Le blogue de musique

Archive, janvier 2013

Mercredi 30 janvier 2013 | Mise en ligne à 13h44 | Commenter Commentaires (2)

Hyundai et les Flaming Lips

ÉMILIE CÔTÉ

On l’a écrit plusieurs fois: le tabou voulant que les artistes vendent leur âme en cédant les droits d’utilisation d’une chanson pour une publicité est tombé.

En ce moment, Karim Ouellet chante sur les images d’une pub de la Banque de Montréal, Ingrid St-Pierre prête sa voix à une pub de McDo, la chanson Millionaire de Queens of The Stone Age sert une pub de T-Mobile, alors que Cadillac a choisi un extrait de la chanson Phenomena des Yeah Yeah Yeahs.

Dans tous ces cas, les artistes ne sont pas en vedette ou en action. Pour une pub de 60 secondes qui sera présentée pendant le Super Bowl (à voir ici), Hyundai a convaincu les Flaming Lips d’apparaître à l’écran dans la peau de gens colorés qui ont le pouvoir de transformer la journée d’une famille ordinaire en une série d’aventures.

La bande de Wayne Coyne a même écrit et composé une chanson spécialement pour la campagne publicitaire, intitulée Sun Blows Up Today.

Réussi et de bon goût, même si les membres des Flaming Lips ne conduiraient sans doute jamais une mini-van familiale de Hyundai!

Comme nous, comprenez-vous que les artistes ont besoin de nouvelles sources de revenus avec la chute des ventes de disques? À l’inverse, êtes-vous surpris ou déçus par les artistes concernés?

(Voir plusieurs articles que nous avons écrit sur le sujet ici, ici et ici.)

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






Mardi 29 janvier 2013 | Mise en ligne à 12h33 | Commenter Aucun commentaire

Mali: les caravanes de la paix reportées

Le site du Festival au Désert en 2008

Le site du Festival au Désert en 2008


ALEXANDRE VIGNEAULT

Bono a séjourné dans le nord du Mali en janvier 2012. Le chanteur de U2 était invité au Festival au Désert, tenu près de Tombouctou. L’auberge où il a logé avec son entourage avait radicalement changé de vocation ces derniers mois: c’était le tribunal islamique.

L’anecdote illustre le basculement du nord du Mali qui, ces derniers mois, a vécu sous le joug d’un groupe islamiste. Ce n’est pas encore fini. Le climat d’insécurité qui persiste force aujourd’hui l’annulation des caravanes musicales «pour la paix et l’unité nationale».

Ces caravanes itinérantes, auxquelles devaient participer des artistes de la trempe d’Oumou Sangaré, Tinariwen, Toumani Diabaté et Bombino, devaient remplacer le Festival au Désert. Elles devaient traverser une partie du Mali, de la Mauritanie, de l’Algérie et du Niger pour se rejoindre à proximité de la capitale du Burkina Faso, Ouagadougou.

Le sort de ces caravanes qui devaient s’ébranler le 7 février était déjà incertain lorsque La Presse a joint Manny Ansar, directeur du Festival au Désert, à Bamako, il y a quelques jours. «Avec l’état d’urgence au Mali et la situation en Mauritanie et en Algérie, nous sommes en train de revoir notre plan», disait-il.

Soucieux de la sécurité des participants, le comité de direction a jeté l’éponge. Du moins jusqu’à l’automne. D’ici là, Manny Ansar mettra en branle le volet international de ces caravanes, baptisé Festival in Exile, qui prendra la forme d’une tournée internationale. Le Festival Nuits d’Afrique a confirmé à La Presse son «très fort intérêt» pour un tel concert événement.

Manny Ansar envisage ces projets musicaux comme des gestes de résistance politique et culturelle. «L’idée, c’est d’abord de dire que non, on n’accepte pas que la musique soi interdite au Mali», a expliqué le producteur issu d’un clan touareg et ancien manager du groupe Tinariwen.

Toute musique – à l’exception des versets coraniques chantés – avait en effet été bannie en août dernier par le groupe islamiste qui a pris le contrôle d’une grande partie du nord du Mali ces derniers mois. Ceux qui étaient pris à braver l’interdit pouvaient être condamnés à recevoir le fouet.

«Ceux qui veulent arrêter la musique sont très loin de la culture du Mali, ils ne sont pas Maliens et n’ont rien compris à la société malienne, affirme Manny Ansar. On est un pays de tradition orale, alors même notre histoire on l’apprend à travers la musique.»

«On est un pays pauvre, mais fier de sa culture», ajoute encore le producteur. Riche terroir musical, le Mali compte en effet un grand nombre d’artistes au rayonnement international: Salif Keita, Oumou Sangaré, le regretté Ali Farka Touré, Toumani Diabaté, ainsi que le duo Amadou et Mariam pour n’en citer que quelques-uns.

Ce n’est pas d’hier que le Festival du Désert vit dans l’incertitude. La tension monte depuis 2007 autour du site habituel de l’événement, situé près du village d’Essakane, à moins de 100 km de Tombouctou. De 2010 à 2012, l’insécurité avait même forcé son déménagement en banlieue de la ville mythique.

Liens utiles:

À l’initiative de la chanteuse et actrice Fatouma Diawara, plusieurs artistes maliens dont Oumou Sangaré, Amadou et Mariam, Vieux Farka Touré et Toumani Diabaté ont enregistré une chanson pour la paix et l’unité.

Mali-ko par Voices United For Mali:

www.festival-au-desert.org

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Vendredi 25 janvier 2013 | Mise en ligne à 10h43 | Commenter Commentaires (3)

Coachella: une programmation de rêve

lineup-poster-splash

ÉMILIE CÔTÉ

Des retours inattendus (Postal Service, Violent Femmes, Jurassic 5), d’autres souhaités (New Order, Blur, Stone Roses). Des vétérans (Lou Reed, Red Hot Chili Peppers), des valeurs sûres (Phoenix, Hot Chip) et des groupes d’estime du moment, dont Alt-J, Tame Impala, et Grimes.

Encore une fois, la programmation du festival Coachella frappe fort. Impossible d’énumérer tous les groupes et artistes intéressants à l’affiche: Yeah Yeah Yeahs, Vampire Weekend, Janelle Monáe, Wu-Tang Clan, Metric, Divine Fits, Wild Nothing, The XX, Passion Pit, Of Monsters and Men, etc.

Depuis l’an dernier, les organisateurs proposent au public deux weekends de festival à la programmation identique (du 12 au 14, puis du 19 au 21 avril). Ce tour de force (confirmer la présence de tous les groupes pour deux weekends consécutifs!)  en dit long sur la notoriété de l’événement, dont tous les billets s’envolent à chaque année en quelques minutes à peine.

En fouillant la programmation, on constate que Justin Vernon de Bon Iver sera présent au sein de son projet Stouting Matches. Les chanteurs britanniques à surveiller de l’heure, Jack Bugg et Jessie Ware, sont aussi à l’horaire, de même que le groupe montréalais à temps partiel Purity Ring. Et il y a Nick Cave qui doit ressusciter Grinderman le temps d’une prestation.

Tous les détails à www.coachella.com

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité