Le Big blogue de Londres

Archive de la catégorie ‘Berlusconi’

Lundi 17 décembre 2012 | Mise en ligne à 11h13 | Commenter Commentaires (20)

La nouvelle fiancée de Berlusconi

3dbcfaa74e4092c47bceca1a5e3a

Berlusconi s’est-il mis à aimer les vieilles femmes? Sa future mariée Francesca Pascale est âgée de 27 ans. Une aînée dans le palmarès du Cavaliere, 76 ans, dont le procès pour avoir payé une prostituée mineure devrait se conclure le 4 février. J’écris “devrait” car la principale intéressée, Ruby El-Mahroug, s’est enfuie au Mexique au lieu de se présenter à son audience devant un tribunal de Milan pour livrer son témoignage. Elle compte probablement l’argent que Berlusconi a déposé dans son compte bancaire en échange de son escapade.

Pascale, donc, était une conseillère provinciale dans le parti de Berlusconi, le Parti de la Liberté, jusqu’à sa démission en juillet dernier. L’ancien premier ministre italien a affirmé sur une de ses chaînes de télévision dimanche qu’il se sentait moins seul maintenant avec cette femme “aussi belle de l’intérieur que de l’extérieur.” Maintenant qu’il se dirige soit vers un retrait de la campagne électorale italienne (il a affirmé qu’il jetterait l’éponge si Monti se présentait), soit vers une défaite cuisante au scrutin à la fin février, il aura au moins quelqu’un avec qui s’envoy…euh, je veux dire, se consoler.

Il est séparé depuis 2008 de son ex-femme, Veronica Lario, qui s’était plainte de ses relations extraconjugales avec des femmes beaucoup plus jeunes.

En tout cas, on se demande lequel des deux fiancés porte plus de fond de teint.

Lire les commentaires (20)  |  Commenter cet article






Mardi 30 octobre 2012 | Mise en ligne à 12h47 | Commenter Commentaires (4)

Rien ne va plus pour “Berlu”

Vous le savez sans doute déjà, Berlusconi a été condamné à quatre ans de prison, une peine aussitôt réduite à un an, vendredi dernier pour fraude fiscale. En réaction, “l’homme aux 33 procès” a crié sur toutes les tribunes qu’il fallait faire quelque chose contre “la dictature des juges” en Italie. Il a aussi tenté de faire diversion en remettant en question l’appui de son parti, le Peuple de la Liberté, à Mario Monti, le technocrate qui l’a remplacé pour faire le ménage dans les finances du pays. Pris de panique, le Cavaliere s’ennuie sans doute de l’immunité judiciaire dont il jouissait alors qu’il était chef du gouvernement.

Seulement, son parti n’est plus prêt à le suivre. Inquiéter les marchés est la dernière chose dont l’Italie a besoin en ce moment et c’est exactement ce que provoqueraient des élections anticipées.

Du côté de la population, on ressent une “écoeurantite”. La Sicile, un bastion traditionnel de Berlusconi, a basculé à gauche lors d’élections régionales dimanche. Même le parti de l’humoriste Beppe Grillo (sur la vidéo ci-dessus) a devancé le candidat du Parti de la Liberté, qui a seulement raflé 12% des voix. Une vraie raclée.

L’ancien premier ministre avait indiqué mercredi dernier qu’il ne se représenterait pas aux élections nationales prévues en avril prochain. Mais avec Berlusconi, on en n’est pas à une surprise près.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Vendredi 19 octobre 2012 | Mise en ligne à 10h59 | Commenter Commentaires (3)

Berlusconi et la prostituée mineure

Vous entendez ce bruit? C’est celui de procureurs qui affûtent leurs couteaux en vue du procès de Silvio Berlusconi. L’ancien premier ministre italien est accusé d’avoir incité une mineure à se prostituer, la désormais célèbre Ruby, Karima El-Maghroug de son vrai nom.

Ce matin, il a démenti devant le parquet avoir eu une bonne dizaine de relations sexuelles avec elle, alors qu’elle était âgée de 17 ans, en échange d’argent et de bijoux. Il prétend également que les fameuses partouses “Bunga Bunga” à sa résidence ne sont que des légendes urbaines. Il n’aurait organisé que de grands banquets auxquels étaient invitées des célébrités comme George Clooney et la superstar du foot Cristiano Ronaldo.

Personne en Italie ne le croit. Le problème, c’est que Berlusconi insiste depuis longtemps sur ses prouesses sexuelles et sur sa faiblesse pour les belles jeunes femmes. Dans une conversation enregistrée à son insu en 2009, le Cavaliere raconte qu’onze filles avaient fait la file devant sa chambre à coucher mais qu’il avait seulement été capable “d’en faire huit.” Son interlocuteur était l’homme d’affaires Gianpaolo Tarantini, qui lui aurait déjà fait parvenir des prostituées à bord d’un avion appartenant à l’État.

L’homme le plus riche d’Italie a des ennuis avec la justice italienne depuis 14 ans, pendant lesquels il aurait comparu 2600 fois devant 900 juges, selon ses propres dires. Mais il s’en est toujours tiré. Des juges ont parfois rejeté les accusations contre lui pour une broutille. Difficile de ne pas supposer qu’ils avaient été corrompus à leur tour.

Si Berlusconi est cette fois-ci reconnu coupable, attendez-vous à voir des Italiennes descendre dans les rues pour célébrer. La condition de la femme a grandement reculé sous ses gouvernements.

(La bande-annonce ci-dessus est celle de l’excellent documentaire Videocracy, qui expose la culture d’”objectification” de la femme dans l’empire médiatique de Berlusconi)

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité