca éduque les fefans qui polluent ses blogues de hockey, en leur expliquant qu’un PK, c’est un désavantage numérique, un power play, c’est une attaque massive, un trade, c’est un échange, un pick, c’est une sélection au repêchage, un draft, c’est un repêchage, une game, c’est une partie, et les waivers, c’est le ballotage.

    • Nous petit peuple de colonisé on se doit d’être reconnaissant envers la LNH pour tant de bonté.
      Gloire à Dieux, ALLÉLUIA!

    • Attaboy Phil ! :-)

    • On doit remercier la KHL et Alexander Medvedev. En effet, la KHL menace le monopole du hockey professionnel de la LNH. La KHL est très agressive et vise clairement une expansion en europe de l’ouest. Le hockey est aussi en perte de vitesse au Québec, au profit d’autres sports. Ma conjointe ne suit pas Canadien, mais les Alouettes, par contre…

      Alors, le hockey et la ligue ont donc le devoir de se vendre. Ce qui explique les “other languages” et la présence de Quintal.

      La LNH est, après tout, une des plus petites ligue de sport professionnel. Rien comparé à la NFL, la NBA, la MLB ou la ligue des champions UEFA. Elle pourrait très bien se faire dammer le pion par une super-ligue européenne.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2011
    D L Ma Me J V S
    « juin   sept »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité