Le blogue de musique

Archive, mai 2013

Mardi 21 mai 2013 | Mise en ligne à 17h53 | Commenter Un commentaire

Folly & The Hunter, vous connaissez?

folly

ÉMILIE CÔTÉ

Le trio montréalais Folly & The Hunter a lancé son deuxième album, Tragic Care, il y a un mois.

Enregistré au studio Breakglass avec Dave Smith et Jace Lasek des Besnard Lakes, il réunit des chansons folk guitares/piano prenantes avec une fine dose d’indie-pop (quelque part entre les univers de The Decemberists, Bon Iver, Arcade Fire, The Shins et Sigur Rós).

Formé de Nick Vallee (de Vancouver), Laurie Torres (de Montréal) et Christopher Fox (de l’Angleterre), Folly & The Hunter sera en spectacle demain (mercredi le 22 mai)  au Cabaret du Mile-End.

Découvrez ici le clip de sa chanson How It Came Down.

Un commentaire  |  Commenter cet article






Mardi 7 mai 2013 | Mise en ligne à 16h34 | Commenter Commentaires (8)

R.I.P. Bande à part (avec ajout)

Unknown

ÉMILIE CÔTÉ

Bande à part, la filière émergente de la radio de Radio-Canada, n’existe plus. C’est la fin des émissions et du site web.

Et le sort de la musique dite “émergente” sur les ondes radio-canadiennes? Elle est maintenant “intégrée” à la plate-forme Espace.mu.

“Nous annonçons aujourd’hui l’intégration des contenus et activités relatifs à la musique émergente dans le site Espace.mu, a annoncé sur Facebook la directrice générale par intérim, Marie-Philippe Bouchard. Cette évolution implique la fermeture du site bandeapart.fm et la fin des émissions produites par son équipe à la Première Chaîne et sur Espace musique à partir du 24 juin.”

Est-ce que Radio-Canada prend une décision musicale trop “populaire”? Est-ce plutôt une preuve de plus que la musique émergente se démocratise et n’est plus à considérer dans une case à part? Faut-il blâmer la case horaire de Bande à part tard le vendredi soir sur la Première Chaîne (alors que son public-cible est sorti) ?

Difficile de tirer des conclusions.

Sur Twitter, plusieurs gens se désolent de voir Bande à part disparaître du radar musical québécois.

Dans cet article que nous avons signé en 2011 sur le 10e anniversaire de Bande à part, Radio-Canada voyait pourtant grand pour “son laboratoire” de la grande tour.

«Un anniversaire, ça permet de faire un bilan, avait souligné Christiane Leblanc, alors directrice d’Espace Musique. Bande à part a toujours été un laboratoire de gens qu’on a volontairement laissés à part (…) Ils ont amené une nouvelle façon de faire de la radio, du web et du multimédia.»

En janvier 2011, Radio-Canada avait l’intention que «Bande à part soit un peu moins à part et contamine la grande famille radio-canadienne». «La prochaine année sera charnière pour Bande à part», avait assuré Isabelle Aubin, chef des émissions Bande à part et des webradios.

Pour la petite histoire, rappelons que Bande à part a d’abord été une émission d’été enregistrée à Moncton, qui a servi de tremplin à des animateurs comme Catherine Pogonat et Pierre Landry. Dix ans plus tard, c’était devenu un site internet, des baladodiffusions, des séances d’enregistrement devant public et une radio en continu sur Sirius.

Est-ce que la fin de Bande à part marque la fin d’une époque? “Merci pour toutes ces belles années musicales, vous allez sérieusement nous manquer” a écrit sur Twitter le DJ Ghislain Poirier.

Pour finir, deux questions. Écoutiez-vous Bande à part et consultiez-vous leur plate-forme web? Allez-vous migrer vers Espace.mu?

***

AJOUT:

Voici les belles paroles de Yuani Fragata, grand passionné et mélomane qui faisait partie de l’équipe de Bande à part.

“La culture et l’art c’est comme le vent et on n’enterre pas le vent, il soufflera qu’on le veuille ou non.

Bonne continuation. Tout pour le rock.”

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2013
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives