Philippe Cantin

Philippe Cantin - Auteur
  • Philippe Cantin

    Après dix ans à la direction de l’information de La Presse, Philippe Cantin retourne à ses premières amours et reprend la couverture sportive.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 30 mars 2011 | Mise en ligne à 10h16 | Commenter Commentaires (8)

    Une décision avant le Tour de France?

    Bien des ennuis pour Alberto Contador

    Bien des ennuis pour Alberto Contador.

    Après l’Union cycliste internationale la semaine dernière, c’est au tour de l’Agence mondiale antidopage (AMA) de faire appel de l’absolution accordée à Albert Contador.  Avec cette annonce, tout est en place pour qu’une décision soit rendue avant le départ du Tour de France.

    L’AMA profitait d’un délai supplémentaire avant de prendre position. Sa décision rapide permet aux procédures de s’engager. L’affaire est néanmoins complexe et le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui sera appelé à trancher, sera sur la sellette.

    Rappelons que Contador, victime d’un contrôle positif au clenbutérol lors du dernier Tour de France, soutient avoir été victime d’une contamination alimentaire. La Fédération espagnole, après une longue réflexion, a accepté cette excuse. C’est cette décision qui est portée en appel par l’UCI et l’AMA.

    Le geste de l’AMA, même s’il s’inscrit dans la continuité de celui de l’UCI, n’augure rien de bon pour Contador. L’AMA a choisi de faire appel après une étude minutieuse du dossier. C’est donc dire que les prétentions de Contador ne l’ont pas convaincue.

    Au plan de la justice sportive, compte tenu des retombées internationales, l’affaire Contador est une des plus importantes de l’histoire. De nombreux avocats, parmi les plus reconnus d’Europe en la matière, travailleront à ce dossier.

    La direction du Tour de France souhaite que le TAS tranche avant le départ du Tour  le 2 juillet prochain. Voici ce que son directeur, Christian Prudhomme, déclarait au quotidien L’Équipe la semaine dernière.

    Ce qui nous intéresse, c’est qu’il y ait un point final, un épilogue à cette affaire. Nous avons hâte qu’il y ait une décision définitiveLe TAS est la plus haute juridiction sportive. Nous ne voulons non pas une réponse, mais LA réponse. Nous avons déjà trop attendu. Je ne peux pas imaginer que nous n’ayons pas de réponse avant le départ du Tour.”

    Imaginez la situation si la décision n’était pas rendue avant le départ du Tour et que Contador remportait de nouveau l’épreuve. Si le TAS le jugeait coupable par la suite, deux de ses victoires seraient ternies. Celle de 2010, évidemment, et celle de 2011, puisque le départ aurait  dû lui être interdit.

    Le TAS en est parfaitement conscient et on peut s’attendre à une décision à la fin du mois de juin.


    • “La Fédération espagnole, après une longue réflexion, a accepté cette excuse.”

      J’adore cette phrase. Elle contient tellement d’ambiguïté et de sous-entendus.

      Est-ce que cette longue réflexion a permis à des ententes secrètes de prendre le pas sur une décision purement sportive?

      Est-ce que cette longue réflexion a donné lieu à une longue justification, ou plutôt une courte justification appuyée par la phrase “après longue réflexion…”?

      Est-ce que cette longue réflexion avait été entamée avant que la Fédération espagnole ne propose d’abord une suspension d’un an, ou n’a-t-elle été amorcée qu’après que Contador eut contesté cette suspension?

      Est-ce que cette longue réflexion a été influencée par la prise de position (via Twitter) du premier ministre espagnol en faveur de Contador? Et depuis quand le premier ministre intervient-il dans des procès, sportifs ou autres?

      Il paraît que le règlement par lequel Contador a été trouvé coupable de dopage est contraire à la loi constituion espagnole. Peut-être pourrait-on laisser Contador courir en Espagne seulement?

      En lisant les articles sur cyclingnews.com, il ne me semble pas clair si c’est la Fédération qui doit prouver que le dopage était volontaire, ou si c’est Contador qui doit prouver qu’il ne l’était pas. Je sais que, règle générale, c’est l’accusateur qui doit prouver la faute, mais la question est différente, puisqu’il est acquis que Contador avait du Clenbuterol dans ses échantillons. Si, à l’avenir, il est nécessaire de prouver que l’athlète s’est délibérément dopé, il risque de ne plus y avoir beaucoup d’athlètes condamnés.

      Puisqu’il y a eu contrôle positif, c’est à Contador de démontrer son innocence. À lire, cet article de novembre dernier qui donne une bonne indication de l’opinion de l’AMA dans ce dossier. La thèse de la viande contaminée est rudement écorchée.

      Philippe.

    • J’ai bien hâte de voir ce qui ressortira de cette affaire. Je pense que l’UCI a été obligée de réagir suite aux allégations de Floyd Landis. Je vous réfère d’ailleurs à un article de Pierre Foglia – La mort blanche – , qui parlait d’une entrevue avec l’ancien coureur cycliste. Non seulement l’entrevue en dit long sur le monde du cyclisme professionnel, elle met en accusation l’UCI de copinage avec certains athlètes pour les protéger.

      Contador n’aurait pas dû courir cette année, et ne devrait pas participer aux grandes classiques et grands tours. Qu’il soit jugé comme n’importe quel autre cycliste, soit impartialement. Testé positif? Bani deux ans. Et s’il désire prendre sa retraite, qu’il le fasse.

      Ce sport est l’un des plus beaux au monde. Par contre, l’appat de l’argent et de la célébrité pousse les athlètes à se doper pour performer. Il faut ajouter à cela que les courses, surtout le Tour de France, sont tellement folles dans ce qu’elles demandent aux athlètes, que le dopage devient pratiquement nécessaire pour la compléter dans les temps. C’est non seulement plus de vérifications plus serrées qui sont nécessaires, c’est aussi une révision de ce que l’on demande à des machines humaines qui ne peuvent pas donner autant d’énergie en si peu de temps.

    • J’adore le tour de France que je regarde assidûment au canal Évasion.Armstrong va me manquer et si en plus Contador n’y est pas ou sera la compétition et avec qui ?

    • @patatipatata il y aura encore beaucoup de competition si Contador est exclu entre les Schleck, Menchov, Evans, Sastre et autres Sanchez, Basso, Gesink…. Un p’tit 2$ sur Andy Schleck.

    • Dans le cas de sire Contador, je ne peux malheureusement pas dire que je suis impartial, car je le déteste cordialement. Je lui trouve tous les défauts (pédant, prétentieux, profiteur…).
      Comme le dit Éditaux, s’il est coupable, qu’il soit puni comme n’importe quel autre coureur. Et s’il décide de prendre sa retraite, soit, qu’il se retire dans ses terres, le monde ne s’en portera pas plus mal.
      Pour ce qui est de la compétition, patatipatata semble croire que Contador a remporté le Tour avec une avance de quelques heures… et pourtant…

    • Merci pour le lien.

      Effectivement, la théorie de la viande contaminée ne semble pas du tout plausible. Et pourtant, les informations dans cet article étaient connues de la Fédération espagnole avant qu’elle rende son jugement “après longue réflexion”…

    • Andy Schleck est prêt, le TDF n’aura pas à lui enlever 2 victoires…

    • N’empêche que Contador a offert toute une performance. Landis plus encore lors de la fameuse étape. N’est-ce pas Jacques Ancquetil qui a dit qu’on ne gagne pas le Tour à l’eau claire (ou en l’occurrence, Paris-Bordeaux)?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    D L Ma Me J V S
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité