Le Big blogue de Londres

Archive du 21 novembre 2012

Mercredi 21 novembre 2012 | Mise en ligne à 11h48 | Commenter Commentaires (20)

Retour à la case départ pour les femmes évêques

Après des années de débat, on aurait pu penser que l’Église d’Angleterre se serait familiarisée à l’idée d’introniser des évêques de sexe (retenez votre souffle) féminin. Mais les obscurantistes ont remporté de justesse le vote sur la question au synode hier. Même si les femmes prêtres représentent maintenant un tiers du clergé, 20 ans après le début de leur ordination.

Précisons que les deux tiers de l’assemblée devait voter en faveur de la motion pour qu’elle soit approuvée.

Comme le soutient Andrew Brown du Guardian, les maintenir à l’écart du statut d’évêque est de la “discrimination indéfendable.”

Même David Cameron, qui est loin d’être un féministe, a exprimé sa déception aujourd’hui: “Je crois que c’est important pour l’Église d’Angleterre d’être une église moderne en phase avec la société contemporaine et c’était un pas crucial qu’elle devait faire.”

L’actuel archevêque de Canterbury, ainsi que son successeur, n’ont pas caché leur déception.

Il faudra attendre encore des années avant que l’église ne se prononce à nouveau sur la question, à cause de son processus législatif complexe.

Aux yeux de plusieurs observateurs, elle vient de se faire hari-kiri. Les traditionalistes voulaient-ils préserver l’influence de l’Église d’Angleterre au sein de la communauté anglicane, au bord du schisme depuis quelques années déjà? En voulant retenir trop près d’eux les ouailles qui menacent de quitter pour l’église catholique, ils ont peut-être poussé davantage de fidèles vers la porte de sortie.

Lire les commentaires (20)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité