Le blogue de musique

Archive du 11 mai 2012

Vendredi 11 mai 2012 | Mise en ligne à 13h23 | Commenter Un commentaire

Rivard à l’Astral: prometteur!

Ivanoh Demers, La Presse

Ivanoh Demers, La Presse

ALAIN DE REPENTIGNY

Michel Rivard était rayonnant quand il est revenu sur la scène de l’Astral jeudi pour le rappel que lui réclamaient des fans enthousiastes. Le «ah! vous me faites du bien» qu’il leur a lancé était spontané, senti… et réciproque.

Il y a longtemps qu’on n’avait pas entendu Rivard chanter ses chansons à Montréal. J’avais gardé un souvenir tristounet de son concert dans un Spectrum décati, en mars 2007. Celui de jeudi, qu’il reprend vendredi à l’Astral, était une tout autre affaire: plus de deux heures de musique revitalisée, d’humour et d’émotion.

Rivard a donné une première partie acoustique, plus feutrée, dans laquelle il a interprété des chansons des Filles de Caleb, des choses qu’il a écrites pour et avec d’autres et même un emprunt à Fred Pellerin (Le commencement du monde, signé David Portelance). J’ai particulièrement aimé Paulo, son cadeau à Maxime Landry, qu’il a précédé d’un monologue drôle et touchant dont il a le secret. Belle idée également de dire plutôt que de chanter Martin de la chasse-galerie, complément naturel des chansons des Filles. L’intimité de l’Astral aidant, le public a vraiment goûté les textes de Rivard dont la seule nouvelle chanson, Roi de rien, est à la fois absurde et touchante comme Toute ta lettre qu’il a écrite avec Bori.

Mais c’est vraiment en deuxième partie que ça a décollé. Rivard et son nouveau Flybin band, tous décorés d’un carré rouge, ont sorti les guitares électriques et nous ont servi des versions réjouissantes de Rive-sud – en citant Dylan – et Méfiez-vous du grand amour, et d’autres aussi rafraîchissantes qu’étonnantes d’Un trou dans les nuages, La complainte du phoque en Alaska et surtout une Je voudrais voir la mer énergisante. Curieusement, c’est dans cette deuxième partie plus forte en décibels qu’on a vraiment pu apprécier les harmonies des chanteuses Lana Carbonneau et Adèle Trottier-Rivard.

Bref, un show que j’ai hâte de revoir dans quelques mois quand il aura mûri et que Rivard y aura intégré d’autres nouvelles chansons.

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité