Le Big blogue de Londres

Le Big blogue de Londres - Auteur
  • Mali Ilse Paquin, collaboration spéciale

    Journaliste pigiste pour La Presse depuis 2003, Mali Ilse Paquin a fait le saut transatlantique le 18 mai 2005. Objectif : planète Londres....
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 28 octobre 2011 | Mise en ligne à 13h08 | Commenter Commentaires (10)

    Fini, le sexisme dans la famille royale

    97746534_kate3_226047c

    La famille royale est enfin entrée dans l’ère moderne. La loi sur la succession, qui datait de 1701, sera modifiée de sorte que la fille aînée d’un monarque puisse accéder au trône, même si elle a des frères plus jeunes. La reine Élisabeth a marché dans le sillage de son père George VI parce qu’elle n’avait pas de frères. La réforme prévoit également de permettre aux héritiers du trône de marier une personne de religion catholique. La Montréalaise Autumn Kelly s’était convertie à la religion anglicane avant de marier Peter Phillips, petit-fils de la reine.

    La portée est symbolique puisque le ou la monarque d’Angleterre ne possède pas de rôle exécutif dans les affaires d’État. Mais l’inégalité des sexes devenait de plus en plus gênante pour la famille royale, la dernière institution sexiste d’Angleterre. Et donnait des munitions aux républicains qui lui collent l’étiquette d’une institution vieillotte et dépassée.

    L’abolition de cet anachronisme sied mieux à l’image jeune et moderne du couple prince William et Kate Middleton, dont le mariage en avril dernier à donner un nouveau souffle à la monarchie. Il est devenu à nouveau cool d’aimer la famille royale.

    Mais pour les républicains, cette réforme équivaut à réarranger les meubles sur le Titanic. “Tous les enfants britanniques devraient avoir la chance de devenir chef d’État…La monarchie est fondée sur la discrimination et l’élitisme. Elle n’a pas sa place dans un débat sur l’égalité des chances”, a affirmé le directeur de l’organisation Republic, Graham Smith.


    • Bravo!

      Toutefois, le texte proposé ne dit pas si, dans l’éventualité d’une héritière, son conjoint deviendrait roi ou prince consort, comme maintenant. Si l’héritier marie une femme, celle-ci devient reine, non? Me semble que ça devrait aller dans les deux sens.

    • C’est une institution fondé sur l’élitisme,mais ses jeunes membres ont commencé à s’éloigner du sentier,malgré tout ça ne devrait être qu’un symbole et ne plus avoir de fonction dans aucune institution.

    • “Tous les enfants britanniques devraient avoir la chance de devenir chef d’État…La monarchie est fondée sur la discrimination et l’élitisme. Elle n’a pas sa place dans un débat sur l’égalité des chances”

      Ben vrai. Mais anyway, ils ont peut-être banni le sexisme, mais donner la couronne au plus vieux, c’est rien de moins que de l’âgisme. Donner la couronne au plus vieux, c’est aussi épais que de d’engager une personne selon son âge plutôt que selon ses compétences. Tu demanderais l’âge de quelqu’un lors d’une entrevue d’emploi et tu te ferais poursuivre.

      La monarchie, c’est vraiment méprisable du tout au tout.

    • Ç’a pris un siècle à la France, jusqu’à l’avènement de la 3e République en 1870, pour vraiment se débarasser de la Monarchie.

      Comme au nord il fait plus froid, les événements se déroulant plus lentement, laissons encore un siècle aux anglais pour faire le même chemin…

      Faut pas désespérer, ils vont y arriver!

    • By Jove, it’s a jolly good news ! c’est Harper qui va être content !
      La job vous intéresse, quand Helen Mirren sera décédée, évidemment?

    • “Frankly, dear, I don’t give a damn”

    • Bha, les nouvelles sur ces parasites par excellence ne change pas mon opinion d’eux. Une république reconnaissant les droits inaléniables des individus sans bénédiction souverainne sied mieux à notre “ère moderne”. Mais ne discutons pas de ça, ça dérange l’order établit. Faut quand même pas ambitionner.

    • La monarchie n’a plus sa place, idem pour la religion.

      Mettons tout cela dans la poubelle.

    • @al.capone – Le droit de culte est inaléniable. Le droit d’être un parasite pour le peuple, non.

      Mais en passant, vous remplaceriez tout ça par quoi? L’histoire nous apprend qu’on peut remplacer une monarchie par un système de représentation qui peut être bénéfique pour le peuple. Remplacer la religion ou le droit individuel d’une foi n’a jamais cependant mené à plus de justice pour le peuple, plutôt le contraire.

      Mais continuez à mettre tout ça dans le même panier. Ça sert bien l’oligarchie, tout ces conflits entre les peuples.

    • Les Saxons ont fait un pas de géant : “une fille peut désormais être sur le trône” et “le prince peut désormais marrier une catho”…

      Prochain bond de géant : L’abolition de la monarchie… Dans 200 ans.

      C’est qu’ils avancent pas vite vite nos amis Saxons. Dans l’intervalle, nous ici, continuons à payer pour cette… Monarchie.

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2011
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité