Éric Moreault

Éric Moreault - Auteur
  • Éric Moreault

    Maniaque de cinéma, Éric Moreault n'a pas peur d'une bonne discussion sur vos films et acteurs préférés ou que vous aimez détester.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 14 février 2013 | Mise en ligne à 9h50 | Commenter Commentaires (9)

    C’est quoi le film «parfait» pour la Saint-Valentin?

    «Le film parfait pour la Saint-Valentin» annonçait un pub pour Un havre de paix (Safe Heaven), qui sort aujourd’hui. C’est aller un peu vite en affaires. Le film de Lasse Hallström bénéficie d’un scénario bien ficelé (courtoisie de Nicholas Sparks, une lucrative franchise du drame sentimental à lui tout seul) et d’une réalisation efficace. Mais il n’évite aucune cliché du genre, abuse des bons sentiments et souffre de longueurs. Le film parfait, vraiment?

    Nan. Tout au plus un divertissement qui livre la marchandise. Les grands sentimentaux vont adorer. Mais ce serait quoi le film «parfait» pour la Saint-Valentin? Bonne question. Certainement pas Une belle journée pour crever, le cinquième tome de la série Die Hard, qui prend aussi l’affiche aujourd’hui. On peut comprendre la stratégie: tous ces célibataires pleins de testostérone vont y trouver un moyen d’oublier le stigmate du célibat. Mais les autres? Que voulez-vous pour vous faire rêver?

    «Pour les amoureux», Illico propose Légendes d’automne, Les pages de notre amour (un autre film adapté d’un roman de Sparks), P.S. Je t’aime, Mystic Pizza, Cherche homme parfait, Le fabuleux destin d’Amélie Poulain… Bref, presque tous films récents et américains. Ne manque que Pretty Woman. Ils ont dû l’oublier.

    Sérieux, sans retourner à Love Story ou à L’autre versant de la montagne, il y a bien quelques films qui parlent d’amour et qui abordent la chose sans tomber dans le sentimentalisme excessif et le pathos. Jules et Jim de Truffaut? Souvenirs d’Afrique de Pollack? Du soleil plein la tête de Gondry? Edward aux mains d’argent de Burton? Les ailes du désir de Wenders? In the Mood for Love de Wong Kar-Wai? Virgin Suicides de Sophia Coppola? L’amant de Annaud?

    Ajout: Pour faire suite à une suggestion d’un lecteur, il aurait fallu évoquer de Rouille et d’os d’Audiard.

    J’attends vos suggestions.

    Tags: , ,


    • 5e film de la série die hard plutôt

    • Romantique malgré tout : 500 days of summer

      Pour les désillusionnés (ou pour le devenir) : Closer

      Pour de l’amour “pur et dur”, sans fioriture : De rouille et d’os ou Amour

      Pour de l’amour old school (rire inclut) : Chasing Amy

      De rouille et d’os, en effet, un oubli majeur dans ma liste!
      ÉM

    • A Good Day to Die Hard est le cinquième volet de la série.

    • Nicholas Sparks est une cancer littéraire qui fait passer Dan Brown pour un Prix Pulitzer…

      Disons: American Psycho et Once…

      Once, je peux comprendre, mais American Psycho? Je vois mal.
      ÉM

    • @vene777 et @sim_senechal: Merci, corrigé.

    • hahaha American Psycho, peut-être bien le montage St-Valentin : http://vimeo.com/38696931

      @eric.moreault trop tard pour rapatrier les copies du Soleil, mais disons que c’est loin d’être grave. Mieux vaut placer une coquille sur Die Hard que de se tromper sur la filmographie de Wong Kar-wai ;)

      D’accord. Mais au moins l’erreur n’y sera pas dans la critique de samedi…
      ÉM

    • Four Weedings and a Funeral
      et
      Un long dimanche de fiançailles

    • Amour inspirant ou quétaine, mais toujours agréable :

      1. Eternal Sunshine of the Spotless Mind (Michel Gondry – 2004)
      2. Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulin (Jean-Pierre Jeunet – 2001)
      3. Moulin Rouge (Baz Luhrmann – 2001)
      4. Gattaca (Andrew Niccol – 1997)
      5. The Holiday (Nancy Meyers – 2006)
      6. Groundhog Day (Harold Ramis – 1993)
      7. Dirty Dancing (Emile Ardolino – 1987)
      8. Life is Beautiful (Roberto Benigni, Rod Dean – 1997)
      9. Shakespeare in Love (John Madden – 1998)
      10. Under the Tuscan Sun (Audrey Wells – 2003)

      Dépressif, mais superbe :

      11. Closer (Mike Nichols – 2004)
      12. Revolutionary Road (Sam Mendes – 2008)
      13. Cherry Blossoms (Doris Dörrie – 2008)
      14. Great Expectations (Alfonso Cuarón – 1998)
      15. Regarding Henry (Mike Nichols – 1991)

      Célibataires [mâles] inspirants :

      16. Alfie (Charles Shyer – 2004)
      17. Secret Admirer (David Greenwalt – 1985)
      18. License to Drive (Greg Beeman – 1988)

      Wow! toute une liste. La vie est belle, oui, en effet. Quant aux Noces rebelles (Revolutionary Road), c’est un film d’une puissance remarquable. Mais je ne suis pas sûr que j’écouterais ça le soir de la Saint-Valentin.
      ÉM

    • 1. Love Actually …
      2. There is something about Mary …
      3. Something’s gotta give …

      Au moins, meme le chum s’ennuit pas !

      Sinon
      1. 50 first date
      2. Wedding Signer
      3. Never Been Kissed

      (les trois derniers, les choix de ma blonde …).

      Si ce n’etait que de moi :
      1. The Village
      2. La Vita E Bella
      3. Cinema Paradiso

      Un film de boys ou on peut convaincre sa blonde que c’est la St-Valentin
      1. Cinderella Man !

      James Braddock… Bonne idée!
      ÉM

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2013
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    2425262728  
  • Archives

  • publicité