Le Big blogue de Londres

Archive de la catégorie ‘Syrie’

Lundi 13 juin 2011 | Mise en ligne à 12h39 | Commenter Commentaires (19)

Le fantasme de la lesbienne syrienne

Free-Amina-007

Eh oui, c’était un canular. La présumée blogueuse syrienne et, par-dessus tout, lesbienne était en fait un quadragénaire américain étudiant à Édimbourg. Déception générale dans les salles de nouvelles. Depuis le début du Printemps arabe, les journalistes s’évertuent à mettre des visages sur la masse révolutionnaire. De Mohamed Bouazizi en Tunisie jusqu’au petit Hamza Ali en Syrie. Leurs histoires, leurs sacrifices sont des catalyseurs de changement, de l’huile sur la flambée de révoltes.

Or, Amina Abdallah Arraf al Omari s’est révélée être Tom MacMaster. Il explique un peu maladroitement ses intentions dans le dernier billet du blogue fictif. Surtout par défi personnel. (Voir une entrevue via Skype ici.)

Il avait créé un personnage trop beau, du genre qui fait saliver les journalistes comme moi: une militante syrienne qui affiche son homosexualité en plein coeur de la révolution. Des confrères ont rapidement blâmé M. MacMaster, disant que son canular n’avait pas servi la cause des gais et lesbiennes arabes. À mon avis, ils sont plutôt furieux d’avoir été bernés. Et de constater qu’une histoire en or était, en vérité, faite de tôle.

Lire les commentaires (19)  |  Commenter cet article






Jeudi 30 octobre 2008 | Mise en ligne à 9h34 | Commenter Aucun commentaire

La Syrie, la suite

dscn2998.JPG

(Désolée pour mon silence d’hier, j’étais clouée au lit avec la fièvre. Un cadeau de départ de la Syrie peut-être…)

Je viens de recevoir un message d’un ami syrien. Il me dit que les gens de la rue à Damas sont très en colère contre l’attaque américaine dans l’Est du pays qui a fait huit morts. Il y a eu des manifestations aujourd’hui et le gouvernement syrien a ordonné la fermeture du centre culturel américain et d’une école américaine.

Comme je le mentionnais il y a deux jours, le sentiment anti-américain s’était apaisé en Syrie. Il avait atteint son paroxysme suite à l’invasion irakienne en 2003. L’ambassade américaine avait été attaquée par des manifestants.

Un effet prévisible de cette nouvelle attaque américaine pourrait être un regain de popularité pour le dictateur Bachar Al-Assad. Sa photo, déjà omniprésente dans la ville, ornait les placards des manifestants aujourd’hui. Décidemment, je suis retournée à Londres un jour trop tôt…

Sinon, la suite de mes réponses à vos questions.

À pierrejcallard, je n’ai pas été témoin personnellement de répression mais j’ai rencontré beaucoup de gens qui ont passé du temps en prison. Les militaires et les policiers sont partout. Les gens évitent de parler politique, ils savent comment agir pour ne pas avoir d’embrouilles. Contrairement aux militants politiques, aux activistes pour les droits humains et aux blogueurs.

À Caocote, je n’avais pas vraiment d’attentes face à ce voyage alors je ne peux dire que j’avais des préjugés (c’est le troisième pays musulman que je visite). Oui, il y a beaucoup de Libanais en Syrie, surtout depuis la guerre d’Israël contre le Hezbollah en 2006. Ç’a été peu rapporté dans les médias mais des milliers de Libanais se sont réfugiés en Syrie où ils ont été très bien accueillis. Certains ont décidé d’y rester. Beyrouth (une ville magnifique) est seulement à quelques heures de route de Damas.

Les commentaires sont fermés  |  Commenter cet article






Mardi 28 octobre 2008 | Mise en ligne à 15h04 | Commenter Aucun commentaire

La Syrie: vos questions (première partie)

Voici quelques réponses à vos questions.

nicolas_racine se demande si le régime de Bachar Al-Assad est moins pire que celui de son père. Les avis divergent. J’ai rencontré un expert de cet avis parce que la torture serait moins répandue dans les prisons et les sentences, moins longues. Un autre m’a dit non parce que à l’époque d’Hafez Al-Assad, les moyens de communication comme l’internet n’étaient pas si développés. Le régime d’Al-Assad fils interdit plusieurs sites internet dont YouTube et Facebook. Un troisième intellectuel m’a dit que c’était du pareil au même.

À propos de l’attaque américaine en Syrie, je crois que c’est un très mauvais “timing” de la part de l’administration américaine. C’est une tactique qu’elle fait souvent au Pakistan: frapper ce qu’elle considère comme des camps d’entraînement de djihadistes, souvent sans le consentement des autorités pakistanaises. Or, le Pakistan est un allié des États-Unis. Pas la Syrie, du moins pas encore. Le président syrien a fait quelques gestes d’ouverture vers l’Ouest dernièrement, entre autres en annonçant l’ouverture d’une ambassade syrienne au Liban, un pays qu’il considérait comme son arrière-cour jusqu’à récemment (les forces syriennes se sont retirées du Liban en 2005 suite à l’assassinat de l’ancien premier ministre libanais Rafiq Hariri). Nul doute que cette attaque remet en cause l’apaisement du sentiment anti-américain du régime et des Syriens.

Pour répondre à gilmour, je dois dire que les Damascènes sont très accueillants et très curieux. Les hommes sont parfois, disons, intenses avec les femmes étrangères (ce qu’un ami syrien a surnommé la “taxe d’accueil” qu’elles doivent payer) mais je ne me suis jamais sentie en danger. Damas est une ville très sécuritaire et, oui, de plus en plus touristique. J’ai vu des dizaines et des dizaines de touristes défiler devant la mosquée d’Omayyad ou les colonnes romaines qui tiennent bon dans la vieille ville. Damas est aussi une destination très populaire auprès des étudiants de langue arabe. D’ailleurs, tout le monde se prend pour un prof d’arabe maintenant à Damas, surtout les chauffeurs de taxi.

À marc-aurèle gagnon, rassurez-vous, je n’ai pas eu à porter la burqa. J’essayais tout de même de me vêtir de façon un peu plus chaste, en couvrant mes avant-bras et en évitant les décolletés (les foulards sont très pratiques dans les pays musulmans…). Question de ne pas heurter les moeurs et de ne pas me faire de nouveaux “amis”. Toutefois, j’ai été étonnée de voir des Syriennes s’habiller pas mal plus sexy que moi, surtout des chrétiennes à ce qu’on m’a dit. Et elles ne se faisaient pas jeter des pierres dans la rue.

Pour ce qui est de mes reportages, ça viendra!

La suite de mes réponses demain. Ma’salama!

Quelques photos:

dscn2990.JPG

dscn2991.JPG

dscn3057.JPG

dscn3061.JPG

dscn3075.JPG

Les commentaires sont fermés  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité