Le Big blogue de Londres

Archive de la catégorie ‘David Cameron’

Mardi 13 novembre 2012 | Mise en ligne à 9h45 | Commenter Commentaires (7)

La photo du jour

David-Cameron-attends-the-001

Voici pourquoi on ne voit jamais de calendrier mettant en vedette des politiciens sexy.

Vous aurez reconnu David Cameron, dont la chemise s’est mystérieusement déboutonnée suite à son discours au banquet de Lord Mayor, maire de la City de Londres.

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Lundi 8 octobre 2012 | Mise en ligne à 11h22 | Commenter Commentaires (5)

Un “twat” sur Twitter

David-Cameron-010

En 2009, David Cameron avait expliqué sa réticence à joindre Twitter dans ces termes: “Le problème avec Twitter, c’est son instantanéité: gazouiller trop souvent peut vous couvrir de ridicule” (…too many tweets might make a twat).

Le premier ministre britannique a cédé. Il s’est joint au site de clavardage le 6 octobre dernier. Une erreur monumentale. Au lieu de redorer son blason, sa présence sur Twitter permet de prendre la mesure de son impopularité. En fait, elle soulève une déferlante d’insultes. Cela va de l’injurieux (”wanker”) à la critique acerbe.

Par exemple, Steve Black vient de gazouiller: “N’oubliez pas de couper dans les prestations sociales des soldats blessés dans une guerre inutile et ensuite de les faire prouver leur infirmité -ah, vous l’avez fait.” Et un certain Roland Moore de commenter: “Vous avez promis de couper le déficit, pas le système de santé britannique.”

Pas moins de 59% des Britanniques croient que Cameron gouverne mal le pays. Et grâce à Twitter, ils réalisent maintenant qu’ils sont loin d’être seuls. Au lieu de trouver sa voix, Cameron a plutôt donner une occasion en or à ses détracteur de s’exprimer, et surtout, se faire entendre. Véritable as des relations publiques, il a pris une très mauvaise décision qui atteste peut-être de son déclin, comme le laisse entendre le Guardian.

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Jeudi 27 septembre 2012 | Mise en ligne à 12h31 | Commenter Commentaires (6)

La leçon d’histoire de Letterman

David Cameron était de passage à David Letterman hier soir et comme je le craignais, le premier ministre s’est pris un peu trop au sérieux pour que cela fasse de la bonne télé. Dix-huit minutes de platitudes…Ou presque. Fidèle à lui-même, Dave Letterman avait préparé quelques questions pièges.

Qui a écrit l’hymne patriotique “Rule Britannia”? Edward Elgar, a répondu le PM. Nan. C’était Thomas Arne. Et quelle est la traduction littérale de “Magna Carta”, la charte constitutionnelle britannique? Je ne sais pas, a-t-il avoué. Malin, Letterman a répondu: “Boy it would be good if you knew this…”

Aujourd’hui, les Anglais se moquent du manque de culture de Cameron. À leur place, je m’indignerais de son manque d’humour. Il a utilisé cette tribune encore une fois pour justifier ses coupes budgétaires et dire à quel point la Grande-Bretagne est formidable.

Il aurait dû prendre des leçons de son vieux copain Boris Johnson (ci-dessous), le maire de Londres, qui a laissé briller sa personnalité sur le même siège en juin dernier. Il n’a pas hésité à dire que les New-Yorkais étaient plus gros que les Londoniens et il a pris les blagues à propos de sa chevelure avec bon coeur. Et à propos de sa popularité, qui supplante celle de Cameron, il a dit: “Je crois que j’ai de meilleures chances d’être réincarné en olive”, plutôt que devenir le futur premier ministre.

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité