Le Big blogue de Londres

Archive de la catégorie ‘Sexe’

Mardi 18 août 2009 | Mise en ligne à 8h55 | Commenter Commentaires (25)

Sus aux cartes de sexe

_45304036_phonecards_afp.jpg

Je me souviens de ma première visite à Londres. J’y étais pour seulement 24 heures. J’avais déboursé une somme rondelette pour un simple lit dans un dortoir d’un hôtel à Paddington. Je me suis promenée dans la capitale cette journée-là, l’air béat. Je tombais en amour. Un seul truc m’avait presque choquée: les supposées cartes de visite de prostituées qui tapissaient l’intérieur des légendaires boîtes téléphoniques. Les aguicheuses rivalisaient de provocation dans leurs poses.

La mairie de Londres va enfin s’attaquer aux réseaux de prostitution qui recrutent leur clientèle ainsi. L’adjoint de Boris Johnson, Kit Malthouse, veut travailler avec les principales compagnies de téléphonie cellulaire pour que les numéros affichés dans les cabines soient bloqués.

Cette initiative s’inscrit dans une campagne plus large visant à combattre le trafic d’esclaves sexuels. Les autorités craignent que les proxénètes profitent des jeux olympiques de 2012 pour faire entrer illicitement plus de prostituées au pays. Ce fut le cas à Sydney et Athènes. La police de Londres allouera 600 000 livres sterling (environ un million de dollars canadiens) pour les trois prochaines années à une unité spéciale qui tentera de secourir les victimes de ces réseaux criminels.

Il y aurait déjà plus de 18 000 esclaves sexuels au pays selon les autorités. À mon avis, ce n’est que la pointe de l’iceberg. Il me semble que 600 000 livres sterling en trois ans, c’est bien peu. Admettons que les policiers de l’unité soient payés 40 000 livres sterling par année. C’est alors l’équivalent du salaire de cinq agents pour trois ans. Est-ce suffisant pour une industrie qui brasse des millions chaque année?

Lire les commentaires (25)  |  Commenter cet article






Mardi 11 août 2009 | Mise en ligne à 11h20 | Commenter Commentaires (2)

Un iPod contre un test de chlamydia

article-1203082-05e32be6000005dc-760_468×655.jpg

Que faire pour attirer les jeunes vers les cliniques de dépistage de MTS? Leur offrir des gadgets électroniques. À Northamptonshire, une console Wii est tirée au hasard à chaque mois parmi ceux qui se sont fait testés pour la chlamydia. À Camden, dans le Nord de Londres, le prix de “participation” est un iPod. À Nottinghamshire, c’est un ordinateur portable Fujitsu. Pourquoi? Parce que les MTS gagnent du terrain. Un jeune adulte sur dix (dans les 16-24 ans) souffre de la chlamydia.

Ce n’est pas bête comme astuce. Malheureusement, cela provoque des titres comme “Couchez avec un étranger et gagnez un iPod” (Daily Mail). Je crois que cela fait partie du problème, cette hypocrisie ambiante face au sexe. La puritaine Grande-Bretagne a grandement besoin d’abandonner sa pudeur face à la sexualité active de ses jeunes.

(Merci à Steve Gagné pour m’avoir proposé ce sujet)

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Vendredi 15 mai 2009 | Mise en ligne à 10h42 | Commenter Commentaires (7)

Fini les photos sexy pour les soldats

img303204920bp8.jpg

Quelle est la lecture préférée des soldats en zone de guerre? Le cliché veut que ce soit Playboy et consorts. C’est connu, dans les années 40 et 50, les photos glacées des pin-ups comme Betty Page et Marilyn Monroe (en visite sur une base américaine en Corée sur la photo), hum, égayaient la routine des militaires.

À l’ère d’internet, on se doute que les soldats consultent d’autres sites que ceux des prévisions de la météo. Le tabloïd The Sun a révélé cette semaine que le ministère de la Défense britannique a banni le site “page three” pour ses soldats. Censuré. On y voit une belle collection de filles aux seins nus qui ont déjà orné la fameuse page trois du Sun.

“Les sites pour adultes n’ont rien à voir avec notre mission de défense”, a expliqué un porte-parole au Sun. Il faut dire que les soldats sont des employés du gouvernement et le ministère suit l’exemple de bien des employeurs qui ont barré les sites pornos de leur serveur.

Des filles qui ont eu l’immense honneur de figurer sur la page trois du Sun ont manifesté cette semaine devant le ministère. Je suis certaine que c’était un cri du coeur spontané, même si aucune n’a déchiré son mini t-shirt sur la place publique. Une des page-three girls a écrit dans le Sun que c’était “vraiment injuste”. Hooooon.

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité