Philippe Cantin

Archive, mars 2011

Jeudi 31 mars 2011 | Mise en ligne à 9h09 | Commenter Commentaires (61)

Déclaration inquiétante

Le Canadien est dans un profond pétrin.

Le Canadien est dans un profond pétrin.

Pardon? Ai-je bien lu? Hélas, oui…

Voici ce que Roman Hamrlik a déclaré à mon collègue Marc Antoine Godin après le revers du Canadien, mercredi, contre les Hurricanes de la Caroline, à propos des ennuis de l’équipe à l’étranger:

“Ce n’est rien de neuf, nous en avons arraché toute l’année sur la route. Nous ne sommes pas en mesure de nous donner du rythme. Nous ne sommes pas prêts mentalement et nos erreurs nous coûtent cher.”

Pas prêts mentalement? Alors qu’une place en séries éliminatoires est en jeu? J’avoue ma surprise. La préparation mentale, c’est d’abord une affaire de concentration et de clarté dans les objectifs personnels et collectifs au cours d’un match.  Si les joueurs de Jacques Martin n’affichent pas les meilleures dispositions à cet égard, cela sent très mauvais pour la suite des choses.

Une telle déclaration, au sein d’une équipe comptant un petit nombre de joueurs expérimentés, serait légèrement plus compréhensible.

Mais dans un vestiaire qui compte Brian Gionta, Scott Gomez, Michael Cammalleri, Tomas Plekanec et Hamrlik lui-même, c’est le signe d’un malaise profond et, surtout, d’une absence criante de leadership.

Cette équipe est peut-être dans un pétrin encore plus important qu’il n’y paraît à première vue.

Lire les commentaires (61)  |  Commenter cet article






Mercredi 30 mars 2011 | Mise en ligne à 10h16 | Commenter Commentaires (8)

Une décision avant le Tour de France?

Bien des ennuis pour Alberto Contador

Bien des ennuis pour Alberto Contador.

Après l’Union cycliste internationale la semaine dernière, c’est au tour de l’Agence mondiale antidopage (AMA) de faire appel de l’absolution accordée à Albert Contador.  Avec cette annonce, tout est en place pour qu’une décision soit rendue avant le départ du Tour de France.

L’AMA profitait d’un délai supplémentaire avant de prendre position. Sa décision rapide permet aux procédures de s’engager. L’affaire est néanmoins complexe et le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui sera appelé à trancher, sera sur la sellette.

Rappelons que Contador, victime d’un contrôle positif au clenbutérol lors du dernier Tour de France, soutient avoir été victime d’une contamination alimentaire. La Fédération espagnole, après une longue réflexion, a accepté cette excuse. C’est cette décision qui est portée en appel par l’UCI et l’AMA.

Le geste de l’AMA, même s’il s’inscrit dans la continuité de celui de l’UCI, n’augure rien de bon pour Contador. L’AMA a choisi de faire appel après une étude minutieuse du dossier. C’est donc dire que les prétentions de Contador ne l’ont pas convaincue.

Au plan de la justice sportive, compte tenu des retombées internationales, l’affaire Contador est une des plus importantes de l’histoire. De nombreux avocats, parmi les plus reconnus d’Europe en la matière, travailleront à ce dossier.

La direction du Tour de France souhaite que le TAS tranche avant le départ du Tour  le 2 juillet prochain. Voici ce que son directeur, Christian Prudhomme, déclarait au quotidien L’Équipe la semaine dernière.

Ce qui nous intéresse, c’est qu’il y ait un point final, un épilogue à cette affaire. Nous avons hâte qu’il y ait une décision définitiveLe TAS est la plus haute juridiction sportive. Nous ne voulons non pas une réponse, mais LA réponse. Nous avons déjà trop attendu. Je ne peux pas imaginer que nous n’ayons pas de réponse avant le départ du Tour.”

Imaginez la situation si la décision n’était pas rendue avant le départ du Tour et que Contador remportait de nouveau l’épreuve. Si le TAS le jugeait coupable par la suite, deux de ses victoires seraient ternies. Celle de 2010, évidemment, et celle de 2011, puisque le départ aurait  dû lui être interdit.

Le TAS en est parfaitement conscient et on peut s’attendre à une décision à la fin du mois de juin.

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






Mardi 29 mars 2011 | Mise en ligne à 20h07 | Commenter Commentaires (13)

Enfin, un but! Et puis un autre!!!

Le record de 1928 est sauf!

Le record de 1928 est sauf!

Oui, la disette est finie!

Le Canadien a enfin marqué un but après avoir subi trois blanchissages consécutifs.

Ce moment quasi-historique s’est produit à 12:56 de la première période.

L’auteur de l’exploit: Roman Hamrlik.

Puis, onze secondes plus tard, Mathieu Darche a poussé le Canadien en avant 2-0.

Le record de 1928 – quatre blanchissages de suite – n’est donc pas brisé.

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2011
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité