Philippe Cantin

Archive du 13 octobre 2011

Jeudi 13 octobre 2011 | Mise en ligne à 11h50 | Commenter Commentaires (4)

Des joueurs coupés de la réalité

Triste fin de saison pour les Red Sox et leur DG Theo Epstein

Triste fin de saison pour les Red Sox et leur DG Theo Epstein.

De toutes les anecdotes racontées par le Boston Globe pour expliquer la descente aux enfers des Red Sox de Boston, aucune ne m’a plus saisi que celle concernant l’ouragan Irene.

À la fin du mois d’août, les proprios des Red Sox ont devancé au samedi un match prévu le lendemain au Fenway Park, contre les Athletics d’Oakland, pour éviter qu’il soit annulé en raison de la météo. Cela a obligé les Red Sox à jouer deux matchs ce jour-là, le premier en après-midi et le second en soirée.

Cette idée a suscité la colère de plusieurs joueurs. Ils ont accusé les proprios de préférer l’argent et les revenus au succès de l’équipe! La décision était pourtant la bonne, puisqu’il aurait été très difficile de remettre au calendrier un match contre une équipe aussi éloignée géographiquement.

De plus, aux États-Unis, tous les habitants de la côte Est savaient que l’ouragan perturberait leur vie et que des sacrifices seraient nécessaires. Mais les joueurs des Red Sox, payés plusieurs millions par saison, habitaient une autre planète.

L’affaire a laissé des traces dans le vestiaire. Au point où les proprios ont voulu refaire l’unité du groupe, et même s’excuser, en organisant une fête à l’intention des joueurs sur le bateau de John Henry, un des actionnaires de l’équipe. Pour calmer les vedettes des Red Sox, on leur a même remis un cadeau, une paire d’écouteurs haute perfomance à 300 $ pièce!

Cela n’a évidemment rien donné et les joueurs ont continué à se moquer de leurs partisans.

Cette histoire troublante met en contexte une partie des problèmes des Red Sox. Mais elle illustre aussi la rupture entre ces joueurs de baseball grassement payés et le reste de la population. Même une catastrophe naturelle comme celle d’Irene n’arrive pas à susciter chez eux un minimum de solidarité avec la société civile. C’est à la fois triste et aberrant.

Les joueurs des Red Sox n’ont pas seulement perdu des matchs pendant le dernier droit de la saison. Ils ont ausi perdu leurs repères éthiques.

NOTE: Une sélection des commentaires les plus pertinents sera publiée. Les intervenants sont priés de s’identifier par leur nom. Une attention particulière sera portée à la courtoisie du débat. Cela n’empêche pas d’exprimer des opinions fortes ou d’exprimer un désaccord avec l’auteur de ce blogue.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2011
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives