Le Big blogue de Londres

Le Big blogue de Londres - Auteur
  • Mali Ilse Paquin, collaboration spéciale

    Journaliste pigiste pour La Presse depuis 2003, Mali Ilse Paquin a fait le saut transatlantique le 18 mai 2005. Objectif : planète Londres....
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 25 avril 2012 | Mise en ligne à 7h52 | Commenter Commentaires (4)

    Quand la mort rend généreux

    Claire-Squires-collapsed--008

    Cette semaine, vous ne lirez pas une histoire plus touchante que celle de Claire Squires. La femme de 30 ans s’est effondrée à un kilomètre de la ligne d’arrivée du marathon de Londres dimanche dernier. Les ambulanciers n’ont jamais pu la réanimer. L’annonce de sa mort a provoqué un rare élan de compassion chez les Britanniques. Si bien qu’ils se sont mis à donner à l’oeuvre de charité pour laquelle Claire Squires courait le marathon. Et à donner encore.

    Avant sa course dimanche, Claire avait seulement recueilli 500 livres sterling pour Samaritans, une organisation peu connue qui aide les personnes dépressives et suicidaires. Au moment où j’écris ces lignes, sa page sur JustGiving affiche un total de dons de…645 860 livres sterling. Ce montant augmente d’environ 2000 livres sterling chaque dix minutes.

    La présidente de l’oeuvre de charité, pour laquelle la mère de Claire a été bénévole pendant 24 ans, s’est dit bouleversée par la situation. “Nous allons créé un fonds spécial en l’honneur de Claire, a expliqué Catherine Johnstone. Après avoir discuté avec ses parents, nous consacrerons cet argent à des projets qui lui auraient tenu à coeur.”


    • Merci d’avoir partagé. C’est triste comme histoire, mais oh combien édifiante comme résultat. Surtout que la cause pour laquelle iront les dons est grandement sous-estimé encore de nos jours.
      Merci de partager ces histoires avec nous!

    • Cette histoire est triste. Je présume qu’elle est décédée d’une fibrillation ventriculaire, un “accident” qui touche beaucoup de jeunes adutes comme mon gendre en février dernier, à l’âge de 32 ans. Il est impossibe de comprendre pourquoi c’est arrivé. À tout événement, c’est bien que les gens donnent à une cause à laquelle le défunt tenait parce que ça reste le seul moyen de faire “quelque chose”. C’est important car on se retrouve tellement hébété devant une telle situation. On a au moins l’impression de poser un geste utile.

    • Triste qu’elle soit décédée.

      Faudra bien un jour qu’un médecin ou un spécialiste quelconque se lève et explique au grand public que courir 42 kilomètres, ce n’est ABSOLUMENT PAS BON pour la santé d’un être humain moyen.

      Quelques athlètes de haut niveau y parviennent sans trop de dommages, mais pour la moyenne des ours, un tel effort est à mon sens un flirt avec le suicide.

      Mais bon, tous les événements et tout l’argent impliqué dans ces courses à la mort doivent être plus importants que quelques décès par année…

      Quelques chiffres sur les décès lors de marathons: Boston 2 décès; Chicago 1 décès; Toronto 1 décès; Montréal 1 décès; etc…

    • @ ralbol
      D’accord à 200%, le pire c’est que l’argent recueilli pour les bonnes causes servent souvent à payer des administrateurs pour leur voyage dans le sud, aussi cet argent est utilisé pour faire vivre des laboratoires fantômes et acheter de l’équipement inutile !

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2008
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité