Le Big blogue de Londres

Le Big blogue de Londres - Auteur
  • Mali Ilse Paquin, collaboration spéciale

    Journaliste pigiste pour La Presse depuis 2003, Mali Ilse Paquin a fait le saut transatlantique le 18 mai 2005. Objectif : planète Londres....
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 20 juillet 2012 | Mise en ligne à 13h20 | Commenter Commentaires (33)

    Défense de porter un t-shirt Pepsi

    Clown-Town-painted-by-Mau-008

    Voulez-vous savoir à quel point les “droits” des “partenaires” des jeux sont devenus tordus? “Vous ne pourrez probablement pas entrer sur le site avec un t-shirt de Pepsi parce que Coca-Cola est un commanditaire qui a injecté des millions de livres sterling dans ce projet…C’est important de protéger nos commanditaires.” Cette citation nous vient du président du comité britannique, Sebastian Coe.

    Son organisation a dû rectifier le tir après l’entrevue à la BBC pour dire que les spectateurs pourront porter les vêtements de leur choix. Mais les consignes ne sont pas claires puisqu’elles interdisent le marketing d’embuscade.

    Cela démontre tout de même les courbettes des organisateurs devant les divins sponsors. Les restrictions imposées pour ne pas les contrarier sont surréalistes. Un athlète ne pourra pas mentionner sur Twitter des compagnies qui ne sont pas commanditaires, que ce soit une barre de chocolat ou une paire de souliers de course. McDonald’s a obtenu l’exclusivité des frites sur le parc olympique; les autres cantines et restos ne pourront pas en vendre, à moins qu’elles soient servies avec du poisson pané.

    Le Comité international olympique s’en donne aussi à coeur joie. Les commerçants britanniques ne peuvent utiliser des expressions ou des symboles clairement associés aux olympiques. Un boucher a ainsi été sommé de retirer une pancarte avec des saucisses en forme d’anneaux.


    • On attend avec impatience le Parlement McDonald’s, la Chambre des Lords Coke et la Chambre des communes Monsanto.

      Encore quelques années…

    • Du gros n’importe quoi…

      La fin des jeux olympiques approche… c’est devenu un ridicule gaspillage d’argent.

    • Le JO sont devenus une farce.

      Coûts astronomiques;
      Obtenus par la corruption et le soudoiement de ses membres;
      Une orgie de sécurité (des lance-missiles dans des zones habitées);
      Et maintenant censure corporatiste et politique (Pékin)…

      Je ne vois pas comment des JO peuvent encore être vus comme une vitrine rentable sur le monde.

      Je ne les souhaite plus à Québec.

    • PAS SUR DE BIEN COMPRENDRE

    • Profitez en ca acheve les olympiques , bientot plus personne va pouvoir ou vouloir se les payer, c est pas vrai que les retombées en valent maintenant la peine

    • @rightman

      20 juillet 2012
      13h54

      C’est aussi mon impression ; ce délire peut-il continuer encore longtemps ??!

      ( Hey Mali, si vous saviez combien on est bien mieux à Montréal en ce moment …. ).

    • P-S : c’est quoi, des “demonstration articles ” ??

    • P-S 2 : quand on y pense : les Anglais sont-ils entrain de dépasser les USiens en capitalisme sordide ?? Je les croyais pourtant im-bat-ta-bles ….

    • La nouvelle religion, c’est ça. Changez les noms, protégéez l’image et la situation reste la même. Bref, donnez généreusement à votre carte de crédit. Equifax vous le rendra.

    • Je pense qu’on devrait abolir les Jeux Olympiques. Point à la ligne.

      Ça permet aux entreprises de construction et de génie de se graisser (le cas de Montréal notamment) et ensuite aux commanditaires, notamment antisanté (dont McDonald’s qui commandite notre plongeur préféré) et aux chaînes de télé.

      Pour le dessert, vous pouvez regarder les courses entre bouteilles de pilules ou concepteurs de maillots de bain. Sur fond de propagande politique et d’expropriations de maisons de pauvres gens (comme à Beijing). Et de tricherie.

      Soit on tient les JO toujours au même endroit et on partage les dépenses, soit on n’en fait plus.

    • Ça fait longtemps que les JO n’émettent plus les même valeurs.

      C’est maintenant le gros CASH qui parle. Juste un autre moyen pour faire de l’argent et de la pub. Rien d’autres. C’est triste pour certains athlètes.

      Bref, avec la mondialisation… tout s’en vient comme ça. “Money talk”…
      Ah que je suis défaitiste!

      Juste de même

    • Les commanditaires sont tellement pleins d’eux-mêmes qu’ils s’imaginent pouvoir contrôler la pensée des gens. Me semble qu’il y aurait un parallèle à faire avec les dictatures mais ici à l’échelle réduite d’un site olympique. Ainsi, Hitler qui veut conquérir le monde, Coke le veut aussi. Al-Assad qui n’hésite pas à tuer, McDo aussi en compromettant la santé de ses clients. À tout événement, je ne vais pas à Londres et je ne regarderai pas la télé. Je me contenterai de suivre les résultats sur Cyberpresse.

    • Quand les efforts, la tenacité et la recherche de la perfection ce font voler la vedette par des sponsors, des patates frites et la publication sur les habitudes sexuelles des athlètes en mal de publicité, les Jeux ont perdu leur raison d’être, unir l’humanité pour une meilleure relation et collaboration.

    • Mais ils sont fout ces anglais.

      Pis quand je vois les gens de Québec qui veulent avoir les olympiques, je suis découragé. Juste à regarder les coûts astronomique des jeux devrait faire reculer n’importe quel personne qui a le moindrement de jugeote.

    • Dans la liste : interdit de porter un t-shirt portant le drapeau d’un pays qui ne participe pas aux jeux olympiques… Wow!

    • OK ça pas rapport.

      La nouvelle que Londres va nettoyer ses rues des prostituées, pour son image publique, est aussi abhérante que la distribution de condoms à nos merveilleux adonis et aphrodites de services.

      Les membres de notres socièté qui représente la beauté et le corps idéal peuvent s’envoyer en l’air avec la bénédiction des autorités mais le simple citoyen, laid et ordinaire, lui doit s’abstenir.

      Hypocrésie sociale. Pensez-vous que les prostitués de luxe, celles pour les leaders et hauts dignitaires (sic!) seront isolées ert innaccesibles. Rions en coeur!!!!!

    • Le mouvement olympique a toujours été teinté d’une certaine forme de facisme. Le président du Comité international olympique a déjà été dirigé par une Juan Antonio Samaranche, un haut-gradé militaire espagnol qui avait servi sous un certain Franco. Par ailleurs, les droits individuels et la liberté d’erxpression n’ont jamais été de ce mouvement où certaines valeurs n’ont pas toujours la côte. L’argent est la seule vraie valeur. . . d’où qu’il vienne.

    • Vraiment les corporations font tous pour qu’on les déteste.
      Ça marche.

    • Contrairement a Montréal ou la police idéologique, c’est a dire la SQ empêche les gens d’arborer un carré rouge pour assister au feu d’artifice, vous pourrez au jeux olympique vous promener avec un carré rouge sans craindre des représailles. Le Québec l’Angleterre et l’Iran ont leur police idéologique!

    • C’est vraiment devenu un gros n’importe quoi les olympiques de nos jours. C’est clair que tôt ou tard, ils sont appelés à disparaître… Les gros perdants ne seront sûrement pas les compagnies et autres organismes qui s’en mettent plein les pôches mais bien nos athlètes qui au-delà des faibles revenus qu’ils obtiennent des commandites et autres publicités, consacrent souvent littéralement leur vie à la passion vive qu’ils ressentent pour leur sport.

    • Ils reconnaissent leurs commanditaires mais pas le Soudan-Est (quelque chose comme ça) qui vient de se séparer du Soudan. Les athlètes du Soudan-Est devraient pouvoir concourir sous le drapeau McDo-Coke.

      Et l’hymne national si jamais ils gagnent :

      I’d like to buy the world a home and furnish it with love,
      Grow apple trees and honey bees, and snow white turtle doves.
      I’d like to teach the world to sing in perfect harmony,
      I’d like to buy the world a Coke and keep it company.
      (Repeat the last two lines, and in the background)
      It’s the real thing, Coke is what the world wants today.

    • Un problème anglo-saxon et capitaliste pur et dur. Les Britanniques, les Américains et pas très loin derrière les Canadiens [Loyalistes], une belle bande d’énergumènes! Ils vont finir par tuer non seulement les Olympiques, mais aussi le capitalisme (si ce n’est déjà fait; la prochaine crise économique – ou la continuité de la précédente devrais-je dire – frappe à nos portes!).

      De toute façon, les Olympiques, c’est terminé pour moi depuis au moins 20 ans!

      N.B. @minnesota Vous m’enlevez les “maux” de la bouche…

    • On ne peut montrer en vitrine un agencement de bagels avec la forme des anneaux olympiques !!!

      http://sports.nationalpost.com/2012/07/23/olympic-brand-police-out-in-full-force/

      Il manque de gardes de sécurité mais ils ont 280 olympic-macoutes pour vérifier que personne n’utilise leur “logo”.
      Pierre de Coubertin doit se retourner dans sa tombe.

    • Perdus dans leurs nombreuses illusions, la drette économique appellent ça le libre marché. Allo libre marché….Libâââââârté qu’ils gueulent. Allo liberté…
      Quand un gouvernement par l’entremise d’une association sportive se permet de brimer la liberté et les droits fondamentaux de ses citoyens et de ses invités au nom des requins de la spéculation, il y a un sérieux problème. Pourtant, les citoyens ont payé des milliards à même leurs impôts pour la réalisation de ces jeux. Pourquoi n’ont-ils pas droit aux même égards que la charogne corporative devant laquelle rampent honteusement nos gouvernements.

      Quand une ville ”bunker” olympique sensée fêter la jeunesse et le sport prend l’air d’une ville assiégée, on a aussi un sérieux problèmes. Il y a plus d’armes et de gorilles qui les manipulent à Londre qu’il y a d’athlète. C’est pas peu dire. La business de l’ILLUSION de sécurité et de l’hystérie sécuritaire assure sa richesse à même les déniers publics. Faire peur et faire croire qu’on est en constant danger, c’est payant…très payant pour les requins du privé mais combien onéreux pour les citoyens d’un pays. Ils appellent ça aussi la libââââârté…

      Pierre de Coubertin doit avoir envie de servir de sérieux coup-de-pied au c.l aux organisateurs des jeux olympiques pour avoir mis le fric et les charognards corporatifs devant le sport et les athlètes. Autres temps, autres moeurs…

      Sylvain Pelletier

    • ”Je ne les souhaite plus à Québec.”

      Et pourtant, ça entre dans la façon de gouverner de Labeaume 1ier. C’est exactement comme ça que qwebecor city fonctionne depuis son élection. C’est en tout point la même situation avec l’arena municipale de qwebecor qui endettera les citoyens mais qui permettra au privé d’assurer sa richesse.
      Et que dire de la vente de la quétude et du droit de propriété des citoyens de qwebecor city que Labeaume cède pour une bouchée de pain aux organisateurs d’une certaine activité abrutissante hivernale dont j’aime mieux taire le nom ANGLAIS, évidemment, afin d’éviter la publicité pour cette compagnie qui ne daigne pas nous offrir un nom d’événement en français. Faut dire que nous ne sommes que quelques francophones au Québec. Misère…

      Sylvain Pelletier

    • @syl20_65
      Voici des infos sur votre sport au nom ANGLAIS:

      HOCKEY n. m.
      XIXe siècle. Mot anglais, probablement issu de l’ancien français hoquet, « bâton recourbé ».

      http://www.cnrtl.fr/definition/academie9/hockey

      C’est comme “tennis” qui vient de “Tenez” dit au moment du service.

    • Dernière nouvelle: Claude Meunier s’est fait retourner à l’aéroport de Heatrow. On l’a reconnu pour ses pubs de Pepsi !!!

      Tiens-toé. Est effrayante.

    • gl000001, pas pire pantoute!:)

    • Et…

      Voici un article du Atlantic qui explique pourquoi être hôte des Olympique est un jeu de perdant:

      http://www.theatlantic.com/business/archive/2012/07/3-reasons-why-hosting-the-olympics-is-a-losers-game/260111/

      Dans cet article intitulé “3 Reasons Why Hosting the Olympics Is a Loser’s Game”, on dit en résumé que:

      - le processus de soumission des candidatures est noyauté par des groupes d’intérêts privés;

      - ce la engendre une surconstruction massive;

      - il y a peu de preuves de l’augmentation du tourisme.

      Pour ma part, j’ajouterais qu’il n’existe AUCUNE preuve solide de la rentabilité de ces jeux pour la ville et le pays hôte, et PLUSIEURS preuves d’énormes déficits encourus…

    • @gl000001

      Deuh!!!! Je ne parle même pas de hockey. Merci de me prendre pour un idiot. Je parlais de l’activité abrutissante qui bloque une partie de la ville et qui prive les citoyens de leur quiétude et de leur droit de propriété commandité par une boisson dite énergisante qui cause des ravages chez nos jeunes.

      Sylvain Pelletier

    • @syl20_65
      C’était vraiment pas clair. Mais en lisant mieux, il y a une piste qui peut nous amener au R** B***. Désolé , j’ai des allergiques au hockey et à l’anglais dans ma famille d’ou le reflexe de penser au hockey.

    • Il y a encore des gens en 2012 qui portent un t-shirt Pepsi?

      Miss Scarlett, avec l’opener, kitchen.

    • @ minnesota

      Vous faites ma journée avec la police idéologique ! :) Bien envoyé:

      «Contrairement a Montréal ou la police idéologique, c’est a dire la SQ empêche les gens d’arborer un carré rouge pour assister au feu d’artifice, vous pourrez au jeux olympique vous promener avec un carré rouge sans craindre des représailles. Le Québec l’Angleterre et l’Iran ont leur police idéologique!»

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « nov    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité