Le Big blogue de Londres

Archive de la catégorie ‘Faits divers’

Mercredi 17 octobre 2012 | Mise en ligne à 11h16 | Commenter Commentaires (5)

Voler un Picasso comme une barre de chocolat

2238175_picasso-300-385

Tôt ce matin, des cambrioleurs ont pénétré le musée du Kunsthal dans les Pays-Bas. Ils se sont servis comme à un buffet. Eh hop, un Picasso, un Lucian Freud, deux Monet…Une rafle de sept tableaux valant des dizaines de millions d’euros.

Les enquêteurs n’ont aucune piste pour l’instant. Lorsque des agents ont accouru sur les lieux au son de l’alarme, les voleurs avaient déjà pris le maquis.

Les musées sont-ils des passoires ou quoi? On dirait que le vol d’un chef-d’oeuvre est maintenant plus facile qu’ouvrir un compte de banque en Italie.

Dans le milieu muséal, on remarque une montée en flèche des tentatives de vol et de vandalisme depuis une décennie. La Norvège remporte sans doute la palme dans ce triste palmarès. Même l’excellente Tate Modern n’est pas à l’abri. La semaine dernière, un soi-disant artiste polonais a défiguré un Rothko valant 50 millions de livres sterling.

La crise économique pourrait en être la cause. Les conservateurs de musées, serrés dans leur budget, cèderaient au laxisme.

Dans le cas du Kunsthal, les grandes baies vitrées de l’unique salle d’exposition, située au rez-de-chaussée, étaient presque une invitation au cambriolage. Les chef-d’oeuvre en question sont bien sûr invendables sur le marché et ornent peut-être déjà les murs d’un collectionneur richissime, qui aurait commandité le vol. Mais la réalité est probablement beaucoup moins glamour qu’Ocean’s Eleven de Soderbergh. Les voyous réaliseront peut-être bientôt que les toiles leur sont inutiles puisque personne ne veut s’en approcher.

Le cas échéant, on espère qu’elles réapparaîtront sur le seuil du Kunsthal.

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Mercredi 2 mai 2012 | Mise en ligne à 11h29 | Commenter Commentaires (7)

Des missiles sur les toits de Londres

Les résidents de l’Est de Londres devaient se trouver chanceux d’être à proximité du parc olympique. Jusqu’à vendredi dernier. Le ministère de la Défense a annoncé son intention d’installer des lance-missiles sur les toits d’une demi-douzaine d’immeubles à logements. En cas d’une attaque terroriste de style du 11 septembre.

Le MOD mettra à l’essai cette stratégie lors d’un exercice de simulation d’attaque terroriste ce week-end. Des armes ont déjà été installées sur les toits.

Les résidents sont sous le choc. Loin de se sentir mieux protégés, plusieurs d’entre eux disent qu’ils se sentiront plus vulnérables si le projet va de l’avant. Certains sont carrément furieux et disent ne pas avoir été consultés.

À voir ci-dessus, la vidéo de Brian Whelan qui confronte un représentant du ministère et lui demande, avec justesse: “Vous avez eu cinq ans pour bâtir une base de lance-missiles, pourquoi ne l’avez-vous pas fait?” Touché.

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Lundi 30 avril 2012 | Mise en ligne à 10h31 | Commenter Commentaires (13)

Le pire aéroport où atterrir

En février dernier, j’ai atterri à Heathrow après un vol de nuit de 12 heures. Vous savez sans doute ce que c’est. Vous débarquez de l’avion et votre seule envie est d’en finir au plus vite avec les douanes pour rentrer à la maison, prendre une douche, retrouver le confort de son lit. Eh bien, ma mâchoire a décroché lorsque j’ai vu la longueur de la file d’attente. Les traits tirés, des gens attendaient patiemment le long des corridors, à des dizaines et des dizaines de mètres de l’aire d’attente normale.

J’ai attendu presque deux heures. La section des détenteurs de passeports non-européens était desservie par trois ou quatre douaniers. C’était ridicule. Même dangereux. “Des passagers peuvent avoir des conditions médicales, s’évanouir dans la file d’attente”, ai-je dit, de mauvaise humeur, à la douanière qui souriait sous son hijab. “Je comprends…Vous savez, le gouvernement a coupé 150 à 200 postes de douaniers alors qu’il avait promis de ne pas sacrifier d’emplois de première ligne”, a-t-elle répondu. Maudite sacro-sainte austérité.

La situation a empiré. Des voyageurs ont attendu trois heures la semaine dernière. La situation est si critique que du personnel de l’agence des frontières britanniques (UKBA) est dépêché de Manchester pour réduire les files d’attente.

Évidemment, les jeux olympiques viennent à l’esprit. Comment diable l’aéroport va-t-il supporter un nombre record de voyageurs lorsque la situation dérape avec un flux normal? Le maire Boris Johnson a expliqué à la ministre de l’Intérieur que le chaos donnait une terrible impression de Londres. Ben quin.

Alors petit conseil, si vous comptez venir à Londres cet été, prenez le bateau. Ou volez avec une compagnie de vols nolisés établie à l’aéroport Gatwick.

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2011
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité