Éric Moreault

Éric Moreault - Auteur
  • Éric Moreault

    Maniaque de cinéma, Éric Moreault n'a pas peur d'une bonne discussion sur vos films et acteurs préférés ou que vous aimez détester.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 29 juillet 2013 | Mise en ligne à 13h36 | Commenter Commentaires (6)

    30 ans après, que reste-t-il de Buñuel?

    Le 29 juillet 1983, le grand réalisateur Luis Buñuel tirait sa révérence. Dès son premier film, Un chien andalou (1929), coréalisé avec Salvador Dali, le réalisateur d’origine espagnole s’est imposé comme un véritable créateur, fortement influencé par le surréalisme.
    Tout au long de sa carrière, Buñuel fera fi des conventions narratives, mais il aimait bien tourner de longs plans-séquences pour rendre le naturel de la scène, tout en refusant de tomber dans le piège de l’esthétisme cinématographique. Il sera aussi un féroce critique de la morale bourgeoise et du catholicisme, à une époque où il ne faisait pas toujours bon de l’être.
    Il a laissé plusieurs films inoubliables, dont Belle de jour (1967), histoire d’une jeune femme mal mariée qui se prostitue l’après-midi à l’insu de son mari (François Ozon n’a rien inventé avec Jeune et jolie). Catherine Deneuve y était éblouissante.
    Votre préféré à vous?


    • Cet obscur objet de désir, pour la démonstration de la pulsion sexuelle sans remède qui mène à un sommet de frustration.

      J’avoue que j’ai beaucoup aimé aussi.
      ÉM

    • Le charme discret de la bourgeoisie est mon film préféré de Bunuel !! J’avais aussi beaucoup aimé lire son autobiographie Mon Dernier Soupir !!

    • ..@EM: Quelqu’un, ou quelque chose a envoyé mon commentaire-remarque dans la cyber-poubelle. Pourtant, je ne faisais que signaler que Dali a pour prénom «Salvador» et non «Salvatore» qui est de l’Italien. Je mentionnais aussi que Buñuel et lui ne furent plus amis après que le cinéaste lui eût donné une gifle devenue célèbre.
      ?Qué Pasa?
      JFC

      Je ne sais pas trop ce qui a bien pu se passer. Il y a un modérateur qui s’occupe de publier les commentaires dès qu’ils sont envoyés et je consulte périodiquement ceux-ci. La coquille est corrigée, merci. Au plaisir,
      ÉM

    • Mon dernier soupir est peut-être ce que je préfère de Bunuel. Je me demande même si ce n’est pas le livre que j’ai relu le plus grand nombre de fois. C’est une sorte d’autobiographie pleine de verve, d’humour et de liberté qui ne se lâche plus dès qu’on y est entré. Un très beau livre, étrangement difficile à trouver de nos jours.

      Les films de Bunuel, en revanche, me semblent assez mal vieillir. L’anticatholicisme, le marxisme et le surréalisme, qui forment les trois grands axes thématiques de son cinéma, ne veulent plus dire grand chose pour moi. Mais je garde un attachement particulier pour son petit documentaire Terre sans pain qu’il a réalisé au début de sa carrière.

    • Bunuel marxiste?

      À cause du Fantôme de la liberté? En passant, Mon dernier soupir est un très bon livre.

      J’ai une affection particulière pour La voie lactée, Le journal d’une femme de chambre, L’ange exterminateur, La vie criminelle d’Archibald de la Cruz, Los Olvidados, Viridiana, L’Âge d’or, Tristana.

      Bref, Bunuel a donné une bonne dizaine de chefs-d’œuvre.

      Vrai que Le journal d’une femme de chambre, ainsi que L’ange exterminateur, sont de très bons films. Et je suis d’accord qu’il nous a donnés plusieurs chefs-d’œuvre, qui vieillissent très bien.
      ÉM

    • @ jeanfrancoiscouture

      Le système de messages ne fonctionne pas bien. J’ai régulièrement des messages qui ne sont pas publiés. Et on ne sait pas d’où ça vient: technique, ceux qui filtrent les messages, le blogueur ?

      En tout cas, ça ne vient pas de moi. Depuis le début de ce blogue, il y a seulement deux messages que je n’ai pas publiés, parce qu’ils étaient ouvertement racistes. Cela écrit, nous avons, en effet, des gens qui filtrent les messages, mais je ne crois pas que ce soit eux non plus: quand un message est douteux, celui-ci est laissé en attente pour que je puisse le consulter et décider (ou non) de le publier. Reste la technique…
      ÉM

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2013
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  
  • Archives

  • publicité