Le blogue de musique

Le blogue de musique - Auteur
  • Le blogue de musique

    Émilie Côté échange avec ses lecteurs sur les musiques de toutes sortes.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 30 avril 2013 | Mise en ligne à 17h24 | Commenter Commentaires (7)

    Lana Del Rey en spectacle à Paris

    lana del rey 2

    ÉMILIE CÔTÉ

    Elle en est capable et elle était même à la hauteur, selon les échos parisiens. Alors que des mauvaises langues croyaient que Lana Del Rey ne remonterait jamais sur scène, c’est chose faite pour deux soirs à l’Olympia de Paris.

    Victime de l’effervescence qui a précédé la sortie de son premier album en janvier 2012, la réputation de Lana Del Rey ne s’est jamais remise de la prestation embarrassante de la chanteuse américaine à Saturday Night Live.

    Quinze mois plus tard, Lana Del Rey a entamé une tournée en Europe dont la plupart des dates affichent complet.

    Les critiques de sa prestation à l’Olympia sont positives sans être dithyrambiques. Le critique du Nouvel Observateur écrit: “Lana semblait entièrement vivre, respirer, resplendir. Les grincheux qui continuaient à la mépriser, sur la foi d’un concert à peine vu au Silencio il y a un an et demi, peuvent aller trouver une autre victime : Lana tenait l’Olympia du bout des lèvres et la salle.”

    Paris Match est plus sévère: “un concert étonnant, dérangeant, entre maîtrise vocale impeccable et erreurs de débutante”.

    Des Québécois qui étaient en France pour le festival Printemps de Bourges assistaient au spectacle à l’Olympia, dont Évelyne Côté du promoteur evenko. Nous lui avons demandé par courriel ce petit compte rendu. “Elle se donne en pâture, certes, mais le fait extrêmement bien. Belle interprétation, mise en scène hyper calculée mais tout aussi efficace. Backing band de feu. J’ai adoré le show même si le personnage de fille soumise dévorée par la tristesse et le désir me rend encore mal à l’aise. Je reverrais le show demain matin.”

    Selon le setlist mis en ligne par Les Inrocks, Lana Del Rey a interprété une quinzaine de chansons: des titres de son album Born To Die et de son EP Paradise sorti l’automne dernier, et des reprises du standard I Love Paris et Knockin’ On Heaven’s Door de Bob Dylan.

    En spectacle, Lana Del Rey incarne-t-elle une vamp au look rétro, ou une starlette pop? “Ni femme fatale, ni girl next door trash, ni héroïne lynchienne”, tranche Les Inrocks.

    “Plusieurs fois, elle descend de scène pour arpenter la fosse, signer des autographes, poser pour des photos et embrasser des joues qui n’en demandaient pas tant – l’occasion de vérifier par nous-mêmes que cette créature n’est pas une hallucination” a écrit la journaliste Noémie Lecoq.

    Conclusion? On veut voir Lana Del Rey en chair et en os à Montréal.


    • My God, oui! Pendant une seconde, je croyais avec le titre que vous annonciez une tournée nord-américaine avec un arrêt à Montréal… déception. Je vais continuer à me croiser les doigts!

    • Pis le jazz ?

      Personne de LaPresse n’a de commentaires à faire sur la programmation en salle ?

      On aurait besoin d’un peu d’aide cette année !

    • En chair, en os, en plastique et en silicone…

    • Non merci, on va s’en passer. Elle peut rester en Europe, son fan club y est déjà (les Inrocks).

    • Don’t believe the hype- Public Enemy

    • Oh oui, j’aimerais tellement la voir live!

    • @lebureaucrate

      Vous savez, la meilleure façon de voter c’est avec son fric: si vous n’aimez pas, vous n’achetez pas. Pas besoin de souhaiter du négatif à tous ses fans qui l’attendent impatiemment ici…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2014
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • publicité