Le Big blogue de Londres

Archive, avril 2008

Mercredi 30 avril 2008 | Mise en ligne à 13h18 | Commenter Aucun commentaire

Mordre à l’hameçon des publicitaires

L’agence britannique qui gère les normes publicitaires a dévoilé les pubs ayant généré le plus grand nombre de plaintes l’année dernière. Qui a remporté la palme, vous croyez? Une pub trop sexy? Pas du tout. Un message anti-tabac du système de santé britannique, la NHS, a récolté 774 de plaintes de téléspectateurs ébranlés. Ses créateurs devraient-ils s’en féliciter? Après tout, le but d’une publicité sociétale est de faire réagir autant que de faire réfléchir, non?

Pour voir le palmarès des dix pubs britanniques les plus offensantes, cliquez ici. Remarquez que l’agence n’a banni presque aucune publicité dénoncée par le grand public.

Pour ma part, je suis un peu étonnée que cette annonce du tabloïd The Sun ait seulement récolté 56 plaintes.

untitled3.bmp

Les commentaires sont fermés  |  Commenter cet article






Mercredi 30 avril 2008 | Mise en ligne à 8h08 | Commenter Aucun commentaire

Une vidéo de Saint Ken

Une vidéo pro-Ken Livingstone circule sur la Toile depuis deux semaines. À un jour des élections de Londres, les deux candidats principaux, Ken Livingstone et Boris Johnson (dont j’ai déjà parlé ici), sont nez-à-nez dans les sondages. Bien malin celui qui pourra prédire qui remportera la mairie. J’ai parlé à une analyste de la firme de sondages Ipsos MORI ce matin qui n’en a aucune idée.

Je ne suis pas certaine toutefois que cette vidéo parviendra à convaincre les fans de Boris de retourner leur veste. Elle est trop émotive et mise sur les personnalités des candidats plutôt que leurs politiques. Les Londoniens ne sont pas dupes. Livingstone n’est pas un ange et Johnson est, paraît-il, plus qu’un clown.

Toutefois, les fans de “Red Ken” ne perdent rien à essayer. Son trône à la mairie est sérieusement menacé.

Les commentaires sont fermés  |  Commenter cet article






Mardi 29 avril 2008 | Mise en ligne à 6h05 | Commenter Aucun commentaire

Les charognards s’amusent

cartoon20080429_25918d.jpg

Je vous écrivais hier à propos des tuiles qui ne cessent de tomber sur la tête de Gordon Brown. En fait, un des coupables -et peut-être le plus important- de ce “Gordon bashing” est la presse britannique. Si les médias sont les chiens de garde d’une société, ceux de la Grande-Bretagne ont la rage. Surtout en ce qui a trait à la politique. À chaque fois qu’un remous agite Downing Street, les journalistes se précipitent autour de l’arène et réclament du sang. J’exagère à peine.

Le chroniqueur Peter Wilby examine dans une excellente analyse le traitement qu’ont réservé les médias au premier ministre. Sa conclusion? Ils n’ont toujours pas trouvé le langage pour l’achever mais ce n’est qu’une question de temps.

De son côté, le chroniqueur du Times David Aaronovitch affirme que Fidel Castro et le chef du mouvement palestinien du Hamas sont mieux traités par The Guardian que Gordon Brown.

Le résidant de Downing Street a du chemin à faire pour regagner la faveur de la presse. Est-ce pour cette raison qu’il a trouvé le temps d’aller à Glasgow pour assister au mariage du directeur du groupe propriétaire du Daily Telegraph il y a une dizaine de jours? Poser la question, c’est y répondre. On lui souhaite tout de même bonne chance.

(Caricature de Dave Brown parue dans The Independent)

Les commentaires sont fermés  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2010
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité