Philippe Cantin

Archive du 18 janvier 2011

Mardi 18 janvier 2011 | Mise en ligne à 14h54 | Commenter Commentaires (32)

Profite de la tribune, Sidney!

Sidney Crosby sera-t-il au match des étoiles?

Sidney Crosby sera-t-il au match des étoiles?

Sous la plume de David Shoalts, le Globe and Mail, rapporte aujourd’hui que Sidney Crosby songe à boycotter le week-end des étoiles à la fin du mois, en Caroline du nord. Il serait furieux contre la direction de la LNH qui n’a pas imposé de sanction à David Steckel, des Capitals, et Victor Hedman, du Lightning, qui l’ont frappé à la tête, lui infligeant une commotion cérébrale.

Crosby a nié l’information, affirmant à ESPN que «ce n’est même pas proche d’être vrai». «Je n’ai pas déclaré forfait. J’espère que mon état s’améliorera ces prochains jours. Il y a quand même de minces chances que je puisse y être. C’est ce que je souhaite. Si je peux y être, j’y serai. Il y a des jours où ça va bien. D’autres où c’est plus difficile.»

Qu’il soit en mesure de jouer ou non, souhaitons que Crosby soit présent. Le match des étoiles représente une formidable tribune pour faire valoir son point de vue. Des journalistes de plusieurs villes du circuit seront présents et ce sera l’occasion idéale pour le numéro 87 de rappeler la LNH à l’ordre. Si quelqu’un peut militer pour un resserrement des règlements, c’est bien Crosby.

À mon premier tour de piste comme chroniqueur de sport, les journalistes attendaient avec impatience les déclarations de Wayne Gretzky au match des étoiles. Pour s’amuser, on surnommait sa conférence de presse le State of the League speech, un clin d’oeil au discours annuel du président des États-Unis sur l’état de l’Union américaine. Crosby est le nouveau joueur dominant de la LNH et doit s’exprimer sur ces questions. Même si ça brise le party de Gary Bettman.

Lire les commentaires (32)  |  Commenter cet article






Mardi 18 janvier 2011 | Mise en ligne à 9h26 | Commenter Commentaires (2)

Une Guinness pour Zenyatta!

L'entraîneur John Shirreffs verse sa Guinness à Zenyatta (photo: ESPN)

L'entraîneur John Shirreffs verse sa Guinness à Zenyatta (photo: ESPN)

Un cheval qui aime la bière, la Guinness en plus, ce n’est pas banal. Mais la vérité, c’est qu’il n’y a rien de banal à propos de Zenyatta, cette fabuleuse jument qui a remporté hier soir, à Miami, le titre de cheval de l’année.

Cet honneur conclut l’improbable carrière de cette extraordinaire machine de course qui a conquis le coeur des Américains. En raison de ses succès répétés face à ses adversaires de l’autre sexe, Zenyatta est devenue une folkhero et fut l’objet de nombreux reportages dans les journaux et les magazines. La prestigieuse émission d’affaires publiques “60 minutes” du réseau CBS lui a consacré un long segment en octobre dernier.

Zenyatta a gagné ses 19 premières courses avant de s’incliner devant Blame, le 6 novembre, à son dernier départ en carrière dans la finale du Breeders’ Cup, la Coupe des éleveurs. Payée 60 000$ en 2005, elle a rapporté plus de 7 millions en bourses à ses propriétaires. Mais on se souviendra surtout d’elle en raison de l’intérêt suscité par ses performances, même auprès des gens ne s’intéressant pas aux courses de chevaux.

En après-midi aujourd’hui, comme à tous les jours, Zenyatta boira la Guinness que son entraîneur versera dans son bol. Elle aura raison de fêter. Tous les détails ici.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2011
    D L Ma Me J V S
        fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité