Le Big blogue de Londres

Archive, mai 2012

Jeudi 31 mai 2012 | Mise en ligne à 8h12 | Commenter Commentaires (16)

La belle et la moins belle athlète

article-2149781-12A27176000005DC-716_634x534

De toutes les athlètes britanniques, aucune n’est plus médiatisée que Jessica Ennis (ci-dessus). Le visage de la spécialiste de l’heptathlon est partout. Les Britanniques espèrent que la pin up de “Team GB” montera sur le podium aux jeux de Londres après son absence de Pékin en 2008, due à une blessure. Elle a l’appui de gros commanditaires, comme Adidas, Jaguar, Olay et les montres Omega. Jessica Ennis est belle.

De toutes les athlètes britanniques, aucune n’est plus ignorée que Rebecca Adlington (ci-dessous). La nageuse a gagné deux médailles d’or dans le 400m et 800m à Pékin et sera au rendez-vous aux jeux de Londres. Rebecca a moins de commanditaires que Jessica Ennis. Elle n’est pas un canon de beauté et elle vient d’annoncer qu’elle ne lira plus les articles et les tweets à son propos à cause des critiques sur son apparence.

Elle peut se consoler du fait que Jessica Ennis n’échappe pas non plus à la critique. Son entraîneur a révélé il y a cinq jours qu’un officiel de l’équipe d’athlétisme britannique a affirmé dans les coulisses que Jessica Ennis était trop grosse.

Dur dur d’être une athlète en Grande-Bretagne.

adlington_pa1_2234988a

Lire les commentaires (16)  |  Commenter cet article






Lundi 28 mai 2012 | Mise en ligne à 12h58 | Commenter Commentaires (4)

Le sport et la politique

Yulia-Tymoshenko-protest-008

Faut-il mêler le sport et la politique? En général, les organisateurs et les participants d’un évènement sportif préfèrent répondre par la négative, comme ce fut le cas aux jeux de Pékin. C’est pourquoi ce qui se passe à l’aube de l’Euro 2012, la compétition de soccer des pays européens, est drôlement réjouissant. L’Ukraine, un des deux pays hôtes, est confronté à une campagne de boycottage. La raison? La chef de l’opposition et ancienne première ministre, Ioula Timochenko, purge une peine de prison de sept ans. Se disant persécutée par le président Victor Ianoukovitch, elle a entrepris une brève grève de la faim en avril pour dénoncer ses mauvais traitements en détention.

Maintenant, plusieurs politiciens de haut calibre, dont José Manuel Barroso (président de la Commission européenne) et Angela Merkel, ont confirmé leur absence de l’Euro en Ukraine. L’affaire Timochenko compromet gravement des négociations de libre-échange entre Kiev et Bruxelles. Elle a déjà mené à l’annulation d’un sommet à Yalta plus tôt ce mois-ci. Et elle pourrait être portée devant la Cour européenne des droits de l’homme. La pression est telle que le gouvernement Ianoukovitch devra tôt ou tard plier l’échine devant ses puissants amis.

Si seulement le comité international olympique avait démontré autant de bon sens avant de décerner les jeux de 2008 à Pékin…

En plus de l’emprisonnement de Timochenko, le racisme et la violence des supporteurs ukrainiens font également les manchettes ici. Une équipe de la BBC a été témoin de saluts nazis, d’attaques contre des étudiants indiens et de chants racistes dirigés vers des joueurs noirs dans les gradins.

De deux choses l’une: ou bien tout se passera à merveille et l’image de l’Ukraine sera sauve, ou bien plus aucune organisation sportive ne voudra s’y aventurer.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Jeudi 24 mai 2012 | Mise en ligne à 12h44 | Commenter Commentaires (3)

Les cyberpirates des jeux s’amusent

Je l’ai déjà écrit sur cette tribune: les jeux enragent beaucoup de Londoniens. Et ils ne se contentent pas d’occuper ou de manifester pour faire entendre leurs voix. Place à la dissidence 2.0, celle des réseaux sociaux. Après avoir distribué un faux communiqué annonçant l’annulation de la commandite de BP, des pirates informatiques ont mis en ligne un faux compte du comité organisateur sur Twitter. Avec le mot-clic (hashtag) #london2012, leurs gazouillis irrévérencieux, cyniques et très drôles sont durs à manquer.

C’est une attaque tous azimuts contre les privilèges accordés aux commanditaires, les routes réservées à la “famille olympique” et l’éviction de résidents mécontents des jeux.

Voici quelques exemples que j’ai grapillés du site The Londonist:

Screen-shot-2012-05-23-at-15.28.57

Screen-shot-2012-05-23-at-15.29.48

Screen-shot-2012-05-23-at-15.29.23

Screen-shot-2012-05-23-at-15.28.34

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité