Le blogue de musique

Archive, mai 2012

Mercredi 30 mai 2012 | Mise en ligne à 8h28 | Commenter Un commentaire

Chromeo en clôture du Festival de jazz

chromeo

ÉMILIE CÔTÉ

Une grande manifestation musicale extérieure doit être festive, rassembleuse et dansante. Bien bonne nouvelle: c’est le duo montréalais Chromeo qui fera le spectacle de clôture du Festival de jazz, le 7 juillet, sur la Place des Festivals.

Chromeo, dont l’électro-funk accrocheur et explosif est l’une des meilleures exportations musicales de Montréal, est un duo arabo-juif (le premier selon lui) formé de P-Thugg et Dave 1. Pour les néophytes, sachez que le groupe a été invité sur le plateau de David Letterman et que sa chanson Hot Mess featuring Elly Jackson de La Roux a beaucoup tourné à la radio.

Ce sera le dernier spectacle de Chromeo à Montréal avant la sortie de son quatrième album et le premier “avec section de cordes et chorale” selon le Festival de jazz, qui rappelons-le, a choisi un autre artiste montréalais en tête d’affiche pour le spectacle d’ouverture, le seul et unique Rufus Wainwright.

De notre côté, nous aurons la chance de voir Chromeo moins de deux semaines avant au festival Governor’s Ball de New York. On vous en reparle.

Voyez le passage du groupe sur le plateau de David Letterman avec sa chanson Night By Night:

Écoutez Hot Mess ici:

Un commentaire  |  Commenter cet article






karkwa-live-ecoute-integrale-gratuite-L-GhvGrh

ÉMILIE CÔTÉ
Ses membres font parler d’eux chacun de leur côté, mais Karkwa est en pause d’une durée indéterminée. Le groupe offre néanmoins un album live à ses fans (en magasin mardi), enregistré lors des deux derniers concerts de la tournée Les Chemins de verre, en décembre dernier, à l’Impérial de Québec et au Métropolis.

Il s’agira du dernier disque de Karkwa à paraître sous l’étiquette Audiogram, indique l’imprésario du groupe, Sandy Boutin. Et les membres du quintette prendront plus d’une année sabbatique. Karkwa ne prévoit pas sortir du matériel avant 2014 ou 2015, selon Sandy Boutin, qui a fondé le label Simone Records.

Rappelons que Julien Sagot a sorti un album solo en février dernier, alors que le chanteur Louis-Jean Cormier lancera le sien à l’automne avant de partir en tournée.

Martin Lamontage joue de la basse aux côtés de Sagot alors que Stéphane Bergeron collabore avec différents artistes. C’est sans compter le claviériste François Lafontaine qui est occupé à faire de la musique de film en plus d’avoir des projets de réalisation et d’accompagner sur scène sa blonde Marie-Pierre Arthur.

Voici la liste des chansons de Karkwa live. Comme en spectacle, ou presque…

1-Le pyromane
2-Échapper au sort
3-Les chemins de verre
4-L’épaule froide
5-Moi-léger
6-Le compteur
7-Le bon sens
8-L’acouphène
9-Marie, tu pleures
10-Le coup d’état
11-Oublie pas
12-La façade
13-Le vrai bonheur

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Vendredi 25 mai 2012 | Mise en ligne à 11h06 | Commenter Aucun commentaire

Moby entouré de talents montréalais

sallemtl

Test d'éclairage à l'intérieur de la New City Gas © Karel Chladek / C2-MTL

ÉMILIE CÔTÉ

“On ne se croirait pas à Montréal”, disaient beaucoup de gens, hier soir, lors de la soirée Illumunination de la conférence C2-MTL, qui se culminait à minuit avec un spectacle de Moby à l’intérieur de la New City Gas, ancienne usine de charbon fraîchement restaurée.

Oui, la foule a dansé devant Moby qui était en mode DJ  (précédé du collectif Boogie Studio qui avait invité Ariane Moffatt). Mais le spectacle de Moby était presqu’un prétexte. D’une part car les gens découvraient le magnifique lieu qu’est la New City Gas, en plein coeur de Griffintown, entourés d’une foule de personnalités de Montréal, qu’ils soient d’un grand événement culturel, d’une agence de pub, d’une boîte multimédia, du secteur de la mode ou du cinéma, ou encore designers, musiciens, artistes visuels, réalisateurs, animateurs télé, architectes, etc.

Le tout Montréal y était, dit l’adage. Tous jasaient et buvaient un verre sur la terrasse de la New City Gas, illuminée par des jeux de lumière signés Moment Factory. C’était rafraîchissant d’être réunis dans un nouveau quartier industriel qui se revitalise.

Nous n’étions pas à Berlin ou à Londres, mais bien à Montréal. Tout au long de la soirée, les gens “twittaient” en n’ayant que de bons mots pour la conférence et Montréal. “Inpirant”, “mind blowing“, “vive Montréal”, “Montreal rocks“, “fier de vivre à Montréal”, etc.

Disons qu’en rentrant à la maison, il y avait de quoi avoir le sourire aux lèvres, fier de sa ville.

La bonne nouvelle, c’est que les activités de la New City Gas ne font que commencer.

Pour les mélomanes, c’est une super salle de spectacle. Hier, outre quelques problèmes organisationnels, la beauté des lieux était saisissante: les murs de brique et de pierre, les mezzanines et un haut plafond cathédrale qui donne un effet “d’hangar” à la salle qui se transforme en énorme plancher de danse avec des grandes surfaces qui projettent des images multimédia. Pour les spectacles de musique électronique, c’est une configuration idéale.

Rappelons que les prochains spectacles à la New City Gas sont pendant les festivités du Grand Prix: DJ Tiësto le 7 juin et David Guetta le 9 juin.

À suivre.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2012
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité