Le Big blogue de Londres

Archive de la catégorie ‘Science’

Mercredi 24 octobre 2012 | Mise en ligne à 6h40 | Commenter Commentaires (28)

Six ans de prison pour ne pas avoir prédit l’imprévisible

63497-aquila-plus-ruines

Un séisme peut-il être imputable aux scientifiques qui ont manqué de le prédire? Selon la justice italienne, la réponse est affirmative. Lundi, six scientifiques italiens (dont l’ancien président de l’Institut national de géophysique et vulcanologie) ont été condamnés à six ans de prison ferme pour ne pas avoir vu venir l’important tremblement de terre à L’Aquila, en 2009, qui a fait plus de 300 victimes. Ils s’étaient réunis six jours avant le séisme meurtrier alors que des secousses se faisaient de plus en plus régulières dans la région. Ils avaient affirmé qu’il n’y avait pas lieu de croire qu’un important tremblement de terre allait survenir, tout en insistant qu’il était impossible d’en prédire la survenue.

La communauté scientifique est en état de choc. En plus de la peine de prison, les sismologues n’auront plus le droit de pratiquer leur profession et devront verser 9,1 millions d’euros aux parties civiles. Du délire. Le président de la Commission italienne “grands risques”, a démissionné en guise de protestation.

Les sismologues à l’international s’insurgent de l’absurdité de criminaliser l’ignorance professionnelle, car il n’existe pas de technologie fiable pour prédire les tremblements de terre. “C’est totalement surréaliste: on leur reproche de ne pas avoir alerté la population alors que nous ne savons pas à l’heure actuelle prédire les séismes”, a affirmé Robin Lacassin, expert français, à l’Express.

Face à ce verdict populiste, les condamnés pensent faire appel. Mais la méfiance entre la population et ses scientifiques s’est installée au fil des audiences. Dans ce climat actuel, “quel scientifique voudra exprimer son opinion sachant qu’il pourra finir en prison?”, s’est interrogé Stefano Gresta, le nouveau président de l’institut italien de géophysique.

Poser la question, c’est y répondre.

Lire les commentaires (28)  |  Commenter cet article






Mardi 16 mars 2010 | Mise en ligne à 11h21 | Commenter Commentaires (11)

Voir avec sa langue

Blind-soldier-Craig-Lundb-001

Je n’ai toujours pas compris comment cette technologie fonctionne mais j’ai l’impression qu’il s’agit d’une percée majeure pour les non-voyants. Un soldat britannique qui a perdu la vue dans une explosion en Irak en 2007 en a fait la démonstration cette semaine. Une caméra vidéo intégrée à des lunettes fumées envoie des signaux à une sorte de suçon doté de centaines d’électrodes. Les petits courants électriques envoyés au cerveau par voie buccale permettent à l’aveugle de percevoir des formes dans son environnement. Cette technologie est surnommée “vision linguale”.

On nage en pleine science-fiction. Vraiment impressionnant.

Voici la démonstration du soldat Craig Lundberg:

Lire les commentaires (11)  |  Commenter cet article






Mardi 3 novembre 2009 | Mise en ligne à 7h55 | Commenter Commentaires (58)

Bisbille à propos du cannabis

spliff_1514459c.jpg

Si votre conseiller sur la législation des drogues critiquait publiquement votre classification du cannabis, est-ce que vous continueriez à le consulter? Alan Johnson, ministre de l’Intérieur, a dit “enough”. Il a demandé la démission de David Nutt, le chef du comité de consultation sur l’abus des drogues. M. Nutt venait de critiquer ses patrons pour le durcissement de leur politique face au cannabis. Il a déclaré qu’ils ignoraient depuis des années ses recommandations de rétrograder la drogue dans la catégorie “C”, soit celle des drogues douces, pour des raisons politiques. Il faut dire que le Labour tente de se présenter comme le meilleur parti pour venir à bout de la petite criminalité.

Invité à s’expliquer dans les médias, il a affirmé que le gouvernement adoptait une position morale et politique face au cannabis, tout en niant les recherches scientifiques qui suggèrent que ses effets sont bénins. Il a aussi dû justifier son opinion que consommer de l’”ecstasy” était aussi dangereux qu’une promenade à dos de cheval. La marijuana est aussi moins dangereuse que l’alcool et le tabac, à son avis. On peut difficilement lui donner tort sur ce dernier point.

Dans ses entrevues, on perçoit une réelle frustration de prêcher dans le désert. D’ailleurs deux membres du comité ont démissionné par solidarité. Il a reçu des appuis de chroniqueurs et même de la part de l’ancien ministre de l’intérieur, Charles Clark, déçu qu’un scientifique ait été remercié pour si peu. Mais l’actuel ministre insiste qu’un conseiller ne peut pas faire campagne contre la politique du gouvernement qui l’emploie.

Le débat est reparti sur le système opaque de classification. Je donne le mot de la fin à l’excellent Philip Johnston: “Les ministres ont tellement salopé la loi qu’on se demande s’ils n’ont pas fumé l’herbe eux-mêmes.”

David Nutt explique sa position sur Sky News:

Lire les commentaires (58)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2011
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité