Le blogue de musique

Le blogue de musique - Auteur
  • Le blogue de musique

    Émilie Côté échange avec ses lecteurs sur les musiques de toutes sortes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 10 septembre 2013 | Mise en ligne à 11h04 | Commenter Commentaires (8)

    Arcade Fire remet ça pour deux soirs à la Salsathèque

    Crédit: Édouard Plante-Fréchette

    Crédit: Édouard Plante-Fréchette

    ÉMILIE CÔTÉ
    Arcade Fire se produira à nouveau à la Salsathèque ce soir et demain. Les gens qui n’ont pu avoir de place lundi soir ont reçu des bracelets. Les autres devront faire le pied de grue sur le trottoir de la rue Peel.

    Vous pouvez lire ici notre compte-rendu de notre journée surréaliste et mémorable d’hier. Une journée dont on se souviendra longtemps et qui aura sa place dans notre album de souvenirs rock.

    Nous sommes arrivés à la Salsathèque vers midi. L’attente de huit heures en valait la peine. Les premiers arrivés formaient une sorte de petite communauté. L’un aidait l’autre à bonifier son costume. Les gens jasaient musique, se partageaient des poutines et des bouteilles d’eau, puis se relayaient quand il fallait quitter son pied carré de trottoir pour aller aux toilettes. Le propriétaire du dépanneur voisin était aux anges: “mon chiffre d’affaires sera excellent aujourd’hui”.

    Crédit: Émilie Côté

    Crédit: Émilie Côté

    Les magasins H&M et Dollarama ont également fait des affaires d’or. Le gardien de sécurité (qui, pour l’anecdote, ne connaissait par Arcade Fire) a créé un petit vent de panique quand il a dit que seuls les gens les mieux costumés auront une place à l’intérieur.

    L’équipe des Patrouilleurs de La Presse est alors venu nous prêter renfort avec une perruque, un masque et quelques accessoires. Dans notre déguisement de bal masqué disco, aucun collègue journaliste nous a par ailleurs reconnu en interviewant des personnes à côté de nous dans la file d’attente.

    photo-134

    Crédit: Patrick Sanfaçon

    Les journalistes n’étaient pas invités, hier soir, à moins d’attendre comme tout le monde ou d’avoir accès à la liste des invités. Attendre huit heures, ça sort “le petit gars” et “la petite fille” en nous qui est prêt à tout pour voir son groupe préféré. Mais quel soulagement ce fut d’avoir notre bracelet vers 19h30!

    photo-135

    Ce matin, le point culminant de la folle journée d’hier dans la Salsathèque est une sorte de rêve… Que ce soit le cours de danse de zoulou sur une nouvelle chanson d’Arcade Fire (sur les airs de Billie Jean de Michael Jackson) avant le spectacle dans une petite salle. Win Butler qui chante par-dessus la foule, trempé de sueur. Régine Chassagne qui danse comme une belle sorcière. Le sourire de Jeremy Gara à la batterie. Le maquillage ensorcelant de la violonniste Sarah Neufeld. Richard Reed Parry, Tim Kingsbury et William Butler à un pied de la première rangée.

    Dire qu’Arcade Fire chante avec David Bowie, qu’il a le trophée Grammy de l’album de l’année sur son foyer, et qu’il permet à 100 personnes de le voir dans l’intimité lumineuse, kitsch et tropical de la Salsathèque…trois soirs de suite.

    Si Arcade Fire s’est fait reprocher d’alimenter le buzz avec trop de mystère, il ne fait rien comme les autres et c’est très bien comme ça. Arcade Fire fait parfois les choses trop à sa manière, mais ne faut-il pas empêcher le monde du rock de devenir une science prévisible?

    photo-136


    • Et bien, je vais probablement être le seul mais je m’en fou, ça fait un bail que je voulais m’exprimer sur le sujet: J’en ai marre de les voir jouer seulement dans de petites salles. Voilà, vous pouvez tous me lyncher sur la place publique maintenant.

      J’aimerais qu’Arcade Fire comprenne que leurs jours “indie” est un peu vieux jeu. De plus en plus de gens connaissent le groupe, et de plus en plus de personnes voudraient les voir dans des salles acceptables, où tous auraient la chance de se procurer des billets. Et non, je ne suis pas de ceux qui vient d’allumer. J’étais un des premiers de ma gang à me procurer “Funeral”. Mais par contre, je n’habite pas à Montréal, je ne peux toujours suivre Twitter et tous les autres réseaux sociaux. Je ne peux me rendre à une place en particulier en plein milieu de la journée pour aller me chercher un bracelet pour aller voir un show.

      Je sais, ça doit être dur pour le groupe de voir qu’il a atteint cette sacro-sainte popularité, honnie par la communauté indie… Mais la réalité est là! De plus en plus de gens “normaux, régulier, plates, etc.” s’intéressent maintenant au groupe, et voudraient les voir en show.

      Plusieurs groupes indie/punk à la fin des années 80, début 90 ont passé à travers le même dilemme… Mais des groupes comme Nirvana et Sonic Youth ont vite compris que plus leur popularité montait, plus ils se devaient d’être disponibles pour un auditoire toujours plus grand.

      Leur prochain “challenge” n’est pas de sortir un autre brillant album, mais plutôt d’apprendre à vivre avec leur “célébrité” et pouvoir s’ouvrir au “public en général” sans perdre leurs objectifs artistiques. Si David Bowie peut se taper le Centre Bell et garder son intégrité, je ne vois pas pourquoi Arcade Fire ne pourrait faire de même.

      Allez… dégueuler tous vos commentaires négatifs sur mon commentaire à présent, je suis prêt…!

    • Est-ce la pochette de l’album double final?

    • Avez-vous été engagé par Arcade Fire couc donc ?

    • Bande de chanceux….
      Qu’est-ce qu’ils ont joué ?
      Des pièces de Reflektor ?
      Y’a-tu moyen d’en savoir un peu plus sur les autres tounes de l’album ?

    • Hum….pas moyen de savoir ici non plus…

      http://www.setlist.fm/setlist/arcade-fire/2013/salsatheque-montreal-qc-canada-3bc64c98.html

    • Je crois qu’il y des choses qui sont difficiles a comprendre pour toi Gossard. Le groupe est en campagne de promotion. Le disque doit sortir en octobre. Ils ont habitude de faire leurs promotion de cette façon. Pour The Suburbs , ils ont joués dans un parking de centre d’achat sur la rive sud. Après ils ont joués à Osheaga devant 40,000 personnes. Méchante petite salle. Pour Neon Bible ils ont joues 5 soirs à la salle Ukrenienne dans le Mille-End et 5 soirs à Londre et New-York. En plus de faire des apparitions surprise ici et là.
      Leurs façon de faire est tout simplement différente. Attend de voir les dates de la tournée et après tu pourras chialer si ils ne passe pas prêt de chez toi. Ils ont aussi joué au Festival d’été de Québec. Tu devrais t’informer avant de chialer tes frustrations………………

    • Quelqu’un peut m’expliquer, brièvement, pourquoi je devrais aimer Arcade Fire? C’est pas faute d’avoir essayé… À plusieurs reprises même. Je sais pas. Je pige pas. Mais je ne demande qu’à être éclairé…

    • dominique jarry tu n’as pas à etre éclairée tu l’es ce groupe fait de la fausse bonne musique sans hook sans hits bref un groupe surévalué thats all…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2013
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité