Éric Moreault

Archive du 15 janvier 2013

Mardi 15 janvier 2013 | Mise en ligne à 9h30 | Commenter Commentaires (6)

Plus de salles… pour le même public

Les nouvelles salles de Cinéplex seront construites aux Galeries de la Capitale. PHOTO Le Soleil, Patrice Laroche

Les nouvelles salles de Cinéplex seront construites aux Galeries de la Capitale. PHOTO Le Soleil, Patrice Laroche

Cinéplex construira bientôt ses 10 nouvelles salles, à proximité des Galeries de la Capitale. Ce nouveau complexe ne changera pas grand-chose à la situation actuelle. Il ne fera que désengorger les Cinéplex de Sainte-Foy et de Beauport, qui ont parfois une affluence monstre pour les films de l’heure. Vous ne pensez pas?

Bref, le cinéphile y gagnera peu, côté programmation. On y retrouvera essentiellement les têtes d’affiches, essentiellement du cinéma hollywoodien, qui monopolisent déjà les écrans de banlieue. Fait notable, Cinéplex veut combattre l’attrait du cinéma-maison en offrant des sièges plus confortables, des écrans numériques UltraAVX, des salles VIP et la possibilité de consommer de l’alcool. L’offre en séduira certains qui ne fréquentaient plus les salles obscures, mais je crois que la hausse de nouveaux clients sera marginale. Ce sera plutôt la hausse de revenus par spectateur qui rentabilisera l’opération.

On sait que Cinéplex avait fermé son vétuste cinéma de Place Charest, l’an dernier. Elle retrouvera donc sensiblement le même nombre de salles. Ce sont évidemment les gens du centre-ville de Québec qui y perdent au change. Que l’administration Labeaume n’ait pas le goût d’investir de l’argent public pour favoriser l’implantation d’un cinéma en ville, ça se défend. Ça vient toutefois en contradiction avec son objectif de vouloir garder les jeunes à Québec — ce sont eux qui fréquentent majoritairement les cinémas et qui aiment bien rester dans le centre (jusqu’à ce qu’ils désirent fonder une famille, mais ça, c’est une autre histoire).

Il y a tout de même le Cartier, qui est très central et offre une programmation différente pour les cinéphiles. Et Le Clap, facilement accessible en autobus, à proximité de l’Université Laval et des cégeps. Reste qu’une ville sans cinéma au centre-ville, une capitale en plus, ça fait dur. Et ça fait partie des choses vitales quand on veut véritablement densifier. Après tout, les salles de spectacles et de théâtre ne sont-elles pas en très grand majorité au centre-ville?

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité