Le Big blogue de Londres

Archive, janvier 2011

Lundi 31 janvier 2011 | Mise en ligne à 9h05 | Commenter Commentaires (16)

Après l’Égypte, la Syrie?

P1-AZ281_Assad_G_20110130181921

Maintenant que le monde arabe s’embrase, c’est la question qui s’impose: quelle dictature sera la prochaine à subir la révolte populaire? La Syrie vient à l’esprit. J’y ai fait des reportages en 2008. J’ai rencontré des journalistes et des jeunes gens ordinaires désespérés de la dictature de Bachar Al-Assad, qui a hérité du pouvoir à la mort de son père en 2000. Plus de quarante ans de dictature. La police secrète est partout dans les rues. Aucun regroupement citoyen ne se crée sans que les forces de sécurité en soient informées.

Pour en revenir à la question de ce billet, je l’ai soumise à un militant syrien qui a été emprisonné dans les années 80. Il m’a demandé de ne pas dévoiler son nom.

Voici sa réponse:

“Je ne prévois pas un mouvement similaire en Syrie pour plusieurs raisons:

1) La peur en Syrie est la plus grande dans toute la région. Malgré les événements en Tunisie et en Égypte, les gens ne discutent pas de la possibilité d’une révolte en Syrie. Les usagers sur Facebook (interdit en Syrie) envoient des messages timides et contradictoires.

2) Malgré tout, le niveau de pauvreté est tolérable pour la majorité de la population.

3) La Syrie a une démographie complexe en terme de sectes, religions, ethnies et provinces. Il n’y a pas d’opposition unie contre le gouvernement qui jouit d’un soutien dans certains cercles: entreprises, minorités religieuses (Assad, qui est alaouite, en fait partie), haute société.

4) Le gouvernement vient d’introduire un chapelet de mesures pour améliorer la situation des classes défavorisées, par exemple en augmentant les allocations pour le pétrole.

5) La victoire du gouvernement au Liban (le régime d’Assad est proche du Hezbollah libanais), l’image de la Syrie comme rivale d’Israël, son appui à la résistance palestinienne.

6) L’Iran.” (Assad est réputé être de connivence avec Ahmedinejad; le régime des mollahs a violemment réprimé les émeutes de juin 2009.)

Mais il ne faudrait pas croire que Bachar Al-Assad ne surveille pas d’un oeil inquiet les événements en Égypte. Dans une rare entrevue au Wall Street Journal ce matin, il annonce des réformes politiques, sans pour autant clairement indiquer en quoi elles consistent. Il suggère également que le gouvernement de Moubarak en Égypte était fragilisé par le soutien de l’Occident. Ce qui n’est pas le cas du sien, bien sûr.

Remarquez que le WSJ l’appelle “l’homme fort de la Syrie” plutôt que “le dictateur” ou “le tyran”…

Lire les commentaires (16)  |  Commenter cet article






Vendredi 28 janvier 2011 | Mise en ligne à 14h06 | Commenter Commentaires (13)

Culture Club, le retour!

georgeboyDM_468x756

Ah, les années 80…

Je me souviens encore de la face de mon père quand il a vu mon premier disque de Culture Club, Colour by numbers, dans le salon. Cachant mal sa gêne (ou son inquiétude), il m’a demandé: “Tu le trouves beau ?” À l’époque, Culture Club vendait des millions d’albums et les jeunes se foutaient bien du rouge à lèvres de Boy George. À l’ère de Reagan et Thatcher, fallait le faire! Corrigez-moi si j’ai tort mais Boy George est sans doute le premier chanteur ouvertement gai à connaître un succès mondial. Tout un phénomène.

L’après-Culture Club n’a pas été de tout repos pour lui mais ses ennuis avec la drogue et la justice semblent choses du passé. Il lance un nouvel album solo le 31 janvier et il vient d’annoncer que son ancien groupe se réunit pour une tournée mondiale en 2012. Décidément, la vague de nostalgie des années 80 ne veut pas mourir!

Remarquez, ce n’est pas leur premier comeback, ils ont déjà tournés en 1998 et 2002. Mais cette fois, il y aura un nouvel album. Je ne l’achèterai pas et je serais la première étonnée qu’il obtienne un succès commercial. Il reste que Boy George est un DJ respecté qui a collaboré entre autres avec Antony and The Johnsons et Mark Ronson. Pas pire pour un bloke de 49 ans. On a vu des fins de carrière plus tristes que ça.

Ah, les années 80…

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






Vendredi 28 janvier 2011 | Mise en ligne à 9h03 | Commenter Commentaires (9)

À la recherche de Samantha

C’est vendredi, allons-y avec des nouvelles plus légères si vous le voulez bien. Cette semaine, Diane Potts a eu la surprise de sa vie lorsqu’elle a écouté sa boîte vocale. Un soldat avec une voix d’enfant avait laissé un message émouvant (ci-dessus) pour “Samantha”, sa copine enceinte. De toute évidence, il s’était trompé de numéro mais Diane Potts n’a pas eu le courage d’effacer son message.

La voix brisée, le soldat explique qu’un de ses amis est mort (possiblement en Afghanistan), dit à Samantha à peu près vingt fois qu’il l’aime de tout son coeur et termine avec ces mots: “Je voulais te demander…Ne réponds pas…Bien sûr, tu ne peux pas répondre (rires) mais…Voudrais-tu m’épouser?”

Diane Potts s’est donnée la mission de retrouver Samantha. Elle a alerté les médias locaux qui ont relayé l’histoire à la presse internationale. Même CNN la cherche!

Ben oui quoi, on veut les voir heureux ces tourtereaux! On veut une belle fin! “Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants”, ça vous dit rien, ça?

Alors, Samantha, fait nous plaisir, montre le bout de ton nez!

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité