Le Big blogue de Londres

Le Big blogue de Londres - Auteur
  • Mali Ilse Paquin, collaboration spéciale

    Journaliste pigiste pour La Presse depuis 2003, Mali Ilse Paquin a fait le saut transatlantique le 18 mai 2005. Objectif : planète Londres....
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 21 novembre 2012 | Mise en ligne à 11h48 | Commenter Commentaires (20)

    Retour à la case départ pour les femmes évêques

    Après des années de débat, on aurait pu penser que l’Église d’Angleterre se serait familiarisée à l’idée d’introniser des évêques de sexe (retenez votre souffle) féminin. Mais les obscurantistes ont remporté de justesse le vote sur la question au synode hier. Même si les femmes prêtres représentent maintenant un tiers du clergé, 20 ans après le début de leur ordination.

    Précisons que les deux tiers de l’assemblée devait voter en faveur de la motion pour qu’elle soit approuvée.

    Comme le soutient Andrew Brown du Guardian, les maintenir à l’écart du statut d’évêque est de la “discrimination indéfendable.”

    Même David Cameron, qui est loin d’être un féministe, a exprimé sa déception aujourd’hui: “Je crois que c’est important pour l’Église d’Angleterre d’être une église moderne en phase avec la société contemporaine et c’était un pas crucial qu’elle devait faire.”

    L’actuel archevêque de Canterbury, ainsi que son successeur, n’ont pas caché leur déception.

    Il faudra attendre encore des années avant que l’église ne se prononce à nouveau sur la question, à cause de son processus législatif complexe.

    Aux yeux de plusieurs observateurs, elle vient de se faire hari-kiri. Les traditionalistes voulaient-ils préserver l’influence de l’Église d’Angleterre au sein de la communauté anglicane, au bord du schisme depuis quelques années déjà? En voulant retenir trop près d’eux les ouailles qui menacent de quitter pour l’église catholique, ils ont peut-être poussé davantage de fidèles vers la porte de sortie.


    • “En voulant retenir trop près d’eux les ouailles qui menacent de quitter pour l’église catholique, ils ont peut-être poussé davantage de fidèles vers la porte de sortie.”

      Le peu qui reste…

      1ère épître de Saint Paul aux Corinthiens Chapitre 11, 3

      « Je veux cependant que vous sachiez que le chef de tout homme c’est le Christ, que le chef de la femme, c’est l’homme, et que le chef du Christ, c’est Dieu.

      1ère épître de Saint Paul aux Corinthiens Chapitre 11, 5-6-7

      « Toute femme qui prie ou parle sous l’inspiration de Dieu sans voile sur la tête, commet une faute identique, comme si elle avait la tête rasée. Si donc une femme ne porte pas de voile, qu’elle se tonde; ou plutôt, qu’elle mette un voile puisque c’est une faute pour une femme d’avoir les cheveux tondus ou rasés. »
      L’homme ne doit pas se couvrir la tête, parce qu’il est l’image de la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme. »

      1ère épître de Saint Paul aux Corinthiens Chapitre 11, 10

      « C’est pourquoi la femme doit avoir la tête couverte, signe de sa dépendance par respect des messagers de Dieu. »

      1ère épître de Saint Paul aux Corinthiens Chapitre 14, 34-35

      « que vos femmes se taisent dans les assemblées, car elles n’ont pas mission de parler; mais qu’elles soient soumises, comme le dit aussi la Loi.
      Si elles veulent s’instruire sur quelque point, qu’elles interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans une assemblée. »

      Epître de Saint Paul aux Colossiens Chapitre 3, 18

      « Vous femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur. »

      Epître de Saint Paul aux Ephésiens Chapitre 5, 22-24

      « Dans la crainte du Christ, soyez tout dévouement les uns aux autres, les femmes pour leur mari comme au Seigneur, car leur mari est la tête de la femme comme le christ est la tête de l’église, son corps, dont il est le sauveur. L’église est tout dévouement au Christ, qu’il en soit toujours de même pour les femmes vis à vis de leur mari. »

      1ère épître de Saint Paul à Timothée Chapitre 2, 12-15

      « Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de faire la loi à l’homme, qu’elle se tienne tranquille. C’est Adam en effet qui fut formé le premier, Eve ensuite. Et ce n’est pas Adam qui se laissa séduire, mais la femme qui séduite, a désobéi. Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère, si elle persévère avec modestie dans la foi, dans la charité, et dans la sainteté. »
      “Que la femme apprenne dans le silence, en toute soumission ; Mais je ne permets pas à la femme d’enseigner ni d’user d’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le silence ; Car Adam a été formé le premier, et puis Ève ; Et Adam n’a pas été trompé ; mais la femme, ayant été trompée, est tombée dans la transgression ;” (I Timothée-2:11-14)

    • Des femmes dans une église, peu importe laquelle, c’est un peu comme des noirs dans le KKK.

    • @ elvince ~

      Vous ne connaissez pas les Quakers…?

    • @rogiroux,

      Belle brochette de morceaux choisis. Comment comprendre que quiconque, à plus forte raison une femme, voudrait s’engager dans une secte qui s’appuie sur de telles sottises ahurissantes. Ça dépasse l’entendement; expliquez-moi quelqu’un… Et puis non, oubliez ça; la stupidité ne s’explique pas.

    • La lutte des femmes pour l’égalité me laisse parfois perplexe.

      J’ai beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi il est vital, pour les femmes, de revendiquer l’accès aux mêmes bêtises que les hommes.

      Pourquoi vouloir l’accès à l’armée, aux fonctions religieuses quand on a la chance d’en être exclues?

      Même nous les hommes, devrions militer pour qu’on nous exclue de ces calamités.

      Toutes ces énergies gaspillées à l’atteinte d’une égalité dans la bêtise seraient mieux utilisées si elles étaient canalisées vers des sources de discrimination plus pertinentes.

      Les droits des femmes en pays musulmans, par exemple…

    • @ralbol

      Elles ne revendiquent que le droit de décider de ce qu’elles veulent êtres. Avoir la liberté de faire des choix stupide c’est aussi avoir la liberté de faire de bon choix. L’alternative c’est de ne pas avoir de liberté.

      @pensezy

      Saint Paul, probablement plus important que Jésus dans l’histoire de la chrétienté, était un misogyne êxtrème. Il aurait pu piger dans le lévitique aussi, ou on y parle de mariage ocmme contrat de propriété de la femme envers l’homme (avant son marriage elle est propriété de son père)

    • @ pensez-y ~

      Juste pour vous…

      “Savez vous que vous êtes chacune une Ève? La sentence de Dieu sur votre sexe subsiste aujourd’hui: la culpabilité doit donc exister nécessairement. Vous êtes la porte du Démon: vous avez décacheté l’arbre interdit. Vous avez déserté les premières la loi divine: vous avez persuadé celui que le démon n’a pas été assez courageux pour attaquer de face. Vous avez détruit si facilement l’image de Dieu, l’homme. Par la cause de votre désobéissance, même le Fils de Dieu a dû mourir.” (St-Tertullien)

      “Quelle différence que ce soit une épouse ou une mère? Nous devons toujours prendre garde d’Ève tentatrice qui subsiste dans chaque femme……je ne vois pas….quelle utilisation peut faire l’homme de la femme, si on exclut la fonction d’élever les enfants.” (St-Augustin)

      “En ce qui concerne sa nature individuelle, la femme est défectueuse et mal élevée, car la force active contenue dans la semence mâle tend à produire une similarité parfaite du sexe masculin. Alors que la production d’une femme vient d’un défaut dans la force active ou d’un manque d’une certaine matière ou même d’une influence externe. (St-Thomas d’Aquin)

      Mais la palme revient à Martin Luther:

      “Même si elles deviennent lasses et s’exténuent à porter des enfants,
      cela n’a pas d’importance; laissez-les continuer à porter des enfants
      jusqu’à ce qu’elles meurent, c’est pourquoi elles sont là.”

    • @ guiguibob

      - «Avoir la liberté de faire des choix stupide c’est aussi avoir la liberté de faire de bon choix.»

      Mais la liberté suprême, c’est de pouvoir choisir ses combats…

    • @ rogiroux

      Et le plus ironique dans toute cette avalanche de misogynie crasse, c’est que la science a prouvé depuis longtemps que le «modèle de base» dont est issu l’homme, c’est… la femme!

      Une femme possède les chromosomes XX, alors que l’homme possède les chromosomes XY… le Y étant un X auquel il manque une «patte».

      Dans la réalité, ce n’est pas de l’homme que vient la femme, mais de la femme que vient l’homme.

      Exactement le contraire des fabulations bibliques sur la côte d’Adam.

      Même là, ils se sont trompés…

    • D’un autre côté, faut dire que les hommes ont raison de se méfier …

      Les femmes ont de qui tenir :

      Ève, notre mère à tous… est responsable… de sa propre faute,
      d’avoir écouter le serpent et goûter le fruit défendu…

      responsable d’avoir entraîné son chum dans la délinquance…
      initier le péché originel imposé à toute l’humanité…

      et responsable finalement de la mort du Fils de Dieu
      venu sur terre pour tenter de sauver cette même humanité…

      Tout un accomplissement pour une seule gonzesse!!

      “Dieu a créé l’homme à son image, et la gonzesse à l’idée qu’il s’en faisait,
      ça peut paraître dégueulasse, mais ça partait d’un bon sentiment.”
      (Coluche)

    • @rogiroux
      Croyez-vous qu’Eve etait une femme battue?

    • @ rogiroux

      Demandez à un groupe d’hommes, comment ils voudraient se réincarner.

      Tous, ils choisiront un animal, AUCUN ne choisira l’autre moitié de l’humanité: en femme…

      C’est une de mes constatations, et malheureusement, c’est pas une joke.

      Ça en dit long sur comment on apprécie la femme dans nos sociétés…

    • @ rogiroux

      Pour préciser, quand on pose la question, il faut faire TRÈS attention à la formulation de ladite question.

      Une question du genre: «En quel animal voudriez-vous vous réincarner?», appelle déjà une réponse «animale».

      Il faut que la question soit neutre, du genre: «Si vous deviez vous réincarner, quel être choisiriez-vous?».

      JAMAIS un homme ne m’a répondu «En femme»… en 40 ans de curiosité.

      Your mileage may vary, mais ça m’étonnerais.

    • Et pourtant, le “Supreme Governor” de l’Église d’Angleterre n’est-il pas… une femme?

    • @ jutamat ~

      Heu… On cause là!

      Croyez-vous que la Ève de la Genèse a vraiment existé?

      @ Ralbol ~

      J’aimerais bien me réincarner en une jeune Emmanuelle Béart
      juste pour pouvoir me regarder dans le miroir toute la journée…

      Hé! On cause là là!

      @ sir loin ~

      Tout ce qu’on demande à Élizabeth II
      est de lire un discours du trône par année…
      agiter la main au balcon de temps à autre
      et porter de drôles de petits chapeaux
      horriblement laids en toutes occasions!

      La monarchie anglaise n’a plus de pouvoir depuis fort longtemps
      et les fondamentalistes qui s’en tiennent à une lecture rigoriste de la Bible
      et les *wannabes* catholiques de l’Église anglicane ne voulaient surtout pas
      offrir à des femmes une position de pouvoir au sein de leur club privé.

    • @ rogiroux

      Je sais bien que la Reine n’a aucun pouvoir et qu’elle tient cette position par sa naissance plutôt que par cooptation. Mais elle est tout de même monarque de droit divin et, de ce fait, tient cette position de “Supreme Governor” de l’Église d’Angleterre , toute symbolique que cette position puisse être, de Dieu lui-même. Du moins, c’est ce que l’Église d’Angleterre elle-même proclame… alors, si Dieu a voulu d’une femme pour monarque et “Supreme Governor” de cette Église, alors pourquoi ne voudrait-il pas d’une femme à l’évêché?

      C’est juste une question comme ça pour les “wannabees catholiques”, comme vous les appelez… pour causer, comme vous dites!

    • “Mais la liberté suprême, c’est de pouvoir choisir ses combats…”

      En autant qu’on choisit le combat qu’on estime avoir des chances de gagner!

      Les Anglicans avaient cette opportunité…

      Expliquez-moi comment on peut penser faire changer
      à distance les mentalités dans les pays musulmans…??

    • “… alors, si Dieu a voulu d’une femme pour monarque et “Supreme Governor” de cette Église, alors pourquoi ne voudrait-il pas d’une femme à l’évêché?”

      “Quand Dieu se tait, on peut lui faire dire ce que l’on veut.”
      (Jean-Paul Sartre)

    • @ rogiroux

      - «En autant qu’on choisit le combat qu’on estime avoir des chances de gagner!
      Les Anglicans avaient cette opportunité…»

      Ce que je dis, c’est que pour les femmes, une victoire n’aurait été qu’un «gain» inutile qui n’améliorerait en rien leur situation. Un combat, à mon sens, inutile.

      - «Expliquez-moi comment on peut penser faire changer à distance les mentalités dans les pays musulmans…??»

      En commençant par faire changer la mentalité des femmes musulmanes anglaises, qui à leur tour feront changer le mentalité de leur entourage, de leurs filles, de leurs parents à l’étranger, etc.

      Le principe du virus…

      Et en finançant des projets d’éducation populaire dans certains pays «à risque», en développant des projets de coopération et de développement, bref en poussant tranquillement dans le sens de l’éveil, à la maison et à l’étranger.

    • @rogiroux
      Je ne faisais que plaisanter :-)

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité