Le Big blogue de Londres

Archive du 26 août 2009

Mercredi 26 août 2009 | Mise en ligne à 8h52 | Commenter Commentaires (44)

Les hooligans s’amusent

police-medics-attend-to-a-006.jpg

Un ami m’annonce hier qu’il va à un match de foot entre West Ham (quartier ouvrier de l’Est de Londres) et Millwall (quartier ouvrier du Sud de Londres). Il m’écrit: “Je suis un peu nerveux…La dernière fois que ces deux équipes se sont affrontées en 2005, il y a eu une émeute et les supporteurs de Millwall ont tué quatre chevaux policiers”. Pensant que le hooliganisme est chose du passé, je fais preuve d’un bel optimisme et lui dis de ne pas s’en faire. La belle affaire. Un homme a été poignardé avant même le début de la joute et deux autres personnes se sont retrouvées à l’hôpital. À chaque but de West Ham (qui a gagné 3-1) leurs idolâtres envahissaient le terrain pour narguer leurs rivaux. L’opération de sécurité a été un fiasco total, les policiers étaient complètement dépassés. Toute la soirée a été ponctuée par des accès de violence.

Je laisse mon ami décrire ce qu’il a vu: “C’était, fou, fou, fou – un retour aux années 80. La FA (Football Association) va certainement devoir agir. Millwall est le club rival de West Ham – leurs deux stades sont situés à quelques kilomètres l’un de l’autre. Par contre, ils ne jouent pas dans la même ligue alors ils ne s’affrontent pas souvent, peut-être une fois à tous les cinq ans. Je suis membre de West Ham et j’assiste à plusieurs matchs chaque saison, mais je n’ai jamais rien vu de la sorte. J’ai fait l’erreur de prendre la ligne Jubilee pour me rendre au stade en quittant le boulot, mais c’est le même chemin que celui des supporteurs de Millwall…Rendus à notre station, le conducteur a barré les portes pour contenir les supporteurs jusqu’à l’arrivée de la police mais ils ont commencé à frapper sur les portes et à hurler. Les autres passagers étaient terrorisés, et moi je me faisais tout petit derrière mon journal pour qu’ils ne voient pas que je portais les couleurs de West Ham.”

Il poursuit: “J’ai vu des affrontements entre la police et des centaines de supporteurs de West Ham qui attendaient les supporteurs de Millwall à la sortie du métro. Ils lançaient des bouteilles, des canettes, des déchets et des roches et les policiers n’arrivaient pas à maîtriser la foule. Il y avait un hélicoptère de police et des dizaines de policiers montés de l’escouade anti-émeute, mais ce n’était pas suffisant pour maintenir l’ordre. À l’intérieur du stade, la police était à bout de force pour contrôler les supporteurs de Millwall, et il ne restait personne pour surveiller ceux de West Ham, qui ont envahi la surface de jeu à quatre reprises.”

L’atmosphère était peut-être aussi tendue du fait qu’un défenseur de West Ham, Calum Davenport, a été gravement blessé samedi dernier lors d’une attaque au couteau. Aussi, le père d’un autre joueur, Jack Collison, est mort dimanche dans un accident de voiture.

Tout de même, les supporteurs semblaient affamés pour de la casse, peu importe les raisons. Le patron de West Ham, Gianfranco Zola, a dit qu’il n’a jamais vu ça en sept ans. Le ministre des Sports, Gerry Sutcliffe, a qualifié les scènes d’hier de “honte” pour le soccer. Peut-être mais faut-il s’en étonner? Les joueurs de foot ne sont-ils pas les gladiateurs d’aujourd’hui?

Voici une idée de l’ambiance explosive dans les gradins:

Lire les commentaires (44)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2009
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité