Le Big blogue de Londres

Archive de la catégorie ‘Irak’

Vendredi 5 novembre 2010 | Mise en ligne à 10h58 | Commenter Commentaires (9)

L’Abou Ghraib britannique

Désolée d’écrire ce matin sur un sujet aussi rabat-joie. Un billet plus léger viendra plus tard sur une campagne assez rigolote et sympa.

Pour le moment, je voulais vous faire part de révélations sur les abus horribles dont ont été victimes 200 anciens prisonniers irakiens. Pas un, pas 50, 200. Privation de sommeil, passage à tabac, menaces d’exécution et même torture aux électrochocs faisaient partie de leur quotidien sous la garde de gardiens britanniques. Certains détenus ont même été humiliés sexuellement par des soldates. Ça vous rappelle quelque chose? Vous vous souvenez de Lynndie England?

En lisant le compte-rendu des anciens prisonniers, exposé dans un tribunal de la Haute cour de Londres, j’ai pensé à l’essai de Naomi Klein The Shock Doctrine. Tout le premier chapitre est consacré aux techniques de torture développées entre autres à l’université McGill entre 1957 et 1964 pour la CIA. Elles sont drôlement similaires à ce que rapportent les plaignants.

Malgré les pressions de leur avocat sur le gouvernement pour ouvrir une enquête publique sur ces mauvais traitements systématiques, le ministère de la Défense ne veut pas en entendre parler.

La guerre, la sale guerre…

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






Vendredi 5 mars 2010 | Mise en ligne à 15h44 | Commenter Commentaires (20)

L’Irak, paradis sur Terre

20080508MortsIrak

Les abonnés de ma page Twitter savent que j’étais à la commission d’enquête sur l’Irak aujourd’hui. C’était au tour de Gordon Brown de passer devant le panel. Franchement, il a brillé. Il nous a fait oublier Gordon Brown-le-bourreau dépeint dans un récent essai qui a fait scandale. Si vous voulez savoir ce qui a été dit, allez faire un tour ici ou ici, ou attendez mon article de demain.

L’atmosphère était pas mal moins électrique qu’au passage de Blair à la commission. Moins de journalistes, beaucoup, beaucoup moins de manifestants.

Il y a tout de même eu un moment dans la salle de presse où nous avons tous été consternés. Pas à cause du discours de Brown. À la clôture de l’audience, le commissaire John Chilcot a affirmé le plus sérieusement du monde: “La vie en Irak est maintenant incomparablement meilleure que sous Saddam, malgré tout, des actes terroristes se poursuivent…” Incomparablement meilleure que sous Saddam? J’ai cru avoir mal entendu pendant quelques secondes. Quand des journalistes ont rouspété dans la salle, j’ai compris que je n’avais pas halluciné.

Bonjour l’impartialité!

Comment un commissaire d’une enquête indépendante peut-il être aussi complaisant envers un ancien ministre du cabinet qui a envoyé les troupes en Irak? Avait-il seulement ouvert le journal cette semaine? Il y a eu des dizaines de morts à la veille des élections. Chilcot aurait pu jouer un peu plus à la comédie au lieu de parader son jupon de la sorte.

D’ailleurs, plusieurs observateurs trouvent que cette commission manque de muscle.

Le problème c’est que tout ce beau monde a déjà frayé ensemble. Chilcot était un haut fonctionnaire bien connu au Parlement jusqu’à sa retraite en 1997. Un autre du panel, l’ancien ambassadeur à Moscou Sir Roderic Lyne, se faisait appeler “Rod” par Alastair Campbell, l’ancien bras droit de…Tony Blair.

Un beau gaspillage d’argent finalement, cette commission.

(Photo: Reuters)

Lire les commentaires (20)  |  Commenter cet article






Mardi 26 janvier 2010 | Mise en ligne à 10h23 | Commenter Commentaires (28)

“M. Blair, vous êtes en état d’arrestation”

tony-blair-in-copenhagen-002.jpg

Plus que trois jours avant l’audience très attendue de Tony Blair à la commission d’enquête sur l’Irak. Le célèbre journaliste et militant de gauche, George Monbiot, un genre de Noam Chomsky moins intellectuel, en profite pour offrir une rançon à toute personne qui procède à son “arrestation citoyenne” pour le massacre perpétré en Irak.

Ce n’est pas une blague. Monbiot a mis en ligne un site internet où il recueille des dons pour la rançon et où il explique les précautions légales qu’un citoyen doit prendre pour arrêter Blair. Tout d’abord, la loi britannique stipule que tout citoyen peut arrêter un suspect s’il a des raisons de croire qu’il a commis un acte criminel (même chose au Canada). Le crime de Blair, écrit Monbiot, est d’avoir attaqué l’Irak sans avoir épuisé les recours diplomatiques et sans avoir attendu une seconde résolution de l’ONU. Dans ce dernier cas, la loi internationale spécifie que l’aval de l’ONU n’est pas nécessaire si le pays, dans ce cas-ci la Grande-Bretagne, est attaqué.

Il a du culot ce Monbiot. Il a lui-même déjà tenté une arrestation citoyenne envers John Bolton, l’ancien ambassadeur américain, hyper arrogant, à l’ONU. Il a été éconduit par deux “gorilles” avant même d’arriver à quelques mètres de l’Américain.

Vous croyez que personne ne se portera volontaire pour arrêter Blair? Rien n’est moins sûr. Même sept ans plus tard, les Britanniques ne lui ont pas pardonné d’avoir attaqué l’Irak contre leur gré. Souvenez-vous, ils étaient plus d’un million à manifester dans les rues, du jamais vu.

Et la rançon? En 24 heures, Monbiot a déjà amassé 6000 livres sterling.

Lire les commentaires (28)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité