Le Big blogue de Londres

Archive de la catégorie ‘Terrorisme’

Jeudi 13 octobre 2011 | Mise en ligne à 13h38 | Commenter Commentaires (15)

Un ancien de Guantanamo renvoyé de Montréal

Ex-Guantanamo-Bay-inmate--007

Moazzam Begg, né à Birmingham, a été détenu trois ans à Guantanamo Bay. Relâché en 2005 par George Bush, il a voyagé partout dans le monde en tant que porte-parole de l’organisation Cageprisoners, dont la mission est de dénoncer le sort “des prisonniers de Guantanamo Bay et d’autres suspects détenus dans le cadre de la guerre contre le terrorisme.”

Le controversé militant, qui refuse à ce jour de condamner les talibans, n’a jamais eu d’ennuis avec les autorités des pays qu’il a visités…sauf le Canada.

Moazzam Begg a été intercepté par les douaniers montréalais lundi. Il avait le choix entre faire appel de la décision et attendre de connaître son sort dans un centre de détention, ou reprendre le premier avion pour la Grande-Bretagne. Il est reparti. Il a écrit une chronique dans The Guardian où il accuse le Canada d’agir comme un gardien de Guanatanmo Bay. C’est la seconde fois que l’ancien prisonnier tente d’entrer au Canada sans succès. Il voulait être à Montréal pour rencontrer Maher Arar, Abdoullah Almalki, et la famille d’Omar Khadr, dont il a été témoin des mauvais traitements à Guantanamo Bay.

Lire les commentaires (15)  |  Commenter cet article






Lundi 16 mai 2011 | Mise en ligne à 13h07 | Commenter Commentaires (9)

La reine, cible de terroristes?

Le secteur du palais de Buckingham a été fermé à la circulation ce matin après une alerte à la bombe, visant, semble-t-il, la famille royale.

La reine Élisabeth visitera la république d’Irlande demain, le premier séjour d’un monarque anglais depuis 1911. Un siècle. Son grand-père, George V, avait visité l’Ulster dix ans avant un accord sur son indépendance qui a mené à une horrible guerre civile de deux ans (voir l’excellent The Wind That Shakes the Barley, de Ken Loach). Et à la partition de l’Irlande, désormais divisée entre le Nord et le Sud.

Malgré l’accord de paix entre républicains catholiques et protestants unionistes en 1998, des factions de républicains extrémistes sont demeurées actives.

La preuve: l’envoi d’un message codé hier, indiquant qu’une attaque terroriste à Londres était imminente. Pour vous donner une idée du sérieux de la menace, à Dublin, capitale de l’Irlande, des bouches d’égout ont été scellées (pour éviter la dissimulation d’explosifs) et des quartiers entiers, complètement bouclés.

Environ 80% des Irlandais appuient la venue de la reine, même si cela risque de réveiller de douloureux souvenirs. Marquera-t-elle la fin d’un chapitre sombre dans les relations entre la république et l’ancien empire? La balle est dans le camp des dissidents républicains.

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






Lundi 9 mai 2011 | Mise en ligne à 8h33 | Commenter Commentaires (25)

Des louanges pour “sheikh” Oussama

article-0-0BEFE09B00000578-588_634x411

Il y a près de trois millions de personnes de confession musulmane en Grande-Bretagne. Je répète: trois millions. La grande majorité, des bons citoyens. J’en croise chaque jour à Londres. Les Libanais à mon épicerie Phoenicia, toujours souriants et prêts à discuter de température comme de politique dans le Levant. Les Iraniens à ma poissonnerie, qui arrondissent à la baisse mes prix avec un clin d’oeil. Les musulmans ne me font pas peur. J’ai trop souvent été l’objet de leur hospitalité légendaire, comme ce fut le cas encore la semaine dernière, lors d’un séjour à Istanbul.

Rien à voir avec les quelques dizaines d’extrémistes, de fanatiques qui manifestaient leur colère devant l’ambassade américaine suite à la mort d’Oussama Ben Laden la semaine dernière. Anjem Choudary, leur chef, est certainement dans le radar des services de sécurité, le MI5. Avec son comparse, Omar Bakri Muhammad, qui fut déporté en 2005, il a été à la tête de l’organisation al-Muhajiroun, bannie en 2010. Il a depuis fondé “Musulmans contre les croisades”.

J’ai parlé de cette organisation dans un reportage il y a deux semaines. À quelques jours du mariage du prince William, elle avait mis en ligne des messages haineux envers la famille royale. Elle faisait croire qu’une attaque coïnciderait avec le grand jour. Rien n’est arrivé. Même pas une pancarte n’a été brandie. Les musulmans que j’ai aperçus se réjouissaient, comme les autres.

Charlatan de l’extrémisme ou prophète de malheur, Anjem Choudary est toujours en liberté. Il radicalise des jeunes esprits échevelés, les rend mûrs pour des organisations encore plus dangereuses, celles qui ne crient pas au loup. L’exiler serait difficile puisqu’il est né en Angleterre. Les agents du MI5 rongent-ils leur frein en attendant d’accumuler assez de preuves accablantes?

Lire les commentaires (25)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité