Éric Moreault

Éric Moreault - Auteur
  • Éric Moreault

    Maniaque de cinéma, Éric Moreault n'a pas peur d'une bonne discussion sur vos films et acteurs préférés ou que vous aimez détester.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 23 mai 2013 | Mise en ligne à 11h55 | Commenter Aucun commentaire

    Cannes: Plus vrai que vrai!

    Le cinéaste Abdellatif Kechiche a secoué le Festival de Cannes avec La vie d’Adèle, un film magnifique qui redéfinit la façon dont on peut montrer le sexe à l’écran. Mais il démontre aussi qu’il a une façon unique au monde de filmer simplement la vie. L’amour, surtout.
    Le réalisateur a voulu filmer un coup de foudre improbable, mais ô combien réel. Lorsque le regard d’Alice (Adèle Exarchopoulos) croise celui d’Emma (Léa Seydoux), l’étudiante est troublée. Sa vraie nature fait surface et Emma se charge de faire son éducation sentimentale.
    La vie d’Adèle est l’un des plus beaux films d’amour depuis des années. Parce que la caméra attentive d’Abdellatif Kechiche réussit à capter les élans du cœur, le frémissement de la bouche et le désir des yeux.
    Les scènes très, très explicites entre les deux jeunes femmes sont d’une telle intensité et d’une telle sensualité, d’un tel réalisme, qu’elles laissent absolument pantois. «Ce que vous avez vu, on l’a fait», a lancé, rougissante, Léa Seydoux, en conférence de presse. C’est toutefois leur beauté, et leur pouvoir d’évocation à propos du lien qui les unit, qui a une si grande résonnance chez le spectateur.
    Ce serait anecdotique si le reste du film n’était pas à l’avenant. La force du réalisme de la mise en scène de Kechiche est telle qu’on oublie complètement les caméras et qu’il s’agit de personnages interprétés par des actrices. Le spectateur fait corps avec le récit, s’immisçant dans le quotidien du couple pour partager ses joies et ses tourments amoureux. Tout le monde a vécu ce puissant ravissement de l’amour qui naît, puis l’intolérable douleur quand il se défait. Simplement la vie, qu’on disait.
    Ce n’est pas le but, mais La vie d’Adèle fera œuvre utile en démontrant que l’amour est bon, peu importe son identité sexuelle.

    Tags: , , ,


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité