Le Big blogue de Londres

Archive de la catégorie ‘Extrêmisme’

Vendredi 11 novembre 2011 | Mise en ligne à 12h28 | Commenter Commentaires (20)

Des extrémistes de l’islam bannis

article-0-0D515B3A000005DC-226_468x687

Je vous ai déjà parlé dans cette tribune d’Anjem Choudary et ses “Musulmans contre les croisades”, énième réincarnation d’Al-Mouhajiroun, qui fut interdite en 2006.

Le ministère de l’Intérieur est sorti de son inertie face à ce groupuscule dont les membres glorifient Oussama Ben Laden et brûlent des coquelicots, symboles à leurs yeux de l’impérialisme britannique. À la veille du jour du Souvenir, la ministre Theresa May a officiellement criminalisé l’appartenance à “Musulmans contre les croisades”. Ils planifiaient une manifestation intitulée: “L’enfer pour les héros”.

Son site internet, principal outil de propagande, est maintenant inactif. Le domicile d’Anjem Choudary a été passé au peigne fin par la police aujourd’hui. Il a menacé de fonder une nouvelle organisation qui dénoncerait “le régime terroriste de la Grande-Bretagne”.

Les ennemis jurés de Choudary ont aussi été la cible d’une opération policière aujourd’hui: les membres de l’English Defence League. Plus d’une centaine étaient réunis dans un pub près de Trafalgar Square pour souligner le jour du Souvenir. Une rumeur (fausse, à mon avis) courait qu’ils allaient attaquer le camp des “indignés”, qui sont toujours au poste devant la cathédrale Saint-Paul.

Lire les commentaires (20)  |  Commenter cet article






Lundi 12 septembre 2011 | Mise en ligne à 14h12 | Commenter Commentaires (25)

Affrontements entre EDL et islamistes

“Elle est bonne, celle-là. Un groupe extrémiste qui dénonce l’extrémisme des autres.” C’était la réflexion de mon chauffeur de taxi alors que j’étais en route pour l’Est de Londres, où plus de mille membres de l’English Defence League étaient rassemblés pour dénoncer les islamistes du quartier de Tower Hamlets. C’était dans le cadre de mon portrait sur le groupe de pression d’extrême-droite, dont la seule raison d’être est la lutte contre l’”islamisation” de la Grande-Bretagne. Les boucheries halal et les tribunaux islamiques leur donnent de l’urticaire.

Une cinquantaine d’entre eux ont confronté hier une centaine de sympathisants au groupe Muslims Against Crusades (”Musulmans contre les croisades”) qui manifestaient devant l’ambassade des États-Unis pour scander des chants haineux et brûler un drapeau américain. Oui, le jour du dixième anniversaire du 11 septembre.

Des batailles ont éclaté devant un pub d’Edgware Road, où les cafés de narguilé abondent. Deux hommes ont été poignardés et hospitalisés.

Un truc qui m’a étonné dans la vidéo ci-dessus, c’est qu’on voit des policiers marcher tranquillement devant le groupe d’islamistes radicaux, alors que les membres de l’EDL avaient été immobilisés par un cordon policier la semaine d’avant. J’imagine que c’est à cause du très grand nombre d’islamophobes rassemblés à Tower Hamlets et de leur style provocateur. Certains d’entre eux n’hésitent pas à faire le salut nazi devant les caméras et à hurler :”Brûlez une mosquée!”

Toujours est-il que les forces de l’ordre envoient le mauvais message: les pincettes pour les uns, la méthode robuste pour les autres.

On m’a dit après la lecture de mon article de samedi: “Dis donc, ça brasse par chez vous!” Oui, ça brasse. Et c’est loin d’être terminé.

Une lueur d’espoir tout de même. Une poignée de musulmans étaient aussi présents hier. Sur leurs écriteaux, on pouvait lire: “Si vous voulez la charia, allez en Arabie Saoudite.”

Lire les commentaires (25)  |  Commenter cet article






Jeudi 23 septembre 2010 | Mise en ligne à 9h48 | Commenter Commentaires (25)

Autodafé du Coran: le pasteur Jones donne des idées

koran_1723200c

Vous souvenez-vous de Terry Jones, ce pasteur américain qui voulait brûler le Coran le 11 septembre dernier? Il n’est pas passé à l’acte mais la frénésie médiatique (brûlera? brûlera pas?) et l’intervention de la Maison Blanche lui ont offert une tribune inespérée (à lire ou relire: l’excellente chronique d’Agnès Gruda à ce sujet). Finalement, aucun Coran n’a été brûlé à Gainesville. Mais, il fallait s’y attendre, l’idée de l’illuminé a fait des petits.

À preuve, six hommes ont été arrêtés dans le Nord de l’Angleterre pour avoir brûlé deux exemplaires du Coran le 11 septembre dernier. Ils ont posté la vidéo de l’autodafé sur internet. Le visage voilé par des linges de vaisselle, ils versent de l’essence sur le livre en s’écriant: “Ceci est pour nos gars en Afghanistan!” Comme si Helmand était une province anglaise. Un de la bande hurle: “Le 11 septembre, journée internationale de l’autodafé du Coran!”

Heureusement, il s’agit d’un incident isolé accompli par quelques idiots, sans doute membres de la English Defence League (Ligue de Défense anglaise). La voix de la modération a triomphé aux États-Unis et elle est toujours dominante en Europe. Il serait malhonnête d’accorder la victoire au pasteur Jones pour quelques copies du Coran brûlées dans une entrée de garage.

À l’opposé du message de Gingrich, Beck et autres Wilders, j’ose espérer que la marche pour la modération et la “rationalité” de Jon Stewart le 30 octobre à Washington va inspirer un mouvement similaire en Europe.

Lire les commentaires (25)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2011
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité