Le Big blogue de Londres

Archive, avril 2011

Vendredi 22 avril 2011 | Mise en ligne à 13h49 | Commenter Commentaires (3)

Un Montréalais chez William et Kate

willkate

André Monet a quitté le monde de la pub il y a cinq ans pour embrasser une carrière de peintre. Ce fut sans doute la meilleure décision de sa vie. Le Montréalais de 45 ans a été choisi par la galerie Opéra de Londres pour peindre les portraits du prince William et de Catherine Middleton. Très pop art, il innove en utilisant des collages de pages de livres comme canevas. Apparemment, il choisit toujours des ouvrages en lien avec le sujet de son oeuvre.

Les portraits officiel seront remis aux futurs mariés. C’est André Monet, qui est établi à Londres depuis peu, qui doit encore se pincer…

P.S. Avec un patronyme comme celui-là, il était prédestiné à devenir peintre!

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Jeudi 21 avril 2011 | Mise en ligne à 13h09 | Commenter Commentaires (7)

Les célébrités ont-elles droit à une vie privée?

_52261905_000961289-1

C’est une question qui revient souvent. Elle est encore une fois d’actualité cette semaine. Un homme de télévision a obtenu par la Cour d’appel l’interdit de publication de son aventure avec sa co-animatrice, aussi très connue. Le News Of The World, cette publication de haut savoir, tentait d’en publier les détails croustillants. La femme du plaignant, identifié par le sigle ETK, est au courant, tout comme ses collègues de travail.

Le juge a accordé la victoire juridique à ETK parce qu’il a deux enfants et que la diffusion de sa liaison extraconjugale compromettrait l’harmonie familiale. “L’injonction a pour mission de préserver la stabilité de la famille et la réconciliation du plaignant et de sa femme ainsi que d’épargner les enfants des moqueries qui s’ensuivraient dans la cour d’école”, a dit le juge.

La presse britannique n’est pas contente. Le premier ministre remet aussi en question comment les tribunaux britanniques façonnent la loi sur la vie privée. Il est vrai que les tactiques de la presse à scandale étaient beaucoup plus agressives dans les années 80 et 90. Pensez seulement à la princesse Diana qui avait toujours une meute de photographes à sa suite.

Certaines de ces pratiques malhonnêtes sont toujours répandues.

Le tabloïd News Of The World a lui-même des démêlés avec la justice dans une affaire d’écoutes téléphoniques. Des employés ont espionné les boîtes vocales de dizaines de personnalités publiques et politiques. Trois “journalistes” ont été arrêtés dans une enquête policière, toujours en cours.

Donc, pour en revenir à ma question de départ, dans ce cas particulier, je vois mal en quoi l’adultère d’une célébrité soit d’intérêt public. Ce que je trouve bien plus fâcheux c’est que son ancienne maîtresse, aussi mariée, ait été obligée de quitter l’émission en décembre 2010 à la demande d’ETK. Les producteurs avaient expliqué au grand public qu’il était temps pour un changement. Sa réputation professionnelle a probablement été entachée. Mais peut-être pas autant que si toute cette histoire avait été divulguée.

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Mardi 19 avril 2011 | Mise en ligne à 14h09 | Commenter Commentaires (38)

L’inconnu(e) sexy dans votre wagon

Crowded-tube-007

Vous est-il déjà arrivé de prendre une photo en cachette d’un(e) usager/ère du métro? Moi, si. D’une jeune femme en train de se mettre du rouge à lèvres. D’un couple en pâmoison. D’une vieille dame qui flotte dans ses vêtements. D’enfants en train de faire semblant de lire le journal. Mais d’un homme que je trouvais beau? Pas encore.

Quatre Londoniens ont mis en ligne un site, TubeCrush, où ils affichent les photos de bels inconnus qu’ils ont croisés dans le tube. Sous chaque photo, une vignette rigolote. Du genre: “Nous ne savions pas que la Northern Line se rendait jusqu’à la forêt de Sherwood. Si Russell Crowe portait aussi bien les collants, peut-être que plus de gens auraient vu son film Robin Hood.”

Mais un journaliste, Sunny Hundal, s’est interrogé: “Et si c’était des femmes en train de se faire photographier et juger en ligne?” Son indignation ne va pas très loin parce que, dit-il, la majorité des hommes n’ont pas à subir des petits gestes quotidiens d’harcèlement sexuel.

J’ai bien hâte de connaître votre opinion, chers lecteurs/rices. Photographier des inconnus dans le train, est-ce un passe-temps anodin, amusant, envahissant, sexiste?

Lire les commentaires (38)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2008
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité